Alain Bouzigues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alain Bouzigues
Description de l'image Alainbouzigues.jpg.
Naissance (54 ans)
Paris, (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Séries notables Caméra Café
Un gars, une fille
Baron noir
Skam
Nu

Alain Bouzigues, né le à Paris, est un acteur français.

Il est notamment connu pour ses rôles dans les séries télévisées Caméra Café (Philippe Gatin), Baron noir, Un gars, une fille, Skam ou Nu, ainsi que pour ses diverses collaborations avec Laurent Baffie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Alain Bouzigues fait son apprentissage dans plusieurs cours d'art dramatique (Véra Gregh, Jean Darnel au Théâtre de l'Atelier...). Il fait aussi un passage à l'école du Théâtre national de Chaillot. Il complète sa formation par différents stages de danse et de théâtre autour de Garcia Lorca, le théâtre polonais, mais aussi la cascade.

En 1991, il fonde sa propre compagnie, « Les Zactants », de laquelle naîtra trois spectacles : L'Ascenseur de Gérard Levoyer, Veillée funèbre de Guy Foissy et Café Noir ?[1].

Carrière au théâtre[modifier | modifier le code]

Alain Bouzigues démarre au théâtre dans la peau de Perceval dans la pièce Le Chevalier à la charrette de Franz Bartelt, joué en extérieur.

Durant dix ans, il travaille dans différentes compagnies, il croise les classiques (Monsieur de Pourceaugnac de Molière ; Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux ; Electre de Sophocle) et les auteurs contemporains (Foissy ; Nordmann ; Wellman ; Alexievitch)[2].

Il se retrouve ensuite seul en scène dans le monologue Complètement Starbée de Philippe Loubat-Delranc, mis en scène par Pascal Antonini au Théâtre du Gymnase.

En duo avec Serena Reinaldi, il interprète Les Diablogues de Roland Dubillard, dans une mise en scène d'Anouche Setbon, au Théâtre La Luna lors du Festival d'Avignon 2010.

Sa collaboration avec Laurent Baffie l’amène par deux fois sur les planches du Théâtre du Palais-Royal à Paris. Il est d’abord un examinateur du permis de conduire dans Un point c'est tout ! puis, dans Les Bonobos, il joue Ben, le muet, en langue des signes et en alternance avec Baffie.

Il endosse en 2013 le costume de Créon dans Antigone de Sophocle, mise en scène par Gwenael de Gouvello aux Grandes Ecuries de Versailles.

En 2014, il joue dans Ticket Gagnant, une comédie de Casanova-Tomasini, mise en scène par David Brécourt au Petit Gymnase. Il endosse ensuite le costume d’Adolf Hitler, qu’il interprète dans la comédie Une chance inestimable de Fabrice Donnio, mis en scène par David Roussel et Arthur Jugnot.

En 2016, il joue une nouvelle adaptation de Rumeurs de Neil Simon au Théâtre Fontaine, sous les regards de Dominique Deschamps et Eric Delcourt.

En 2017, il incarne Swann dans l’adaptation du roman Un amour de Swann de Marcel Proust, mise ne scène par Nathalie Vierne au Ciné 13 Théâtre.

En 2018, il signe sa troisième collaboration avec Laurent Baffie, en reprenant le rôle de l’animateur télé dans la pièce Sexe, Magouilles et Culture générale au Palace.

Carrière à la télévision[modifier | modifier le code]

À la télévision, Alain Bouzigues apparaît tout d’abord dans Surprise sur prise ! où il piège une cinquantaine d’artistes. Puis viens Farce Attaque, émission de caméras cachées où il emmène les quidams à bord de son taxi.

Sur la chaîne M6, il joue le rôle de Philippe Gatin, responsable informatique gay dans la série courte Caméra Café (dont il co-écrit près d'une centaine d'épisodes[réf. souhaitée]). Il participe aussi à de nombreux programmes courts ou séries comiques comme Un gars, une fille ; Totale Impro ; Drôle de Poker ; Le Bidule ou plus récemment Parents mode d'emploi ou Scènes de ménages[1].

Il interprète Charles Darwin aux côtés de Jean-Pierre Marielle dans Darwin (R)évolution pour France 5.

Il est aussi l’avocat dans La Famille Katz sur France 2 et le prof d’anglais dans Mère et Fille sur Disney Channel. Dans la série Skam France, il est le proviseur du lycée. Il incarne le docteur Friedrich Gonzales dans la série Nu sur OCS. Depuis 2016, il a rejoint le casting de la série politique Baron noir diffusée sur Canal+, y tenant le rôle du ministre de l'Intérieur François Boudard.

Dans la série courte A Musée Vous, A Musée Moi[3] sur Arte, il incarne la statue de l'Abbé Raynal dans le tableau « Portrait de Jean-Baptiste Belley ».

On le retrouve régulièrement en invité dans différentes séries : Joséphine, ange gardien ; Clem ; Doc Martin ; Profilage ; Balthazar ou encore Meurtres à..., Les hommes de l’ombre ou encore Caïn.

Il participe à de plusieurs émissions et jeux télévisés, notamment Pékin Express : Duos de choc en 2010.

Carrière au cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Alain Bouzigues fait sa première apparition au cinéma dans Le Jaguar de Francis Veber. On le retrouve en 2003 dans Rire et Châtiment face à José Garcia.

Il reprend au cinéma son personnage de Philippe Gatin de Caméra Café dans les deux films adaptés de la série : Espace détente et Le Séminaire.

