Les Hommes de l'ombre (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Les Hommes de l'ombre.
Les Hommes de l'ombre
Description de l'image Logo Les Hommes de l'ombre.jpg.
Genre Politique
Création Dan Franck
Frédéric Tellier
Charline de Lépine
Emmanuel Daucé
Production Jean-François Boyer
Charline de Lépine
Emmanuel Daucé
Acteurs principaux Bruno Wolkowitch
Nicolas Marié
Grégory Fitoussi
Carole Bouquet
Philippe Magnan
Musique Christophe La Pinta
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 18
Durée 52 minutes
Diff. originale
Site web http://www.france2.fr/emissions/les-hommes-de-l-ombre

Les Hommes de l'ombre est une série télévisée française en 18 épisodes de 52 minutes créée par Dan Franck, Frédéric Tellier, Charline de Lépine et Emmanuel Daucé, et diffusée du au sur France 2.

À la suite du succès de la première saison[1], une deuxième est commandée par la chaîne[2] et diffusée à partir du [3]. Malgré des audiences en baisse, une troisième saison est commandée[4]. La deuxième saison a attiré moins de téléspectateurs en prime time que la première, mais, si on y ajoute ceux qui l’ont regardée en différé, les audiences sont stables.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le président de la République française, en visite à Saint-Étienne, dans la Loire, dans une usine gréviste, décède, victime d'un attentat à la bombe. Le monde politique s'agite : une élection présidentielle anticipée doit se tenir dans les trente-cinq prochains jours. Il ne fait aucun doute que Philippe Deleuvre, le Premier ministre, sera candidat à l'Élysée. Mais ce que peu de gens savent, c'est que le chef du gouvernement sait bien plus de choses qu'il ne le prétend. Ce mensonge d'État provoque le retour aux affaires de Simon Kapita, un ancien conseiller en communication (spin doctor) du défunt président. Soucieux de préserver l'honneur de son ami décédé et une certaine forme d’éthique politique, cet homme de l’ombre se fixe désormais un objectif : trouver un candidat qui sera capable de battre Deleuvre.

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Anne Visage
Secrétaire d'État aux Affaires sociales, elle est au côté du président lors de l'attentat à la bombe. Convaincue par Simon Kapita, elle propose sa candidature à l'élection présidentielle face au Premier ministre, Philippe Deleuvre.
Simon Kapita
Conseiller en communication et ami du défunt président Pierre Desportes, il retourne aux affaires durant la campagne présidentielle pour contrer le Premier ministre, Philippe Deleuvre. Il pense que la secrétaire d'État Anne Visage est la candidate la plus sérieuse pour l'emporter. Il deviendra par la suite le conseiller du président Marjorie lors des deuxième et troisième saisons.
Philippe Deleuvre
Premier ministre de droite du défunt président Pierre Desportes, il prépare sa campagne pour la présidentielle avant même la mort de Desportes. Simon Kapita ayant refusé d'intégrer son équipe, il fait appel à l’élève de ce dernier, Ludovic Desmeuze.
Ludovic Desmeuze
Jeune conseiller en communication, il fut élève de Simon Kapita avant de lui racheter sa société. Il accepte de se charger de la campagne du Premier ministre Philippe Deleuvre face à son ancien mentor. Il se charge ensuite des candidats opposants au pouvoir lors des seconde et troisième saisons.
Alain Marjorie
Chef de l'opposition de gauche lors de la première saison et président lors des seconde et troisième saisons. Il essaie de débaucher Simon Kapita sans succès lors de la première saison et l'aura comme conseiller spécial durant les deux saisons suivantes.
Elizabeth Marjorie
Femme du président Marjorie, elle est atteinte de troubles du comportement. Dotée d'un grand sens de la justice, elle n'hésite pas lors de la troisième saison à se rendre dans un émirat afin de sauver la vie d'une jeune femme injustement accusée de prostitution.
Clémence Parodi
Maîtresse de Marjorie lors de la troisième saison, elle a une brève aventure avec Kapita à la suite d'un attentat.
Robert Palissy
Sénateur et chef du parti centriste, PDR, allié à Anne Visage dans la saison 1. Ministre de l'intérieur puis Premier ministre pour Marjorie. Sous ses airs débonnaires, c'est un manipulateur près à tout pour conserver sa place quitte à cacher les malversations de son fils Martin qui trempe dans des affaires louches.

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Saison 1

La série est mise en route par Vincent Meslet, alors directeur de la fiction de France 2. Vue comme une série à fort potentiel, elle bénéficie d'un budget plus important que d'habitude : 6,9 millions d'euros, dont 4,8 millions financés par le groupe public[1].

Saison 2

À la suite du succès de la première saison, France 2 décide d'en commander une seconde. La production de cette nouvelle saison sera très chaotique. En février 2013, Nathalie Baye annonce qu'elle ne participera pas à la deuxième saison. Le scénariste et co-créateur Dan Franck, qui avait écrit seul les six nouveaux épisodes mettant en scène une femme président, est obligé de remanier totalement le scénario[5]. Le tournage est alors repoussé de plusieurs mois à juin puis octobre 2013, le temps de trouver une nouvelle tête d'affiche[6]. Finalement, Dan Franck décide de quitter la série, suivi de peu du réalisateur et co-créateur Frédéric Tellier. En mai 2013, la chaîne France 2 donne trois mois aux nouveaux scénaristes, Marie Guilmineau, Sylvain Saada et Pauline Rocafull, pour écrire les six nouveaux épisodes[7].

En septembre 2013, on apprend que Carole Bouquet est la nouvelle femme forte de la série, remplaçant Nathalie Baye, mais dans un rôle différent. Elle joue Élisabeth Marjorie, la femme du politique Alain Marjorie (Nicolas Marié) déjà présent dans la saison 1. Aure Atika rejoint également la distribution dans le rôle de Gabrielle Tackichieff, Secrétaire général de l'Élysée[6]. Olivier Rabourdin fait également partie du casting dans le rôle de Benoît Hussan, Ministre de l'Intérieur. Dix jours avant le tournage, Valérie Karsenti qui jouait la journaliste et ex-femme de Simon Kapita (Bruno Wolkowitch) décide de ne pas reprendre son rôle. Son personnage est repris au pied levé par Emmanuelle Bach, qui retrouve son partenaire de jeu de P.J., Bruno Wolkowitch[7].

Saison 3

Le lundi , des discussions ont lieu entre France 2 et les producteurs à propos d'une éventuelle troisième saison[7]. Le , Bruno Wolkowitch confirme avoir signé pour une troisième saison, alors en cours d'écriture, centrée sur l'après-pouvoir : « Dan Franck avait parlé d'un triptyque qui serait l'avant-pouvoir, le pouvoir et l'après-pouvoir »[4]. Elle sera la dernière de la série [8]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage de la deuxième saison commence en octobre 2013 et se termine en janvier 2014 sous la direction du réalisateur Jean-Marc Brondolo[7].

Lieux de tournage
  • L'hôtel du Châtelet, siège du ministère du Travail, est utilisé pour les besoins du tournage pour figurer l'hôtel Matignon.
  • La salle du conseil municipal de l'hôtel de ville de Gagny sert de décor pour une cellule de crise de l'Élysée [9].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

La diffusion des six épisodes a lieu à partir du mercredi 25 janvier 2012, en première partie de soirée sur France 2, à raison de deux épisodes par semaine.

Peu avant le début de la diffusion, le site Le Village a annoncé[10] que la diffusion des épisodes sur France 2 s'accompagnerait d'un web-documentaire en trois volets, « Lumière sur les hommes de l’ombre », auquel ont participé les quatre cocréateurs de la série Dan Franck, Frédéric Tellier, Charline de Lépine et Emmanuel Daucé ainsi que l'acteur Grégory Fitoussi, et disponible gratuitement sur ce site ainsi que via iTunes [11],[12],[13].

Les épisodes sont rediffusés sur France 4 à partir du lundi 14 janvier 2013, à raison de deux épisodes par semaine.

La deuxième saison est diffusée à partir du mercredi 1er octobre 2014, à raison de deux épisodes par semaine. À cette occasion, la première saison est rediffusée les semaines précédentes le mercredi en deuxième partie de soirée[14].

La troisième saison est diffusée à partir du vendredi 21 octobre au vendredi 4 novembre sur France 2. Il n'y aura pas de quatrième saison.

La série est également diffusée à l'international dans une douzaine de pays, dont l'Allemagne, le Brésil[15] et le Royaume-Uni sur Channel4[16].

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2012)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 des Hommes de l'ombre.

La première saison est diffusée du mercredi au sur France 2.

  1. L’Attentat
  2. La Candidate
  3. La Conquête du centre
  4. Le Témoin
  5. Le Ralliement
  6. Trahisons

Deuxième saison (2014)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 des Hommes de l'ombre.

La deuxième saison est diffusée du mercredi 1er au sur France 2.

  1. L'Accident
  2. La Guerre des nerfs
  3. Otages
  4. La Cuillère du Diable
  5. Chantage
  6. L'Exercice du pouvoir

Troisième saison (2016)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 3 des Hommes de l'ombre.

La troisième saison est diffusée du vendredi au sur France 2.

  1. Mort en direct
  2. La Femme de l'ombre
  3. Politique people
  4. Manipulations
  5. Trahisons
  6. Fin de partie

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Saisons Épisodes Date de diffusion Nombre de téléspectateurs Part d'audience
1 1 et 2 Mercredi 25 janvier 2012 5,2 millions[17] 19,2 %
3 et 4 Mercredi 1er février 2012 4,9 millions[18] 17,4 %
5 et 6 Mercredi 8 février 2012 4,6 millions[19] 16,4 %
2 1 et 2 Mercredi 1er octobre 2014 3,76 millions[20] 13,5 %
3 et 4 Mercredi 8 octobre 2014 3,2 millions[21] 13,15 %
5 et 6 Mercredi 15 octobre 2014 3,36 millions[22] 12,9 %
3 1 et 2 Vendredi 21 octobre 2016 2,97 millions[23] 12,1 %
3 et 4 Vendredi 28 octobre 2016 2,67 millions[24] 11,4 %
5 et 6 Vendredi 4 novembre 2016 2,70 millions[25] 10,9 %

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Grégoire Poussielgue, « Pari gagnant pour France 2 dans la fiction française », sur le site de Les Échos, (consulté le 9 mars 2012)
  2. Solange Brousse, « La saison 2 des Hommes de l'ombre en cours d'écriture », sur le site de Stratégies, (consulté le 9 mars 2012)
  3. http://www.programme-tv.net/programme/series-tv/r38586-les-hommes-de-l-ombre/6-France%202-2014-10-01.html
  4. a et b Charles Martin, « Les Hommes de l'ombre, saison 3 : à quand la suite après la fin de la saison 2 sur France 2 ? », sur le site de La Voix du Nord, (consulté le 15 octobre 2014)
  5. Chloé Valmary, « Les hommes de l'ombre : Baye Baye Nathalie », sur commeaucinema.com, (consulté le 20 février 2013)
  6. a et b « "Les Hommes de l'ombre" : Carole Bouquet remplace Nathalie Baye dans la saison 2 ! », sur Allociné, (consulté le 11 septembre 2014)
  7. a, b, c et d Nicolas Robert, « Gros plan sur Les Hommes de l’Ombre saison 2 », sur dailymars.net, (consulté le 11 septembre 2014)
  8. [1]
  9. « Bulletin municipal n°192 (février 2014) », sur calameo.com
  10. Sullivan Le Postec, « AVANT-PREMIÈRE — Les Hommes de l’Ombre, saison 1 », sur Le Village, (consulté le 27 janvier 2012)
  11. Sullivan Le Postec, « Lumière sur les hommes de l'ombre - épisode 1 », sur Le Village,
  12. Sullivan Le Postec, « Lumière sur les hommes de l'ombre - épisode 2 », sur Le Village,
  13. Sullivan Le Postec, « Lumière sur les hommes de l'ombre - épisode 3 », sur Le Village,
  14. Kevin Boucher, « France 2 : "Les Hommes de l'ombre" saison 2 dès le 1er octobre », sur PureMédias, (consulté le 11 septembre 2014)
  15. http://www.leblogtvnews.com/2014/09/nouvelles-ventes-a-l-international-pour-la-serie-les-hommes-de-l-ombre.html
  16. http://www.channel4.com/programmes/spin/episode-guide
  17. Sullivan Le Postec, « Gros succès pour le lancement des Hommes de l'Ombre », sur Le Village, (consulté le 27 janvier 2012)
  18. Guilhaume Nistasos, « Audiences Mercredi 1er février 2012 », sur fan2tv.com, (consulté le 11 septembre 2014)
  19. « Audiences 8 février 2012 », sur mouvement-democrate.over-blog.com, (consulté le 9 février 2012)
  20. Kevin Boucher, « Audiences: Blacklist leader devant Des racines et des ailes, Les Hommes de l'ombre revient en baisse », sur PureMédias, (consulté le 2 octobre 2014)
  21. « Audiences : Blacklist devance Les Hommes de l'ombre », sur programme-tv.net, (consulté le 9 octobre 2014)
  22. « Audiences : Blacklist s'achève en baisse, France 2 et M6 stables, Cyril Hanouna battu par W9 », sur PureMédias, (consulté le 16 octobre 2014)
  23. [2]
  24. [3]
  25. [4]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]