Yahya ibn Adi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yahya.
Yahya ibn Adi
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Maître
Élèves

Yahya ibn 'Adi (ou Yahya ben Adi) ou Ash-Shaykh Abu Zakariyya' Yahya ibn 'Adi (Tikrit, 893 - Bagdad, 13 août 974) est un philosophe, théologien et traducteur Syrien chrétien de langue arabe.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Yahya est né à Tikrit dans l'actuel Irak, dans une famille jacobite arabisée.

Son nom se traduit « Jean, père de Zacharie, fils de 'Adi ».

C'est à Bagdad qu'il étudie la philosophie et la médecine sous la direction d'Abu Bishr Matta ibn Yunus, un grand maître chrétien qui avait déjà formé Al-Fârâbî.

Il traduisit de nombreux ouvrages philosophiques grecs en arabe, en général d'après des versions syriaques déjà existantes : notamment les Lois de Platon ; d'Aristote les Réfutations sophistiques (d'après une traduction syriaque de Théophile d'Édesse), les Topiques (d'après une traduction de Hunayn ibn Ishaq) et la Poétique ; la Métaphysique de Théophraste.

Il rédigea également un certain nombre de traités philosophiques et théologiques dont les plus importants sont Tahdhib al-akhlaq et Maqala fi at-tawhid. Il forma de nombreux élèves, chrétiens et musulmans comme Miskawayh, Ibn al-Khammar et Ibn Zura. Il fut enterré dans l'église jacobite de Saint-Thomas à Bagdad.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Textes de Yahya ibn Adi

Études sur Yahya ibn Adi