À partir de 2013, il devient pensionnaire chez Jean-Pierre Mocky pour qui il tourne six films : Le Renard jaune ; Calomnies ; Le Mystère des jonquilles; Les Compagnons de la pomponette ; Le Cabanon rose et Modus operandi.

En 2019, il incarne le chirurgien esthétique de Mathilde Seigner dans la comédie Ni une ni deux réalisée par Anne Giafferi.

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Alain Bouzigues a tourné dans près d'une vingtaine de courts-métrages[4]. On peut citer notamment Dégustation et Samedi, Dimanche et aussi Lundi d'Éric Valette, élu meilleur film au Festival du film policier de Cognac en 1999, sans oublier Les fans et Out ! de Francis Duquet pour Canal +, Réveil difficile de Nicolas Cuche pour 13e Rue, Le Break russe de Yann Piquer pour Arte et Prozac Tango de Michael Souhaité. En 2009, il joue aussi dans SARL Noël de Anita & John Huston, un des films d’une série spéciale pour Arte[5].

Son interprétation dans le court métrage Big Brother lui vaut un prix d’interprétation au festival Fest’Yves Arts de Quiberon [6].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Le 19 décembre 2018, plus de 70 célébrités se mobilisent à l'appel de l'association Urgence Homophobie. Alain Bouzigues est l'un d'eux et apparaît dans le clip de la chanson De l'amour[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Alain Bouzigues apporte son soutien à la communauté homosexuelle[8]. Il est un proche ami de Nicole Calfan[9] ainsi que du chanteur Christophe avec lequel il jouait au poker[10].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Retour rapide de Éric Valette[12]
  • 1995 : Un homme simple de Éric Valette[12]
  • 1997 : Générique de Xavier de Choudens[12]
  • 1997 : Le Break russe de Yann Piquer (Arte)[12]
  • 1998 : C'est presque le printemps, non ? de Jean-Marc Gourdon[12]
  • 1998 : Les Fans de Francis Duquet (Canal+) : le facteur
  • 1999 : Les Mongols de Éric Valette (Canal+)[12]
  • 1999 : Out! de Francis Duquet (Canal+)
  • 1999 : Réveil Difficile de Nicolas Cuche (13e Rue)
  • 1999 : Samedi, dimanche et aussi lundi de Éric Valette
  • 2000 : Very Basic Instinct de Vanessa Zambernardi : le serveur
  • 2002 : Dégustation de Éric Valette (Arte) : l'enquêteur
  • 2005 : Prozac tango de Michaël Souhaité : l'homme seul
  • 2006 : Poésie Del Amor d'Olivier Vidal
  • 2008 : Commérages de Ingrid Lazenberg
  • 2009 : SARL Noël de Anita & John Huston (Arte) : le reporter
  • 2010 : Five de Igor Gotesman : le commissaire
  • 2011 : Le Naufragé de Pierre Folliot : le père
  • 2012 : Chronique de l'ennui de Jérémy Minui : le père
  • 2012 : Le vivant-mort de Maxime Ropars : le juge
  • 2013 : Big Brother de Pierre Folliot : Jean-Marc
  • 2014 : Yantra de Jérémy Minui : le docteur
  • 2014 : Le Virus de Annabelle Milot : l'ami
  • 2015 : Alice de Arnaud Mercadier : Jean, le mari
  • 2016 : Mad Man, Fumer Tue! de Stéphane Zito : le buraliste
  • 2018 : Nhel Cheitan de Hicham & Samir Harrag : le médecin
  • 2018 : Misère de Daphné Baiwir : le coach
  • 2020 : La Reine Lézard de Nathalie Lenoir : l'éditeur
  • 2020 : Le tétard de Nathalie Lenoir : le père
  • 2021 : Je vous présente Alice de James No : le barman
  • 2022 : Patate de Benjamin Halbert : la voix
  • 2022 : Interview Liberazzo de Martin Schrepel : la voix du journaliste
  • 2022 : C'est beau quand c'est triste de Martin Schrepel : Antoine, l'insomniaque

Télévision[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Source : programme-tv.net[14]

Radio[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Un gars, une fille | Alain Bouzigues », sur hypnoweb.net (consulté le ).
  2. « Alain Bouzigues : biographie, news, photos et videos », sur Télé-Loisirs (consulté le )
  3. page de l'émission, Arte.tv (consulté le 9 septembre 2020).
  4. « Deauville : le court-métrage "Misère" sera projeté au Pom’s sur son lieu de tournage », sur actu.fr (consulté le ).
  5. « Alain Bouzigues », sur IMDb.com (consulté le ).
  6. « Le fest'Yves Arts a remis les prix dimanche », sur Ouest-France.fr, .
  7. « Amel Bent, Bilal Hassani, Amir... les stars se mobilisent contre l'homophobie avec un clip poignant », sur purebreak.com (consulté le )
  8. Virginie Hilssone, « Alain Bouzigues : son message poignant en soutien aux homosexuels de Tchéchénie », sur Télé Star.fr, .
  9. « Alain Bouzigues et Nicole Calfan s'éclatent, un point c'est tout ! », sur Pure People.com (consulté le ).
  10. « Le chanteur Christophe et Alain Bouzigues en direct de CP Radio à 21h », sur clubpoker.net (consulté le )
  11. https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=182410.html
  12. a b c d e et f Filmographie sur le site officiel
  13. https://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=29672.html
  14. Fanny Petoin, « Le meilleur pâtissier célébrités : Alizée, Alain Bouzigues... Quelles sont leurs spécialités sucrées ? », sur programme-tv.net, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :