WIN350

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

WIN350

Face avant du WIN350

Face avant du WIN350

Identification
Exploitant(s) JR West
Composition 6 caisses
Constructeur(s) Hitachi - Kawasaki Heavy Industries
No  de série Série 500-900
Mise en service 1992
Effectif 1 rame
Retrait 1996
Caractéristiques techniques
Écartement standard
 Alimentation caténaire
 Tension ligne de contact 25[1] V
 Puissance continue 7200 kW
 Largeur 3,38 m
 Hauteur 3,3 m
Masse totale 252 t
Longueur totale 152[2] m
Vitesse maximale 350 km/h

WIN350 était une rame prototype Shinkansen exploitée par la JR West au Japon. Son nom est l'acronyme de « West Japan's Innovation for operation at 350 km/h » (Innovation de la JR West pour une vitesse commerciale de 350 km/h).

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

La rame WIN350 permit de tester plusieurs solution technologiques. Les faces avant de la rame étaient légèrement différentes : l'une d'elle comportait une cabine de pilotage proéminente qui inspirera le design du Shinkansen 500. Les pantographes étaient carénés dans le but de réduire le bruit à se niveau. Cette solution se retrouvera aussi sur le Shinkansen 500, dans une version plus légère.

Historique[modifier | modifier le code]

La rame WIN3500 a été livrée en avril 1992 et commença ses essais sur la ligne Shinkansen Sanyō.

Le 6 août 1992, la rame atteignit la vitesse de 345,8 km/h, s'emparant alors du record de vitesse sur rail au Japon. Deux jours plus tard, le record fut porté à 350,4 km/h. Ce record fut battu 2 mois plus tard par la rame prototype STAR21[3].

La rame a été réformée en mai 1996. La première voiture d'extrémité est préservée à Maibara et l'autre au dépôt Shinkansen de Hakata.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sous 60 Hz
  2. Voiture d'extrémité : 26 m ; voiture intermédiaire : 25 m
  3. Revue La Vie du Rail n°2594 du 30 avril 1997, page 22