Nur Ed-Din Al Betrugi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nur ad-Din al-Betrugi, également appelé Nur al-Din Ibn Ishaq Al-Bitruji, Abu Ishâk ibn al-Bitrogi ou al Bidrudschi, est plus connu en occident sous son nom latinisé d'Alpetragius. C'était un astronome et un philosophe Arabe du Moyen Âge. Il a vécu à Andalousie, il meurt en l'an 1204. Il était disciple d'Ibn Tufayl.

Dans ses écrits (Kitab-al-Hay’ah : en arabe, كتاب الحياة), il avance la théorie des orbites planétaires comme étant de natures épicycles et excentriques.

Ses Principes d'astronomie furent traduits par Michel Scot à Tolède en 1217[1].

Un cratère lunaire porte aujourd'hui son nom.

Modèle planétaire[modifier | modifier le code]

L'un des aspects originaux du système d'al-Biṭrūjī est sa proposition d'une cause physique de mouvements célestes. Il combine l'idée d'impetus (première proposition de Jean Philopon) et le concept de shawq ("désir") d'Abu'l-Barakāt al-Baghdādī (en) pour expliquer comment l'énergie est transférée d'un premier moteur placé dans la 9ème sphère à d'autres sphères, expliquant les vitesses variables des autres sphères et des mouvements différents. Il contredit l'idée aristotélicienne selon laquelle il existe un type particulier de dynamique pour chaque monde, en appliquant plutôt la même dynamique aux mondes sublunaires et célestes[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacquart Danielle. Quelle histoire des sciences pour la période médiévale antérieure au XIIIe siècle ?. In: Cahiers de civilisation médiévale. 39e année (n°153-154), Janvier-juin 1996. La recherche sur le Moyen Âge à l'aube du vingt-et-unième siècle. pp. 97-113.
  2. Samsó, Julio (2007). "Biṭrūjī: Nūr al‐Dīn Abū Isḥāq [Abū Jaʿfar] Ibrāhīm ibn Yūsuf al‐Biṭrūjī". In Thomas Hockey; et al. The Biographical Encyclopedia of Astronomers. New York: Springer. pp. 133–4.