Théâtre Lepic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ciné 13 Théâtre)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Théâtre Lepic
Description de cette image, également commentée ci-après
Entrée du théâtre
Type Salle de spectacles
Théâtre
Lieu Paris XVIIIe, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 53′ 15″ nord, 2° 20′ 14″ est
Capacité 150 places
Direction Salomé Lelouch
Site web theatrelepic.com

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Théâtre Lepic

Géolocalisation sur la carte : 18e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 18e arrondissement de Paris)
Théâtre Lepic

Le Théâtre Lepic (anciennement Ciné 13 Théâtre jusqu'en 2018) est une salle de théâtre située au 1 avenue Junot dans le 18e arrondissement de Paris (France), sur la butte Montmartre.

Historique[modifier | modifier le code]

Anciennement théâtre du Tertre[1], le Ciné XIII Théâtre est entièrement reconstruit et décoré façon années 1920 en 1983 par son nouveau propriétaire, le réalisateur Claude Lelouch, à l'occasion du tournage du film Édith et Marcel pour lequel il sert de décors[2]. Il reste ensuite quelques années un cinéma de quartier où le réalisateur diffuse ses films en avant-première, dans une salle célèbre pour ses larges fauteuils en cuir. Quelques pièces de théâtre y sont également montées à partir des années 1990.

Après la faillite qui a lieu alors que Géraldine Danon dirige le théâtre, la fille du réalisateur, Salomé Lelouch (grâce à l'intermédiaire d'Arthur Jugnot), en prend la direction en 2003 et y propose parfois ses propres mises en scène[3].

Entre 2000 et 2018, des canapés rouges remplaçaient les fauteuils club et la salle était un théâtre à part entière, le plus confortable de Paris.

C'est dans cette salle qu'a eu lieu le record du monde du plus long concert, d'une durée de 27 heures 3 minutes et 44 secondes entre le 17 et le 18 mai 2009 par le pianiste canadien Chilly Gonzales[4].

En 2018, le théâtre a été racheté par Salomé Lelouch à son père. Qu'elle rebaptise Théâtre Lepic.

Programmation[modifier | modifier le code]

D'une capacité de 150 places, il fait la part belle à la création, notamment de jeunes compagnies, proposant entre autres depuis quelques années une série de classiques revisités (de Feydeau à Shakespeare). Il accueille en outre chaque année le festival de formes courtes théâtrales « Mises en capsules », terrain d'expérimentation privilégié où metteurs en scène jeunes et confirmés (Patrick Chesnais, Niels Arestrup...) se partagent l'affiche[5]. Alexis Michalik a signé ses grands débuts dans cette salle, notamment avec "Le porteur d'histoire" qui était à la base une "capsule".

Le Ciné XIII Théâtre proposait entre autres depuis quelques années une série de classiques revisités et de textes contemporains. Certains ont été couronnés de succès (la Liste de mes envies. Nominations Molière 2014).

L'artiste associé de la réouverture du théâtre sous le nom "Théâtre Lepic" en 2018 est Mikaël Chirinian, il y joue sa pièce seul-en-scène "L'ombre de la Baleine", et met en scène la comédie "J'aime Valentine, mais bon..." de Rudy Milstein ainsi que le OneMan Chatons Violents d'Océan (humoriste). Le théâtre propose également une programmation jeune public ...

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'entrée se faisait à l'époque de l'autre côté du bâtiment, au 81 rue Lepic, à côté du Moulin de la Galette.
  2. Ciné 13 Théâtre, site officiel.
  3. Salomé Lelouch, interviewée par Catherine Schwaab, « Le jour où je lâche le métier de comédienne », Paris Match, semaine du 13 au 19 octobre 2016, page 142.
  4. « Record du monde du plus long concert : le gagnant est... Gonzales », sur Le Monde,
  5. Mises en capsules, site officiel.

Sur les autres projets Wikimedia :