Watkins Glen International

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Watkins Glen International
The Glen
Image illustrative de l'article Watkins Glen International
Watkins Glen International
Caractéristiques générales
Lieu 2790 County Route 16
Watkins Glen, NY 14891
Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 42° 20′ 13″ nord, 76° 55′ 38″ ouest

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Watkins Glen International

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Watkins Glen International
Ouverture 1953
Propriétaire International Speedway Corporation
Exploitant International Speedway Corporation
Capacité 41 000 places
Événements
NASCAR Sprint Cup Series
NASCAR Nationwide Series
Rolex Sports Car Series
Indy Racing League
Dimensions
Longueur 4,06 km (2,52 miles)
configuration Nascar 3,9 km (2,45 miles)

Le Watkins Glen International (surnommé « The Glen ») est un circuit automobile situé près de Watkins Glen, dans l'État de New York aux États-Unis, à la pointe sud du Lac Seneca[1].

Le circuit, dans sa version courte, est un des rares circuits routiers utilisés aujourd'hui pour des courses de NASCAR. Il fait également partie du championnat de l'Indy Racing League et accueille deux épreuves des Rolex Sports Car Series dont la course d'endurance des 6 Heures de Watkins Glen.

Il est connu au niveau international pour avoir accueilli le Grand Prix automobile des États-Unis de 1961 à 1975 puis le Grand Prix automobile des États-Unis Est de 1976 à 1980.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du circuit

Le premier Grand Prix de Watkins Glen se déroule en 1948 sur un parcours de 10,6 km tracé sur des voies publiques.

Pendant les premières années, les concurrents traversent le centre ville et les spectateurs s'attroupent sur les trottoirs, mais une voiture quitte la route en 1952, tuant un spectateur et en blessant plusieurs autres, et la course est déplacée vers une colline boisée au sud de la ville.

En 1953, la Watkins Glen Grand Prix Corporation est créée pour gérer l’évènement ; le nouveau parcours, long de 7,4 km, utilise aussi des routes existantes. Ce parcours sera utilisé pendant trois ans avant qu'un circuit permanent de 3,78 km ne soit construit sur un terrain de 2,2 km2, en partie sur l'ancien tracé. Il est conçu par Bill Milliken comme une version courte du circuit routier original et dessiné à l'aide de professeurs d'ingénierie de l'université Cornell située à une trentaine de kilomètres.

En plus de la course annuelle organisée par le Sports Car Club of America (SCCA), le circuit accueille sa première épreuve de niveau professionnel en 1957, la NASCAR Grand National Division, et devient connu internationalement quand la course dite de Formule Libre commence à attirer les meilleurs pilotes mondiaux, tels que Jack Brabham, Stirling Moss, Phil Hill ou Dan Gurney, de 1958 à 1960. Suivront les Grands Prix automobile des États-Unis (1961-1975), puis les Grands Prix automobile des États-Unis Est (1976-1980) de Formule 1.

Le pilote français François Cevert y a trouvé la mort le 6 octobre 1973 lors des essais du GP des États-Unis 1973.

Le circuit a récemment subi d'importants travaux de réhabilitation. Ainsi la tour de contrôle a été complètement refaite. En 1992 une chicane avait déjà été installée à la suite de deux très graves accidents (celui de Timmy Kendall qui se brise les deux jambes mais surtout celui de J.D McDuffie qui meurt dans un accrochage quand sa voiture a décollé dans le Loop et s'est encastrée sous les rails). Les réhabilitations permettent de maintenir le NASCAR et l'ALMS sur le circuit.

Diverses configurations[modifier | modifier le code]

Circuit de route original (1948–1952)[modifier | modifier le code]

Surface Asphalte, béton, galets, bois, acier
Longueur 6,6 milles (10,622 km)
Nombre de virages 28

Circuit Grand Prix (avec chicane Esses) (1975–1985)[modifier | modifier le code]

Surface Asphalte
Longueur 3,4 milles (5,472 km)
Nombre de virages 11
Record du tour 1 min. 333.291 sec. (Bruno Giacomelli, Alfa Romeo 179, 1980, F1)

Circuit Grand Prix (1971–1974, 1986–présent)[modifier | modifier le code]

Surface Asphalte
Watkins Glen International Track Map-1970-1980.svg
Longueur 3,4 milles (5,472 km)
Nombre de virages 11
Record du tour 1 min 34 s 161 (Drake Olson, Eagle HF-89, 1990, IMSA)

Premier circuit permanent (1956–1970)[modifier | modifier le code]

Surface Asphalte
Watkins Glen International Track Map-1960-1970.svg
Longueur 2,35 milles (3,782 km)
Nombre de virages 8
Record du tour 1 min 02 s 74 (Jacky Ickx, Ferrari 312B, 1970, F1)

Circuit Grand Prix avec chicane intérieure Inner Loop (1992–présent)[modifier | modifier le code]

Surface Asphalte et béton
Watkins Glen International Track Map.svg
Longueur 3,40 milles (5,472 km)
Nombre de virages 11
Record du tour 1 min 22 s 525 (Scott Dixon, Chip Ganassi Racing - no 9 Chevrolet, 2016, IndyCar Series)

