Daytona International Speedway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daytona.
Daytona International Speedway
"Daytona"
Daytona International Speedway
Anciens noms Daytona
Caractéristiques générales
Lieu 1801 West International Speedway Blvd,
Daytona Beach, Floride 32114
Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 29° 11′ 08″ nord, 81° 04′ 10″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Floride

(Voir situation sur carte : Floride)
Daytona International Speedway

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Daytona International Speedway
Construction 1956
Ouverture 1959
Propriétaire International Speedway Corporation
Exploitant International Speedway Corporation
Coût de construction $3 million
Architecte Charles Moneypenny
Bill France
Forme Tri-ovale
Capacité 147 000 places assises
Événements
NASCAR Sprint Cup
Daytona 500
Coke Zero 400
Bud Shootout
Gatorade Duel
NASCAR Nationwide Series
Hershey's Kissables 300
Winn-Dixie 250
NASCAR Camping World Truck Series
GM Flex Fuel 250
Rolex 24 at Daytona
Dimensions
Longueur 4,023 km (2,5 miles)
Inclinaison Virages : 31 °
Ligne droite avant : 18 °
Ligne droite arrière : 2 °
Meilleur tour (1987 NASCAR Sprint Cup Series)
Moyenne 0 min 42 s 783
Pilote Bill Elliott

Le Daytona International Speedway est un circuit ovale situé à Daytona Beach, aux États-Unis. Il fut inauguré le 22 février 1959[1]. Il est l'hôte de la plus prestigieuse course de NASCAR, le Daytona 500. En plus de la NASCAR, le circuit accueille également des courses de l'Automobile Racing Club of America , d'AMA Superbike, d'USCC, de SCCA et de Motocross.

Le circuit fut construit en 1959 par le fondateur de la NASCAR, William "Bill" France Sr. afin d'y accueillir la course qui se déroulait sur l'ancien circuit Daytona Beach Road Course. Sa piste incurvée permettait des vitesses plus élevées et les fans avaient une meilleur vue sur les voitures. L'éclairage est installé autour du circuit en 1998 ce qui en fait la troisième installation sportive de plain air la plus éclairée. Le circuit a été rénové à trois reprises soit l'infield en 2004 et les re-surfaçages de la piste en 1978 et 2010.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le circuit est un « tri-ovale » (ovale de forme triangulaire), sa longueur est de 4 023 mètres (2,5 miles) et il peut recevoir 147 000 spectateurs assis. L'enceinte comprend également une portion infield (tracée à l'intérieur de l'ovale) d'une longueur de 5,729 km (3,56 miles), laquelle est notamment utilisée lors des 24 Heures de Daytona et des 200 miles de Daytona moto.

Plusieurs types de compétitions s'y déroulent, incluant, la moto, l'automobile et le karting (circuit dédié dans l'infield). Des configurations différentes, une de 5,648 km (3,51 miles) et une autre de 4,667 km (2,9 miles) sont parfois utilisées pour la moto[2].

L'ensemble a une surface de 180 acres (73 hectares) dont un lac de 29 acres (12 ha). Le lac Lloyd accueille des courses de bateau à moteur. Le circuit est propriété de l'International Speedway Corporation.

Resurfaçage[modifier | modifier le code]

Le 14 février 2010, lors des Daytona 500, manche d'ouverture de la NASCAR Sprint Cup Series mais également course automobile la plus suivie aux États-Unis devant l'Indycar, un trou sur la piste oblige les officiels de la NASCAR à interrompre l'épreuve à deux reprises. La course aura duré plus de 7 heures au lieu des h 30 à 4 heures habituelles. À l'issue de l'épreuve de NASCAR du mois de juillet, le circuit est entièrement refait pour appliquer un nouveau revêtement, supprimer les bosses, et améliorer les transitions en sorties de virages. Ainsi, en février 2011, lors des Speed weeks et lors des Daytona 500, les pilotes ont pu atteindre des vitesses dépassant les 200 mph (320 km/h). La surface neuve de Daytona (lisse et non gommée) aura causé pas moins de seize drapeaux jaunes et soixante tours (sur 200) derrière la pace car lors de cette course.

Configurations du circuit[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Mis à jour en mars 2017 pour le circuit tri-oval de 2,5 milles (4,02336 km)[3]

Record Année Date Pilote Marque Temps Vitesse/Vit. Moyenne
NASCAR Cup Series
Qualifications 1987 9 février Bill Elliott Ford 42.783 210,364 milles (338,55 km)
500 miles 1980 17 février Buddy Baker Oldsmobile 2:48:55 177,602 milles (285,82 km)
400 miles 1980 4 juillet Bobby Allison Oldsmobile 2:18:21 173,473 milles (279,18 km)
250 miles 1961 4 juillet David Pearson Pontiac 1:37:13 154,294 milles (248,31 km)
NASCAR Xfinity Series
Qualifications 1987   Tommy Houston Buick 46.298 194,389 milles (312,84 km)
300 miles 1985 16 février Geoff Bodine Pontiac 1:54:33 157,137 milles (252,89 km)
250 miles 2003 4 juillet Dale Earnhardt Jr. Chevrolet 1:37:35 153,715 milles (247,38 km)
NASCAR Camping World Truck Series
Qualifications 2015 20 février Spencer Gallagher Chevrolet 47.332 190,146 milles (306,01 km)
250 miles 2016 27 février John Hunter Nemechek Chevrolet 1:39:09 121,15 milles (194,97 km)

Gallerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The History of ISC - International Speedway Corporation (ISC)
  2. (en) Track Facts - Site officiel
  3. (en) « Race Results at Daytona International Speedway », racing-reference.info (consulté le 11 mars 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]