Allainville (Eure-et-Loir)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allainville.

Allainville
Allainville (Eure-et-Loir)
L'église Saint-Samson.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Dreux
Canton Dreux-1
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays de Dreux
Maire
Mandat
Alain Caperan
2014-2020
Code postal 28500
Code commune 28003
Démographie
Population
municipale
137 hab. (2016 en diminution de 2,84 % par rapport à 2011)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 25″ nord, 1° 18′ 06″ est
Altitude Min. 118 m
Max. 147 m
Superficie 5,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Allainville

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Allainville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Allainville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Allainville

Allainville est une commune française du département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire, située à 6 km de Dreux, 39 km de Chartres et 78 km de Paris.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune d'Allainville se situe à 4 km à l'ouest de Dreux.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Allainville
Louvilliers-en-Drouais Vert-en-Drouais
Boissy-en-Drouais Allainville Vernouillet
Châtaincourt Garancières-en-Drouais Garnay

Hameaux de la commune[modifier | modifier le code]

  • Champseru.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous sa forme latine Alanivilla en 1100[1].

Tout comme Allaines, Allainville tire son origine du peuple des Alains qui fondèrent un royaume centré sur Orléans[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Le fief de Champseru fut donné aux Templiers lors de la confirmation d'une donation de Hughes IV de Châteauneuf en 1260.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires à partir de 1945
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1983 Roger Le Morvan    
1983 1999 Jacques Hector    
1999 2014 Suzanne Pinard    
2014 En cours Alain Caperan SE Professeur

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 137 habitants[Note 1], en diminution de 2,84 % par rapport à 2011 (Eure-et-Loir : +0,82 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1091181071011001131089382
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
837674667266655555
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
556364606447516162
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
50423582124120146142135
2016 - - - - - - - -
137--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château d'Allainville ;
  • L'église Saint-Samson, IXe siècle ;
  • Le calvaire.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le cartulaire de l'abbaye Saint-Père-en-Vallée.
  2. Vladimir Aleksandrovich Kuznet︠s︡ov (kandidat istoricheskikh nauk.), Vladimir Kouznetsov, Iaroslav LebedynskyLes Alains: Cavaliers des steppes, seigneurs du Caucase : Ier-XVe siècles après J-C - Page 264 - (ISBN 2877722953).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. (en) Deux ans après sur l’Internet Movie Database.