Allaines-Mervilliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allaines.

Allaines-Mervilliers
Allaines-Mervilliers
Tympan et piédroits de l'ancienne église de Mervilliers
Logo monument historique Classé MH (1915)[1].
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Canton Voves
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Beauce
Maire délégué Jean-Michel Gouache
Code postal 28310
Code commune 28002
Démographie
Population 309 hab. (2016 en diminution de 6,93 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 12′ 18″ nord, 1° 49′ 31″ est
Altitude Min. 124 m
Max. 142 m
Superficie 22,22 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Janville-en-Beauce
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 15.svg
Allaines-Mervilliers

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 15.svg
Allaines-Mervilliers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Allaines-Mervilliers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Allaines-Mervilliers

Allaines-Mervilliers est une ancienne commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Janville-en-Beauce.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Allaines-Mervilliers
Guilleville Le Puiset
Germignonville Allaines-Mervilliers Janville
Tillay-le-Péneux Bazoches-les-Hautes Poinville
Santilly

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Mervilliers, hameau situé au sud de la commune.
  • Outrouville, hameau situé au sud-est de la commune.
  • Villermon, hameau situé à l'ouest de la commune.

Transports routiers[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Allaines est attesté sous la forme latine Alena en 1130[2].

Ce toponyme dérive du peuple des Alains, originaire du nord Caucase[3].
Pénétrant dans l'Empire Romain, les Alains fondèrent un éphémère royaume centré sur Orléans qui était leur capitale au milieu du Ve siècle.

Mervillers est attesté sous la forme Marvillare en 1233[4].

C'est en 1972 que les communes d'Allaines et Mervilliers ont fusionné pour devenir Allaines-Merviliers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , elle fusionne avec Janville et Le Puiset pour constituer la commune nouvelle de Janville-en-Beauce dont la création est actée par un arrêté préfectoral du [5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Marie-Madeleine Decorte    
2014 31 décembre 2018 Jean-Michel Gouache SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2016, la commune comptait 309 habitants[Note 1], en diminution de 6,93 % par rapport à 2011 (Eure-et-Loir : +0,82 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
446465476502552576550537569
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
563563585583564539520530524
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
489469407351375370394388358
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
326309306277239274341332309
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Ancienne église de Mervilliers[modifier | modifier le code]

Logo monument historique Classé MH (1915)[1].

L'ancienne église Saint-Fiacre de Mervilliers est aujourd'hui une propriété privée agricole. Les vestiges de cette ancienne église paroissiale, dont le tympan et piédroits de l'ancien portail du XIIe siècle, sont toujours visibles depuis la cour de la ferme.

Église Saint-Martin-et-Saint-Phalier d'Allaines[modifier | modifier le code]

Cette église est située à Allaines, dans l'enceinte du cimetière. Certains offices religieux y sont encore célébrés.

Chapelle du presbytère d'Allaines[modifier | modifier le code]

La façade et le portail de la chapelle datant de 1777 sont toujours visibles depuis la rue. Cette chapelle est aujourd'hui dans l'enceinte d'une propriété privée et n'est donc pas visitable.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ancienne église », notice no PA00096953, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Dans une charte de l'abbaye Saint-Florentin de Bonneval.
  3. Vladimir Aleksandrovich Kuznet︠s︡ov (kandidat istoricheskikh nauk.), Vladimir Kouznetsov, Iaroslav LebedynskyLes Alains: Cavaliers des steppes, seigneurs du Caucase : Ier-XVe siècles après J-C - Page 264 - (ISBN 2877722953).
  4. Dans une charte du chapitre de Chartres.
  5. Régis Elbez, « Arrêté préfectoral portant création de la commune nouvelle de Janville-en-Beauce par fusion de Allaines-Mervilliers, Janville et Le Puiset », Recueil des actes administratifs d'Eure-et-Loir,‎ (lire en ligne [PDF])
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « Sœurs de Saint Paul de Chartres - Origines » (consulté le 5 novembre 2013)
  11. (en) Sœurs de Saint Paul de Chartres en Australie, « The story of Marie Anne de Tilly » (consulté le 5 novembre 2013)