WorldWideWeb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le premier navigateur web. Pour le système hypertexte fonctionnant grâce à Internet, voir World Wide Web.

WorldWideWeb est le premier navigateur web et le premier éditeur HTML WYSIWYG. Il a été présenté le 26 février 1991 par Tim Berners-Lee et fonctionnait sur une plateforme NeXTSTEP. Par la suite, il a été rebaptisé Nexus pour ne pas le confondre avec le World Wide Web.

WorldWideWeb (WWW) fut le premier programme qui utilisait non seulement le protocole FTP mais également le protocole HTTP, inventé par Tim Berners-Lee en 1989. Au moment où il a été écrit, WorldWideWeb était la seule façon d'accéder au Web.

Le code source a été placé dans le domaine public en 1993[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Alors qu'il travaillait pour le CERN, Tim Berners-Lee utilisait un ordinateur NeXT, qui était alors le premier serveur web au monde, pour écrire le premier navigateur Web, WorldWideWeb. La première version du logiciel est sortie le 25 décembre 1990, et plusieurs versions ont ensuite circulé parmi les collègues de Berners-Lee avant d'être mises à disposition du public (par l'intermédiaire des newsgroups) en août 1991. À ce moment, plusieurs personnes, dont Bernd Pollermann, Robert Cailliau et Jean-François Groff étaient impliqués dans le projet.

Plus tard, Berners-Lee et Groff ont adapté certaines composantes de WorldWideWeb dans une version C, en créant l'API libwww.

Un certain nombre de navigateurs Web sont ensuite apparus, notamment ViolaWWW. Ils ont tous été éclipsés par la popularité de l'un d'entre eux, Mosaic, qui, en 1993, remplaça WorldWideWeb. Les personnes impliquées dans sa création se sont alors tournées vers d'autres tâches, comme celles de définir des standards pour le développement futur du Web (HTML, différents protocoles, etc.).

Le 30 avril 1993, le CERN décide de placer le code source de WorldWideWeb dans le domaine public, faisant de WorldWideWeb un logiciel libre. Plusieurs versions du logiciel peuvent encore être téléchargées sur le site [1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Copie d'écran de WorldWideWeb.

WorldWideWeb était capable d'afficher des textes aux styles simples, de télécharger et d'ouvrir tout fichier compatible avec le système NeXT (entre autres, PostScript, des films, du son, etc.), de naviguer dans les newsgroups, et de corriger les fautes d'orthographe. Dans un premier temps, les images étaient affichées dans une fenêtre séparée, jusqu'à ce que la classe Text Class de NeXTSTEP permette de le faire dans la même fenêtre que le texte.

Le navigateur pouvait également jouer le rôle d'éditeur. Il permettait l'édition et les liens de plusieurs pages dans différentes fenêtres. Les fonctions « Mark Selection », qui créait une ancre, et « Link to Marked », permettaient de créer des liens. Éditer des pages à distance n'était pas encore possible, puisque la méthode HTTP PUT n'existait pas encore.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]