Robert Cailliau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homophones, voir Caillau, Caillaud, Caillaux, Cailleaux, Caillot et Cayo.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cailliau.
Robert Cailliau assis à côté d'un Macintosh affichant NCSA Mosaic.

Robert Cailliau, né le , est un ingénieur et informaticien belge qui a codéveloppé le World Wide Web avec Sir Tim Berners-Lee.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Cailliau suit des études d'ingénieur à l'Université de Gand, puis l'Université du Michigan[1].

À partir de 1974, il travaille au CERN à Genève. En 1990, il rejoint son collègue Tim Berners-Lee sur un projet de système hypertexte destiné à améliorer le partage des documents au CERN. Contrairement à d'autres personnes contactées par Tim Berners-Lee, il s'enthousiasme immédiatement pour le projet[1]. Il collabore à la seconde version du document décrivant le projet dont le résultat sera le World Wide Web.

Il collabore également au développement et à la promotion des prototypes de logiciel pour le Web créés par Tim Berners-Lee sur NeXTSTEP. En 1992, il commence le développement du premier navigateur Web pour Macintosh, avant que NCSA Mosaic ne prenne le pas. En décembre 1993, il lance les "Web Conferences"[2].

Il est actuellement membre actif de Newropeans pour lequel il publie le une proposition pour une politique européenne de la société de l'information[3].

Décorations[modifier | modifier le code]

En 2012, Robert Cailliau entre au temple de la renommée d'Internet, dans la catégorie des innovateurs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Tim Berners-Lee, Mark Fischetti, Weaving the Web: the past, present and future of the World Wide Web by its inventor, Londres, Texere,‎ 2000 [détail de l’édition] (ISBN 1-58799-018-0) p. 27-28
  2. (en)International World Wide Web Conferences, sur le site iw3c2.org
  3. (en)European Information Society: Newropeans wants an avant-garde role for the EU, sur le site newropeans-magazine.org

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]