XHTML

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
XHTML
Extension .xml, .html, .htm, .xhtml, .xht
Type MIME application/xhtml+xml
Développé par World Wide Web Consortium
Type de format Langage de balisage
Extension du XML, HTML
Spécification 1.0 (Recommendation),

1.0 SE (Recommendation),
1.1 (Recommendation),
1.1 SE (Recommendation),
5 (Working Draft)

XHTML (Extensible HyperText Markup Language) est un langage de balisage servant à écrire des pages pour le World Wide Web. Conçu à l'origine comme le successeur de HTML, XHTML se fonde sur la syntaxe définie par XML, plus récente, mais plus simple que celle définie par SGML sur laquelle repose HTML. Il s'agissait en effet à l'époque de tirer parti des bénéfices techniques attendus de la simplification offerte par XML.

Le nom XHTML[modifier | modifier le code]

Comme de nombreux langages fondés sur XML, celui-ci commence par la lettre X, qui représente le mot extensible. Ainsi le premier document décrivant officiellement XHTML s'appelle XHTML 1.0 The Extensible HyperText Markup Language[1] (« XHTML 1.0 Le langage de balisage hypertexte extensible »). C'est cependant l'abréviation XHTML qui est une marque[2] du World Wide Web Consortium (W3C) et qui est seule utilisée dans les spécifications qui ont suivi la version 1.0.

XHTML, évolution de HTML[modifier | modifier le code]

XHTML 1.0 reformule simplement HTML 4 en application de XML 1.0. La syntaxe seule change, aucune fonctionnalité n'ayant été ajoutée ni retirée. La conversion d'un document en HTML 4.01 conforme en XHTML 1.0 peut se faire automatiquement sans perte d'information.

XHTML 1.0 est devenu une recommandation du W3C en 2000[3], et le XHTML 1.1 en 2001[4]. Durant toutes les années 2000, HTML 4 et XHTML sont tous les deux utilisés par les développeurs et interprétés par les navigateurs Web.

Conversion de HTML en XHTML[modifier | modifier le code]

Cet exemple illustre les différences syntaxiques les plus courantes entre un document écrit en HTML 4 et en XHTML 1.0.

<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01//EN">
<title>Exemple HTML 4</title>
<ul>
<li>Des éléments comme HTML, HEAD et BODY sont implicites, leurs balises ouvrantes et fermantes sont optionnelles.</li>
<li>De nombreuses balises fermantes sont optionnelles, notamment pour P (paragraphe) et LI (entrée de liste).
<li>Les noms d'éléments et d'attributs peuvent <EM Class="important">librement</Em> mélanger majuscules et minuscules.</li>
<li>Certains attributs ont une valeur par défaut <input type="checkbox" checked value="...">.</li>
<li>Les guillemets ne sont pas <em class=important>toujours</em> obligatoires autour des valeurs d'attribut.</li>
<li>Les éléments vides n'ont pas de syntaxe fermante <img src="i.png" alt="i">.</li>
</ul>

À l'inverse de la syntaxe HTML permissive ci-dessus, le même document doit être « bien formé »[5] pour respecter les règles d'écriture du XHTML :

<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml">
<head>
<title>
Exemple XHTML 1.0</title>
</head>
<body>

<ul>
<li>
Tous les éléments doivent être explicitement balisés.</li>
<li>
Les balises fermantes ne sont pas optionnelles.</li>
<li>
Les noms d'éléments et d'attributs <em class="important">doivent</em> être en minuscules.</li>
<li>
Tous les attributs doivent avoir une valeur explicite <input type="checkbox" checked="checked" value="..." />.</li>
<li>
Les guillemets sont <em class="important">toujours</em> obligatoires autour des valeurs d'attribut.</li>
<li>
Les éléments vides doivent être fermés <img src="i.png" alt="i"/>.</li>
</ul>
</body>
</html>

Modularisation de XHTML[modifier | modifier le code]

Les évolutions suivantes divisent le langage XHTML en modules, chacun regroupant un type de fonctionnalités. Cette division est conçue pour permettre d'étendre le format, ou à l'inverse d'en tirer des sous-ensembles adaptés à des contextes spécifiques. Ainsi :

  • XHTML1.1 enrichit XHTML1.0 avec l'élément ruby permettant d'ajouter des annotations aux textes écrits dans les langues idéographiques (japonais, hébreu, chinois…)
  • XHTML BASIC est un sous-ensemble simplifié, destiné à l'adaptation des contenus aux clients légers (mobiles)

Développement du XHTML 2.0[modifier | modifier le code]

Le XHTML 2.0 était en cours de développement. Il ne devait pas être compatible en ascendance et en descendance, notamment à cause de l'introduction de XForms et de XFrames.

Finalement le 2 juillet 2009 le W3C a officiellement annoncé l'abandon du développement du XHTML 2[6] afin de se consacrer entièrement à son nouveau successeur : le HTML 5.

Document Valide XHTML[modifier | modifier le code]

Pour qu'un document soit valide XHTML, il doit avoir une déclaration de type (DOCTYPE) et un encodage (ISO ou UTF) conforme aux spécifications du W3C.

La déclaration XML[modifier | modifier le code]

La déclaration XML n'est requise que dans quelques conditions d'encodage (jeu de caractères autre qu'UTF-8 en particulier), et lorsque le document est traité en tant que document XML (type de contenu application/xhtml+xml). La plupart des documents XHTML 1.0 ne l'exigent donc pas. Il entraîne par ailleurs dans le navigateur web Internet Explorer 6.0 un mode d'interprétation problématique des Cascading Style Sheets et des scripts JavaScript. Néanmoins, la version Internet Explorer 8 tend à se rapprocher des autres navigateurs et à se conformer au CSS.

En fonction du jeu de caractères retenu, le document peut donc commencer par l'instruction suivante mise en première ligne :

<?xml version="1.0" encoding="iso-8859-1"?>

Quelques exemples de Déclaration de Type de Documents en XHTML :

XHTML 1.0 Strict

<!DOCTYPE html 
PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN"
"http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">

XHTML 1.0 Transitional

<!DOCTYPE html 
PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Transitional//EN"
"http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd">

XHTML 1.0 Frameset

<!DOCTYPE html 
PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Frameset//EN"
"http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-frameset.dtd">

Déclaration XMLNS[modifier | modifier le code]

La redondance des attributs xml:lang et lang n'est requise qu'en cas de document XHTML 1.0 traité en tant que document text/html, selon les recommandations (non normatives) de compatibilité XHTML/HTML. On écrira alors :

<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" xml:lang="fr" lang="fr">

Dans un document XHTML 1.0 traité en tant que document application/xhtml+xml ou dans un document XHTML 1.1 et au-delà, on écrira obligatoirement :

<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" xml:lang="fr">

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) XHTML 1.0 The Extensible HyperText Markup Language
  2. (en) W3C Trademarks and Generic Terms
  3. (en) W3C Recommendation: XHTML 1.0 The Extensible HyperText Markup Language (Second Edition)
  4. (en) W3C Recommendation: XHTML 1.1 - Module-based XHTML - Second Edition
  5. (en) Documents must be well-formed, XHTML 1.0 specification, W3C
  6. (en) Frequently Asked Questions (FAQ) about the future of XHTML

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

XHTML 1.0
XHTML 1.1
XHTML 2.0

Autres[modifier | modifier le code]

Traductions des recommandations du W3C

Outils de validation