Autodromo Enzo e Dino Ferrari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Autodromo Enzo e Dino Ferrari
Circuit d'Imola
Autodromo Enzo e Dino Ferrari
Caractéristiques générales
Lieu Imola, Drapeau de l'Italie Italie
Type Permanent
Coordonnées 44° 20′ 32″ nord, 11° 42′ 51″ est
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Autodromo Enzo e Dino Ferrari
Ouverture 1953
Homologation FIA Grade 1
Sens Anti-horaire
Stands Garages permanents
Événements
Grand Prix automobile d'Émilie-Romagne (Formule 1)
Manche SBK d'Imola (Championnat du monde de Superbike)
ETC CUP Imola (Coupe d'Europe des voitures de tourisme)
Dimensions
Nombre de virages 21
Longueur 4,909 km
Inclinaison
Meilleur tour (2020)
Temps 1 min 13 s 609
Pilote Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas
Écurie Drapeau de l'Allemagne Mercedes Grand Prix
Modèle Mercedes-AMG F1 W11 EQ Performance

Le circuit Enzo et Dino Ferrari (ou circuit d'Imola) est un circuit automobile situé à proximité de la petite ville italienne d'Imola, à 40 kilomètres à l'est de Bologne et à 80 kilomètres à l'est de l'usine Ferrari de Maranello. Le circuit fut baptisé du nom du défunt fondateur de Ferrari, Enzo, et de son fils Dino. Avant la mort de Enzo Ferrari en 1988, le circuit se nommait « Autodromo Dino Ferrari ».

Historique[modifier | modifier le code]

Le circuit d'Imola accueille une course de Formule 1 pour la première fois lors du Grand Prix de la cité d'Imola 1963, une manche hors-championnat du monde. Par la suite au début des années 1970, ce Grand Prix devient une épreuve du championnat de Formule 2. La Formule 1 revient à Imola à l'occasion du Grand Prix Dino Ferrari 1979, une manche hors-championnat du monde, afin de tester les infrastructures en vue de la 51e édition du Grand Prix d'Italie qui se déroule normalement sur le circuit de Monza, alors en travaux. Le grand succès de l'épreuve, remportée par Nelson Piquet, incite la Fédération à créer le Grand Prix de Saint-Marin à partir de 1981 pour laisser Imola au calendrier.

Imola fait partie de la minorité de circuits européens où l'on tourne dans le sens anti-horaire. À l'origine, c'était un circuit rapide demandant beaucoup à la mécanique, en 1985 plusieurs concurrents sont tombés en panne d'essence en vue de l'arrivée.

L'année 1982 est marquée par un doublé des Ferrari, mais dans les derniers mètres, Didier Pironi ne respecte pas les consignes d'équipe et dépasse Gilles Villeneuve (qui dispute là sa dernière course avant le drame de Zolder). En 1983, Patrick Tambay offre à Ferrari sa dernière victoire à domicile avant 1999.

En 1989, Gerhard Berger est victime d'un grave accident à Tamburello, sa voiture prend feu. Cinq ans plus tard, en 1994, Roland Ratzenberger et Ayrton Senna se tuent tour à tour lors du même week-end de course, marqué par plusieurs autres incidents graves. Cela entraîne des modifications sur de nombreux circuits dans le monde, dont à Imola où différentes transformations furent entreprises pour le rendre plus sûr, notamment au niveau des longues courbes rapides de Tamburello et de Villeneuve, qui seront transformées en chicanes plus lentes, faisant perdre au circuit son caractère rapide.

Souvent critiqué pour la désuétude de ses infrastructures, l'autodrome d'Imola perd la Moto GP en 1999, et la Formule 1 en 2006. D'important travaux sont effectués à l'automne 2006 (nouveaux stands, suppression de la dernière chicane). Le championnat WTCC et le Superbike sont désormais les principales épreuves à se rendre à Imola. La Formule 1 effectue un retour au circuit en 2020 avec le Grand Prix d'Émilie-Romagne.

En septembre 2021, la mairie d'Imola renomme la variante Alta (les virages no 14 et 15), variante Gresini en hommage au pilote local Fausto Gresini mort en février 2021 des suites du Covid-19[1].

Sports non mécaniques[modifier | modifier le code]

Le circuit a accueilli les championnats du monde de cyclisme sur route en 1968 et en 2020. Le départ et l'arrivée de l'épreuve étant fixés sur le circuit.

Concerts[modifier | modifier le code]

L'autodrome accueille parfois des concerts. En , le groupe australien AC/DC joue devant 92 000 spectateurs. En , Guns N' Roses s'y produit.

Configurations[modifier | modifier le code]

Comparaison entre Imola avant 1995 (marron) et après 1995 (rouge)
Imola de 1995 à 2006

Palmarès[modifier | modifier le code]