Circuit court NASCAR ou Short avec la chicane intérieure Inner Loop (1992–présent)[modifier | modifier le code]

Surface Asphalte
Watkins Glen Short Course 1992-present.png
Longueur 2,454 milles (3,949 km)
Nombre de virages 8
Record du tour 1 min 05 s 437 (David Porter, Pescarolo 01 Judd, 2015, LMP1)

Records du circuit[modifier | modifier le code]

Catégories Pilote(s) Dates Temps Moyennes
FIA Formule 1 en qualifications (Circuit GP) Bruno Giacomelli 1980 1 min 33 s 291 sec 130,315 mi/h ; 209,722 km/h
FIA Formule 1 en course (199,24 miles; 318,784 km) Alan Jones 1980 h 34 min 36 s 126,367 mi/h ; 203,368 km/h
FIA Formule 1 en qualifications (Circuit de 2,35 miles) Jacky Ickx 1970 1 min 03 s 07 134,136 mi/h ; 214,617 km/h
FIA Formule 1 en course (253,8 miles; 408,2 km) Emerson Fittipaldi 1970 h 57 min 33,2 s 129,541 mi/h ; 207,265 km/h
NASCAR Cup Series en qualifications Marcos Ambrose 2014 1 min 08 s 113 129,491 mi/h; 208,355 km/h[2]
NASCAR Cup Series en course (220,5 miles; 354,86 km) Mark Martin 1995 h 26 min 17 s 100,300 mi/h ; 160,48 km/h
NASCAR Xfinity Series en qualifications Joey Logano 2016 1 min 10 s 814 124,552 mi/h ; 197,265 km/h
NASCAR Xfinity Series en course (200,9 miles; 323,317 km) Terry Labonte 1996 h 11 min 47 s 91,468 mi/h ; 146,348 km/h
World Sportscar Championship (en qualifications) Brian Redman 1970 1 min 06 s 3
World Sportscar Championship (tour le plus rapide) Pedro Rodriguez 1970 1 min 04 s 9
FIA GTChampionship (en qualifications) Olivier Beretta 1999 1 min 47 s 576
FIA GTChampionship (tour le plus rapide) Olivier Beretta 1999 1 min 47 s 717
Verizon IndyCar Series en qualifications (circuit GP) Scott Dixon 2016 1 min 22 s 525 147,008 mi/h ; 236,586 km/h
Firestone Indy Lights en qualifications (circuit GP) Santiago Urrutia (en) 2016 131,278 mi/h ; 211,271 km/h
IMSA WeatherTech Championship en qualifications (P, circuit GP) Luis Felipe Derani (en) 2017 1 min 34 s 405
IMSA WeatherTech Championship en qualifications (PC, circuit GP) James French (en) 2017 1 min 40 s 049
IMSA WeatherTech Championship en qualifications (GTLM, circuit GP) Richard Westbrook 2016 1 min 41 s 301
IMSA WeatherTech Championship en qualifications (GTD, circuit GP) Robin Lidell 2016 1 min 45 s 449
IMSA WeatherTech Championship tour le plus rapide en course (circuit GP) Olivier Pla 2017 1 min 33 s 314
IMSA WeatherTech Championship en course (6 heures, circuit GP) João Barbosa/Christian Fittipaldi/Felipe Albuquerque 2017 200 tours, 680 miles 112,922 mi/h; 181,730 km/h
Grand-Am Rolex Sports Car Series (circuit court) en qualifications Jon Fogarty 2007 1 min 07 s 020 131,603 mi/h ; 211,794 km/h
Grand-Am Crown Royal 200 at the Glen (en) Brian Frisselle 2008 1 min 05 s 243[3]
Barber Saab Pro Series (en) en qualifications (circuit de 2,35 mile) Rino Mastronardi 1997 1 min 15 s 041
Barber Saab Pro Series (en) en course Derek Hill (en) 1997 1 min 15 s 296
Atlantic Championship en course Jimmy Simpson (en) 2014 1 min 40 s 634

Records en NASCAR Cup Series[modifier | modifier le code]

(mise à jour le 3 juillet 2017)

Record de victoires 5 Tony Stewart
Record de Top 5 12 Mark Martin
Record de Top 10 16
Record de départs 24 Jeff Gordon
Record de pôles-position 3 Dale Earnhardt, Mark Martin, Jeff Gordon
Record de tours complétés 2075 Jeff Gordon
Record de tours en tête 262 Jeff Gordon
Place moyenne au départ* 5.9 Tony Stewart
Place moyenne à l'arrivée* 8.9 Carl Edwards

sur une base minimale de 10 départs.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le circuit est présent dans les jeux vidéo suivants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Présentation du Kentucky Speedway sur le site NASCAR.com
  2. (en) Associated Press, « Marcos Ambrose wins Cup pole », ESPN, (consulté le 12 août 2013)
  3. (en) « Frisselle, AIM Autosport to Start from Pole in Crown Royal 200 », sur theglen.com (consulté le 1er juillet 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :