Al-Waqidi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’islam
Cet article est une ébauche concernant l’islam.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Al-Waqidi
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion

Al-Waqidi (arabe:الواقدي) ou 'Abu `Abdullah Muhammad Ibn Omar Ibn Waqid al Sahmi alAslami (arabe:أبو عبد الله محمد بن عمر بن واقد الأسلمي') (né en 745, mort en 822) est un historien arabe musulman.

Biographie[modifier | modifier le code]

Waqidi est né à Médine en Arabie en 745. Quand le calife abbasside Haroun ar-Rachid a fait son pèlerinage à La Mecque, celui-ci se rendit à Médine. Il envoya son vizir, Yahya ben Khalid pour trouver un guide et ce fut Waqidi qu'il désigna. Il suivit le calife jusqu'à Bagdad où il fut promu qadi par `Abdullah ibn Harun et `Askar al-Mahdi pendant une période de quatre ans. On ignore encore quel camp il choisit pendant la guerre civile qui eut lieu dans l'Empire Abbasside entre les fils du calife Haroun ar-Rachid, mais il était encore qadi peu avant de mourir

Waqidi connaissait bien le Coran, les différents avis des savants sur les hadiths et l'histoire des conquêtes musulmanes qu'il expliqua dans ses différents livres. Son secrétaire, Ibn Sa'd al-Baghdadi, était également historien. Il s'est lui-même servi des travaux de Waqidi pour les siens.

Le seul livre de Waqidi qui ne fut pas perdu fut Kitab Al Tarikh wa Al Maghazi (chronique des campagnes du Prophète), qui existe encore en intégralité.

Critiques sur ses travaux[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2015).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Waqidi a été critiqué sur la véracité et sa probité intellectuelle sur ce qu'il a raconté sur la vie du prophète par de nombreux savants islamiques parmi lesquels[1] :

  • Ash-Shâfi'î (d. 204 A. H.) a dit de lui : "Tous les livres de al-Waqidi sont des mensonges". A Médine, il y avait sept personne qui ont été des affabulateur d'autorité, un d'eux était al-Waqidi"
  • Ahmad Ibn Hanbal (d. 241 A.H.) a dit : "C'est un menteur, il fait des altérations dans les traditions"
  • An-nissaî(d. 303 A.H.) a dit : "Les menteurs connus pour fabriquer les hadiths du messager d'Allah sont quatre. Ce sont Abi Yahya à Madinah, al-Waqidi à Baghdad, Muqatil b. Sulayman à Khurasan et Muhammad bin Sa’id en Syrie."
  • Al-Bukharî (d. 256 A.H.) a dit :"Al-Waqidi a été délaissé dans la transmission (de hadith). Il fabrique le hadith (cad : il l'invente)"
  • Abou Dawoud (d. 275 A.H.) a dit "Je n'écrit pas de hadith ni ne relate de hadith sous son autorité. Il n'y a aucun doute qu'il avait pour habitude d'inventer des hadiths"

Un consensus de ces oulémas susmentionnés (et tant d'autres (voir Wiki English) fait que le travail scientifique d'Al-Waqidi est fortement remis en question dans la narration. Ce qui a conduit à condidérer son isnad dans les reports de hadiths comme faible (da'îf).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. traduction de l'article anglais