Yahya ibn Adi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yahya ibn Adi
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Maître

Yahya ibn 'Adi (ou Yahya ben Adi) ou Ash-Shaykh Abu Zakariyya' Yahya ibn 'Adi (Tikrit, 893 - Bagdad, 13 août 974) est un philosophe, théologien et traducteur syriaque chrétien de langue arabe.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Yahya est né à Tikrit dans l'actuel Irak, dans une famille jacobite arabisée.

Son nom se traduit « Jean, fils de 'Adi ».

C'est à Bagdad qu'il étudie la philosophie et la médecine sous la direction d'Abu Bishr Matta ibn Yunus, un grand maître chrétien qui avait déjà formé Al-Fârâbî.

Il traduisit de nombreux ouvrages philosophiques grecs en arabe, en général d'après des versions syriaques déjà existantes : notamment les Lois de Platon ; d'Aristote les Réfutations sophistiques (d'après une traduction syriaque de Théophile d'Édesse), les Topiques (d'après une traduction de Hunayn ibn Ishaq) et la Poétique ; la Métaphysique de Théophraste.

Il rédigea également un certain nombre de traités philosophiques et théologiques dont les plus importants sont Tahdhib al-akhlaq et Maqala fi at-tawhid. Il forma de nombreux élèves, chrétiens et musulmans comme Miskawayh, Ibn al-Khammar et Ibn Zura. Il fut enterré dans l'église jacobite de Saint-Thomas à Bagdad.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Textes de Yahya ibn Adi

Études sur Yahya ibn Adi