Automobile[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Écurie Épreuve Résultats
1963 Jim Clark Drapeau du Royaume-Uni Lotus 25 GP de la cité d'Imola
1970 Clay Regazzoni Drapeau de l'Italie Tecno-Cosworth GP de la cité d'Imola[2] (F2)
1971 José Carlos Pace Drapeau du Royaume-Uni March-Cosworth GP de la cité d'Imola (F2)
1972 John Surtees Drapeau du Royaume-Uni Surtees GP de la cité d'Imola (F2)
1979 Niki Lauda Drapeau du Royaume-Uni Brabham-Alfa Romeo GP Dino Ferrari Résultats
1980 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Drapeau du Royaume-Uni Brabham-Ford GP d'Italie Résultats
1981 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Drapeau du Royaume-Uni Brabham-Ford GP de Saint-Marin Résultats
1982 Drapeau de la France Didier Pironi Drapeau de l'Italie Ferrari GP de Saint-Marin Résultats
1983 Drapeau de la France Patrick Tambay Ferrari GP de Saint-Marin Résultats
1984 Drapeau de la France Alain Prost McLaren-TAG GP de Saint-Marin Résultats
1985 Drapeau de l'Italie Elio de Angelis Lotus-Renault GP de Saint-Marin Résultats
1986 Drapeau de la France Alain Prost McLaren-TAG GP de Saint-Marin Résultats
1987 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Williams-Honda GP de Saint-Marin Résultats
1988 Drapeau du Brésil Ayrton Senna McLaren-Honda GP de Saint-Marin Résultats
1989 Drapeau du Brésil Ayrton Senna McLaren-Honda GP de Saint-Marin Résultats
1990 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Williams-Renault GP de Saint-Marin Résultats
1991 Drapeau du Brésil Ayrton Senna McLaren-Honda GP de Saint-Marin Résultats
1992 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Williams-Renault GP de Saint-Marin Résultats
1993 Drapeau de la France Alain Prost Williams-Renault GP de Saint-Marin Résultats
1994 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Benetton-Ford GP de Saint-Marin Résultats
1995 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault GP de Saint-Marin Résultats
1996 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault GP de Saint-Marin Résultats
1997 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Williams-Renault GP de Saint-Marin Résultats
1998 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard McLaren-Mercedes GP de Saint-Marin Résultats
1999 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari GP de Saint-Marin Résultats
2000 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari GP de Saint-Marin Résultats
2001 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Williams- BMW GP de Saint-Marin Résultats
2002 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari GP de Saint-Marin Résultats
2003 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari GP de Saint-Marin Résultats
2004 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari GP de Saint-Marin Résultats
2005 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault GP de Saint-Marin Résultats
2006 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari GP de Saint-Marin Résultats
2020 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes GP d'Émilie-Romagne Résultats
2021 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull Racing GP d'Émilie-Romagne Résultats
Meilleurs tours en course
Année Longueur Pilote Écurie Temps
1980 5,000 km Drapeau de l'Australie Alan Jones Williams-Ford 1 min 36 s 089 Grand Prix automobile d'Italie 1980
1981-1994 5,040 km Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault 1 min 24 s 335 Grand Prix automobile de Saint-Marin 1994
1995 4,895 km Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Ferrari 1 min 29 s 568 Grand Prix automobile de Saint-Marin 1995
1996 4,892 km Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault 1 min 28 s 931 Grand Prix automobile de Saint-Marin 1996
1997-1999 4,930 km Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Williams-Renault 1 min 25 s 531 Grand Prix automobile de Saint-Marin 1997
2000-2006 4,933 km Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari 1 min 20 s 411 Grand Prix automobile de Saint-Marin 2004
2020-2021 4,909 km Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 14 s 411 Grand Prix automobile d'Émilie-Romagne 2021

Moto[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Écurie Épreuve Résultats
1969 Drapeau de l'Italie Alberto Pagani Linto GP des Nations Résultats
1972 Drapeau de l'Italie Giacomo Agostini MV Agusta GP des Nations Résultats
1974 Drapeau de l'Italie Franco Bonera MV Agusta GP des Nations Résultats
1975 Drapeau de l'Italie Giacomo Agostini Yamaha GP des Nations Résultats
1977 Drapeau du Royaume-Uni Barry Sheene Suzuki GP des Nations Résultats
1979 Drapeau des États-Unis Kenny Roberts Yamaha GP des Nations Résultats
1988 Drapeau des États-Unis Eddie Lawson Yamaha GP des Nations Résultats
1996 Drapeau de l'Australie Michael Doohan Honda GP d'Imola Résultats
1997 Drapeau de l'Australie Michael Doohan Honda GP d'Imola Résultats
1998 Drapeau de l'Australie Michael Doohan Honda GP d'Imola Résultats
1999 Drapeau de l'Espagne Àlex Crivillé Honda GP d'Imola Résultats

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le circuit est présent dans les jeux vidéo suivants:

Liste des accidents mortels[modifier | modifier le code]

Accidents mortels[3],[4]
Nom de la victime Date de décès Qualité Championnat Course Monture (le cas échéant)
Drapeau de la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland Ray Amm Pilote II Coppa d'Oro Shell MV Agusta 350
Drapeau de l'Australie Harry Hinton, Jr. Pilote Championnat d'Italie de vitesse moto (500 cm3) Mototemporada
Drapeau de l'Autriche Klaus Reisch Pilote Interserie 500 kilomètres d'Imola Alfa Romeo 33/3
Drapeau de l'Italie Sauro Pazzaglia Pilote Championnat du monde de vitesse moto 1981 (250 cm3) Grand Prix moto de Saint-Marin 1981 MBA 250
Drapeau de l'Italie Guido Paci Pilote 200 Miles d'Imola Honda RS500R
Drapeau de l'Italie Lorenzo Ghiselli Pilote Championnat d'Italie de moto (500 cm3) 200 Miles d'Imola Suzuki RG500
Drapeau de l'Autriche Roland Ratzenberger Pilote Championnat du monde de Formule 1 1994 Grand Prix automobile de Saint-Marin 1994 Simtek S941
Drapeau du Brésil Ayrton Senna Pilote Championnat du monde de Formule 1 1994 Grand Prix automobile de Saint-Marin 1994 Williams FW16

Galerie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Imola renomme sa Variante Alta en hommage à Fausto Gresini », sur fr.motorsport.com (consulté le )
  2. Ou Gran Premio Shell, ainsi qu'en 1971 et 1972.
  3. (en) « Motorsport Memorial - Car and truck fatalities by circuit », sur www.motorsportmemorial.org (consulté le )
  4. (en) « Motorsport Memorial - Motorcycle, sidecar and ATV fatalities by circuit », sur www.motorsportmemorial.org (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]