Nonancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune française image illustrant  l’Eure
Cet article est une ébauche concernant une commune française et l’Eure.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) ; pour plus d’indications, visitez le projet Communes de France.

Nonancourt
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
Blason de Nonancourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Évreux
Canton Verneuil-sur-Avre
Intercommunalité Agglo du Pays de Dreux
Maire
Mandat
Éric Aubry
2014-2020
Code postal 27320
Code commune 27438
Démographie
Gentilé Nonancourtois
Population
municipale
2 297 hab. (2014)
Densité 319 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 46′ 38″ nord, 1° 11′ 39″ est
Altitude Min. 97 m – Max. 152 m
Superficie 7,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Nonancourt

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Nonancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nonancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nonancourt

Nonancourt est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie. Les Nonancourtois y résident.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Nonancourt se trouve à 28 kilomètres au sud de la préfecture d'Évreux[1]. Nonancourt est excentrée au sud du département de l'Eure, puisqu'elle est limitrophe au département d'Eure-et-Loir. Cette situation géographique est probablement une des raisons de son appartenance à la communauté d'agglomération du Pays de Dreux, dont le siège est en Eure-et-Loir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les cinq communes limitrophes sont La Madeleine-de-Nonancourt au nord et Droisy au nord-ouest (deux communes du département de l'Eure), Saint-Rémy-sur-Avre à l'est, Saint-Lubin-des-Joncherets au sud, Dampierre-sur-Avre au sud-ouest (trois communes du département d'Eure-et-Loir).

Communes limitrophes de Nonancourt
Droisy La Madeleine-de-Nonancourt
Nonancourt Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir)
Dampierre-sur-Avre (Eure-et-Loir) Saint-Lubin-des-Joncherets (Eure-et-Loir)
Carte de Nonancourt et des communes limitrophes.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Nonancourt est une commune de 7,21 km2 dans une vaste cuvette au sol calcaire, marécageux à l'origine du fait de la présence de limon argileux. La cuvette proprement dite est située entre 97 et 152 mètres d'altitude.

Nonancourt est traversé par un seul cours d'eau, l'Avre.

Climat[modifier | modifier le code]

Nonancourt connaît un climat océanique tempéré à influence continentale typique du bassin parisien.

Les précipitations se répartissent tout au long de l'année, s'accentuant au printemps et en automne. En moyenne, il tombe 604,6 mm de pluie par an[2].

Sous l'influence de l'océan, les amplitudes thermiques annuelles et journalières sont modérées mais souvent nuancées par l'influence continentale. Avec une moyenne de 6,6 °C, le mois de janvier est le plus froid ; août affiche la température moyenne la plus élevée avec 15 °C.

L'ensoleillement faible ne dépasse pas les 1684.4 heures par an et seuls 47.15 jours en moyenne connaissent un ciel totalement dégagé.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

La desserte routière est assurée depuis l'origine par la route nationale 12 de Paris à Brest, transformée en D50 de la N12 jusqu'à la D53, prolongée par la D53 de la D50 jusqu'à la N12, lors de la mise en service de la déviation en 1975.

Les accès à la ville de Nonancourt sont assurés par une série de voies routières :

Transports ferroviaires[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la Ligne Paris-Granville prenant les voyageurs à la Gare de Nonancourt (48° 46′ 33″ nord, 1° 11′ 35″ est). Le trafic quotidien de cette gare s'élevait en janvier 2011 à environ 50 personnes par jour[3]. Cette ligne voyageurs offre de nombreuses liaisons dans quatre régions :

Cette gare pourrait être renforcée avec la réouverture programmée au trafic de la ligne de Grande Ceinture entre Nonancourt et Saint-Germain-en-Laye.

Pistes cyclables[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de pistes cyclables, ni de vélos en libre service.

Transports en commun routiers[modifier | modifier le code]

Quatre lignes de cars desservent la commune de Nonancourt en six arrêts :

Arrêt Localisation Géolocalisation Correspondances
1 Longchamp (6) - Victor Hugo (340) 62 rue de Nonancourt 48° 45′ 47″ nord, 1° 13′ 40″ est 6, 340
2 L'Espérance 3 Quai à de l'Espérance 48° 46′ 11″ nord, 1° 12′ 07″ est 6, 6A, 340
3 Victor Hugo (6) 4 rue Grande 48° 46′ 11″ nord, 1° 12′ 07″ est 6
4 Monument (6A) 6A
5 Hôtel-de-Bretagne 8 rue Hyppolite Lozier 48° 46′ 22″ nord, 1° 11′ 43″ est 6, 6A
6 rue de la Gare 1 rue de l'Abreuvoir 48° 46′ 23″ nord, 1° 11′ 45″ est 340

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Henri Ier d'Angleterre fait construire le château de Nonancourt pour mettre un terme aux incursions des puissants et bélliqueux seigneurs[7] du Thymerais, notamment Gervais Ier et Hugues II de Châteauneuf acquis à la cause du roi de France.
  • 1189 : Philippe-Auguste et Richard Cœur de Lion y signent une trêve qu'ils ne respecteront pas.
  • 1196 : Philippe-Auguste fait le siège de la ville[8].
  • Philippe d'Artois, né en 1269, en est seigneur.
  • 1290 : L'abbaye de Taurin donne le droit de foire à la ville.
  • En décembre 1377, les clés sont remises au maire de la ville.
  • 1378 : Charles le Mauvais est dépouillé de Nonancourt par Charles V.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Nonancourt

Ces armes peuvent se blasonner ainsi aujourd’hui : parti, au premier d'or à une étoile de sable accompagnée de trois besants de gueules, au second d'azur à trois fleurs de lys d'or

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires à partir de 1945
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2002 2006 Jacques Bion    
2006 en cours Éric Aubry DVD Cadre

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 297 habitants, en augmentation de 3,61 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 128 1 204 1 243 1 359 1 345 1 410 1 529 1 629 1 641
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 590 1 404 1 750 1 817 1 983 2 075 2 072 2 058 2 073
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 054 2 046 1 826 1 694 1 748 1 733 1 673 1 685 1 736
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
1 794 1 688 1 862 1 752 2 184 2 320 2 174 2 247 2 297
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006 [12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin (XIIe et XVIe siècles), maisons à colombage, restes des remparts du XIIe siècle et de nombreuses balades au fil de l'eau (Vallée de l'Avre).
  • La gare de Nonancourt

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Calcul de l'orthodromie entre Nonancourt et Evreux » (consulté le 20 octobre 2013)
  2. « Climat en France - Normales à Trappes », Météo France,‎ (consulté le 30 octobre 2013).
  3. « usagers de la ligne sncf paris - argentan - granville »,‎ (consulté le 21 octobre 2013)
  4. http://www.transbeauce.fr/ftp/FR_lignes/L6_sit.pdf
  5. http://www.transbeauce.fr/ftp/FR_lignes/L6a_sit.pdf
  6. a et b http://www.vtni27.fr/ftp/FR_documents_vtni27/FicheEure340_Hiv15.pdf
  7. Revue nobiliaire, notice historique sur la baronnerie de Châteauneuf-en-Thymerais
  8. Charles Petit-Dutaillis Bibliothèque de l'école des chartes, Année 1938, Volume 99, Numéro 99, pp. 42-66
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  13. Saint-Simon, Mémoires, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », Paris, Gallimard, 1985, t. V, p. 769-773.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]