Abū Muhammad al-Hasan al-Hamdānī

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Abū Muhammad al-Hasan al-Hamdānī
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion

Abū Muḥammad al-Ḥasan ibn Aḥmad ibn YaʿQūb al-Hamdānī (~893 - 945 à San‘a’, Yémen) était un géographe, poète, grammairien, historien, chimiste, physicien et astronome arabe. Il fut l'un des meilleurs représentants de la culture islamique des dernières années du Califat abbasside.

Sa vie est très peu connue, on sait qu'il compila de l'information astronomique et écrivit des manuscrits poétiques ou sur la grammaire arabe et qu’il a passé du temps en prison. Après avoir été libéré il se rendit à Dār ar Raydah (ريضه), la ville de sa tribu, où il se sentait en sécurité et où il rédigea la plupart de ses livres et y est resté jusqu'à la fin de sa vie.

Sa Géographie de la Péninsule Arabe (Sifat Jazirat ul-Arab) est l'un des textes les plus importants sur la matière, utilisé par A. Sprenger dans Post- und Reiserouten des Orients (Leipzig, 1864) et Alte Geographic Arabiens (Berne, 1875) de D.H. Müller (Leyde, 1884; cf. Sprenger's criticism in Zeitschrift der Deutschen Morgenländischen Gesellschaft, vol. 45, pp. 361-394). Un livre décrivant les métaux connus à cette époque, y compris leur propriétés physiques et chimiques ainsi que les procédés de traitement (tels que l'or, l'argent, et de l'acier).

Il est considéré comme un des premiers Arabes qui a su décrire la pesanteur de la Terre à la manière d'un Champ magnétique[1].

Une autre grande publication Iklil (Diadème), établissait les généalogies des himyarites. Plusieurs livres contiennent une partie de ses textes comme Die Burgen und Schlösser Südarabiens (Vienne, 1879-1881) de Müller ou Die grammatischen Schulen der Araber de G Flügel (Leipzig, 1862), pp. 220-221.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) « Hamdānī, Abū Muḥammad al- Ḥasan Ibn Aḥmad Ibn YaʿQūb al- », dans Complete Dictionary of Scientific Biography, Détroit, Charles Scribner's Sons, (ISBN 978-0-684-31559-1)
  • EB, Hamdānī,
  • Nabih Amin Faris: The Antiquities of South Arabia being a Translation from the Arabic with Linguistic, Geographic and Historic Notes of the Eight Book of al-Hamdānī's al-Iklīl, Princeton, 1938
  • Yūsuf Muḥammad ʿAbd Allāh (Hrsg.): Al-Hamdani. A great Yemeni Scholar. Studies on the Occasion of his Millenial Anniversary. Sanaa, 1986
  • Yūsuf Muḥammad ʿAbd Allāh: al-Ḥasan b. Aḥmad al-Hamdānī, In: Al-Mausūʿa al-Yamanīya, Sanaa, 2003, vol. 4, p. 3097.
  • Yūsuf Muḥammad ʿAbd Allāh: Die Personennamen in al-Hamdānī's al-Iklīl und ihre Parallel in den altsüdarabischen Inschriften, Dissertation, Universität Tübingen, 1975.
  • Jörn Heise: Die Gründung Sana'as – Ein orientalisch-islamischer Mythos? Berlin, Klaus Schwarz Verlag, , (ISBN 978-3-87997-373-6) (le cinqueème chapitre content la biographie d'al-Hamdani)
  • O. Löfgren: Art. "al-Hamdānī" dans The Encyclopaedia of Islam. New Edition vol. III, p. 124a-125a.
  • Sifat Jazirat ul-Arab ṣifat ǧazīrat al-ʿarab, vol. 12, Leiden, p. 107, 13‒14; 149, 17; 154, 3.
  • Alaklel al-Hamdani
  • Histoire de Saba
  • Language du Himyar et de Najran
  • صفة جزيرة العرب (Géographie/caractère de la péninsule arabique)[2]
  • (en) Hamdānī, Abū Muḥammad al- Ḥasan Ibn Aḥmad Ibn YaʿQūb al-. Dictionary of Scientific Biography. New York: Charles Scribner & Sons. (ISBN 978-0-684-10114-9).
  • (en) « Hamdani », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [ (en) Lire en ligne sur Wikisource]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kitāb al-Jawharatayn al-ʻatīqatayn al-māʼiʻatayn min al-ṣafrāʼ wa-al-bayḍāʼ: al-dhahab wa-al-fiḍḍah, Le Caire: Maṭbaʻat Dār al-Kutub wa-al-Wathāʼiq al-Qawmīyah bi-al-Qāhirah (Arabic:كتاب الجوهرتين العتيقتين المائعتين من الصفراء والبيضاء : الذهب والفضة), 2004., 43–44, 87 p. (OCLC 607846741, lire en ligne)
  2. http://islamport.com/w/tkh/Web/368/86.htm