F1 Racing Championship

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

F1 Racing Championship
Image illustrative de l'article F1 Racing Championship

Éditeur Ubisoft
Video System
Développeur Ubisoft Shanghai
Ubisoft Italy (GBC)

Date de sortie
Genre Course (Formule 1)
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Dreamcast, Game Boy Color, Nintendo 64, PlayStation, PlayStation 2, Windows, Amiga, Atari ST
Média 1 CD-ROM
Contrôle volant, manette, clavier

Évaluation PEGI : 3+ ?
Moteur REVENGE
(REusable Vehicle ENGinE)

F1 Racing Championship (parfois appelé F1 Championship '99) est un jeu vidéo de simulation de courses de Formule 1, développé par Ubisoft et édité par Video System et Ubisoft en 2001. Critiqué sur consoles, le jeu devient la référence en matière de simulation de Formule 1 sur PC[1], ravivant la place de Grand Prix 3 sorti quelques mois auparavant.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu propose de piloter les bolides du championnat du monde de Formule 1 1999, il comprend les 22 pilotes et les 11 écuries sous licence et les 16 circuits reconstitués par GPS avec une qualité inégalée jusqu'alors[2]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Le jeu avait été énormément attendu à sa sortie, les previews accordées aux journalistes étaient unanimes « le jeu s'annonce comme la meilleure simulation de F1 jamais réalisée »[3]. Les graphismes du jeu sur PC étaient très évolués, avec une modélisation par GPS et une excellente profondeur de champ.

Performances[modifier | modifier le code]

Les performances graphiques du jeu sur console sont très en deçà de celles sur PC, on observe parfois des ralentissements qui gâchent la qualité du jeu qui comprend de grandes résolutions de textures, et un rendu photo-réaliste jamais vu si bien qu'il fallait un PC très puissant pour en profiter. Les versions Atari ST et Amiga 500 furent de bonne factures.

Parallèlement, son plus solide concurrent, Grand Prix 3, nettement moins abouti graphiquement ne pose pas ces problèmes ce qui explique que le jeu F1 Racing Championship ne se soit pas très bien vendu [réf. nécessaire].

D'autres défaut viennent compléter cette explication :

  • pour profiter pleinement du jeu, un volant est obligatoire.
  • l'intelligence artificielle est assez mauvaise si bien que lors d'une course le joueur doit abandonner car un retardataire ne s'est pas écarté de la route ou qu'il a freiné trop tôt/tard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Test PC PlanetGamers », sur PlanetGamers (consulté le 28 novembre 2006)
  2. (en) « Première utilisation du GPS dans un jeu », sur SimRacingWorld
  3. Fishbone - News F1 Racing Championship - Joystick no 121 page 46 - Décembre 2000