Uusikaupunki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Uusikaupunki
Héraldique
Héraldique
La place du marché.
La place du marché.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Finlande du Sud-Ouest
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 15 561 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 8,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 48′ 00″ N 21° 25′ 00″ E / 60.8, 21.416667 ()60° 48′ 00″ Nord 21° 25′ 00″ Est / 60.8, 21.416667 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 80 m
Superficie 193 268 ha = 1 932,68 km2 [2]
· dont terre 502,61 km2 (26,01 %)
· dont eau 1 430,07 km2 (73,99 %)
Rang superficie (45e / 336)
Rang population (74e / 336)
Histoire
Province historique Finlande du Sud-Ouest
Province Finlande occidentale
Fondation 1617
Droits de Cité depuis 1617
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Uusikaupunki

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Uusikaupunki

Uusikaupunki (Nystad en suédois) est une ville du sud-ouest de la Finlande, dans la région de Finlande du Sud-Ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

Si son nom signifie nouvelle ville, c'est bien pourtant une des plus anciennes villes du pays, exactement la 10e plus vieille. Elle fut fondée en 1617 par le roi Gustave II Adolphe de Suède. Elle ne trouve cependant sa place dans l'histoire qu'un siècle plus tard. C'est là en effet qu'est signé le Traité de Nystad qui met fin à la Grande Guerre du Nord entre la Suède et la Russie, le 30 août 1721. Ce traité voit la Suède céder à la Russie impériale de Pierre de Grand l'Estonie, l'Ingrie, la Livonie et une bonne partie de la Carélie, autour de la ville de Vyborg.

Sur le plan économique et politique, la proximité de la capitale Turku empêche la ville de devenir plus qu'un petit centre administratif et commercial. Le compositeur Bernhard Henrik Crusell y naît en 1775. La cité ne compte que 1600 habitants en 1820 (8 fois moins que Turku, et 4 fois moins que la nouvelle capitale Helsinki). Elle en compte 3 000 avant le grand incendie des années 1850 qui va la réduire en cendres. Elle est néanmoins reconstruite en bois, donnant à son centre historique une unité rare en Finlande aujourd'hui.

Le décollage industriel est très tardif, postérieur à l'arrivée de la voie ferrée de Turku en 1924. À la fin des années 1960, la ville compte 5 000 habitants et connaît son véritable décollage avec le lancement de la production automobile dans l'usine Valmet Automotive, qui commence à produire des voitures pour le compte du groupe Saab. Si cette production a pris fin en 2003, l'usine s'est diversifiée et assemble des voitures Porsche (notamment la Boxster). Elle a aussi produit pour Lada, Talbot et Opel. L'usine emploie encore plus de 1 000 personnes aujourd'hui.

Dans le même temps, la ville a absorbé 4 communes rurales, Uudenkaupungin maalaiskunta en 1969 (la municipalité rurale d'Uusikaupunki), Pyhämaa en 1974, Lokalahti en 1981 et enfin Kalanti en 1993.

Depuis fin 1992, la voie ferrée ne transporte plus de passagers mais est réservée au fret.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est bordée par le Golfe de Botnie. La côte est très découpée, avec de nombreuses îles, mais le relief est assez peu accentué. Cette côte pittoresque permet à la municipalité de compter près de 4 000 maisons de vacances.

Les communes voisines sont Pyhäranta au nord, Laitila à l'est, Vehmaa au sud-est et Taivassalo au sud.

Transports[modifier | modifier le code]

Distances avec les principales villes:

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Uusikaupunki est la ville de naissance du botaniste et l'ancien premier ministre finlandais Aimo Kaarlo Cajander.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]