Oulu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oulu
Héraldique
Héraldique
Image illustrative de l'article Oulu
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Ostrobotnie du Nord
Maire Matti Pennanen
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 190 891 hab. (1 janvier 2013[1])
Densité 126 hab./km2
Géographie
Coordonnées 65° 00′ 50″ N 25° 28′ 01″ E / 65.014, 25.46765° 00′ 50″ Nord 25° 28′ 01″ Est / 65.014, 25.467  
Altitude Min. 0 m – Max. 60 m
Superficie 151 337 ha = 1 513,37 km2 [2]
· dont terre 1 410,17 km2 (93,18 %)
· dont eau 103,2 km2 (6,82 %)
Rang superficie (67e / 336)
Rang population (4e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Province d'Oulu
Fondation 1605
Droits de Cité depuis 1605
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Oulu

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Oulu
Liens
Site web http://www.ouka.fi

Oulu (nom suédois Uleåborg) est une ville de Finlande située sur la côte nord-est du golfe de Botnie, en Ostrobotnie du Nord (Pohjois-Pohjanmaa).

Située environ 150 kilomètres au sud du cercle polaire arctique, Oulu est soumise à de grandes variations de la durée du jour au cours de l'année, et connaît des variations de température de -30 à +30 °C.

Oulu, avec aujourd'hui 190 891 habitants(1.1.2013) [1], est au cœur de la quatrième agglomération de Finlande. Elle est le centre administratif, culturel et commercial de la Finlande du nord et du centre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Oulu après le grand incendie de 1882

Oulu a été fondée en 1605 par Charles IX de Suède à l'embouchure de la rivière d'Oulu.
Cette position très favorable explique son développement précoce en tant que port d'exportation du goudron végétal du Kainuu.
Elle est la capitale de l'Ostrobotnie du Nord depuis 1776, époque à laquelle elle devient la deuxième ville la plus peuplée de Finlande après Turku, comptant alors près de 3 000 habitants.
La ville est dévastée par un incendie en 1822, puis reconstruite en style néoclassique par Carl Ludwig Engel.
Depuis la réforme Administrative de 1997, elle est à la fois capitale provinciale de la Province d'Oulu et régionale de l'Ostrobotnie du Nord. La municipalité de Ylikiiminki a fusionné avec la ville d'Oulu le 1er janvier 2009. De même les municipalités de Haukipudas, Kiiminki, Oulunsalo et Yli-Ii ont fusionné avec la ville d'Oulu le 1er janvier 2013.

Administration[modifier | modifier le code]

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal qui prend les grandes décisions pour la ville est formé de 67 élus[3]. La présidente est Mari-Leena Talvitie (Kokoomus)[4]. Le maire d'Oulu est Matti Pennanen. Ses adjoints sont Sinikka Salo et Timo Kenakkala[5].


Parti Nombre d'élus
Parti du Centre 19
Parti de la Coalition nationale 13
Alliance de gauche 10
Parti social-démocrate de Finlande 9
Vrais Finlandais 8
Ligue verte 7
Chrétiens-démocrates 1

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

La ville d'Oulu est formée de districts et de quartiers. Au 1er janvier 2013, la liste des districts et de leur numéro est la suivante[6], [7], [8]:

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, la démographie d'Oulu a évolué comme suit[9],[10]:

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010
population 121 809 128 869 136 029 146 395 160 851 173 436 185 419

Économie[modifier | modifier le code]

Oulu au XIXe siècle

Emploi[modifier | modifier le code]

Oulu offre 72 914 emplois (31.12.2009)[11]. Oulu possède une université, l'Oulun Yliopisto (université d'Oulu) située dans le quartier de Linnanmaa. Celle-ci, fondée en 1958, emploie 3 100 personnes et accueille plus de 15 800 étudiants. Elle a surtout permis le développement de nombreuses entreprises de haute technologie qui ont créé les conditions d'une croissance économique durable dans la région. Dans une moitié nord de la Finlande globalement vidée de ses habitants par l'exode rural, Oulu fait figure d'exception notable.

Principaux employeurs[modifier | modifier le code]

En 2011, les principaux employeurs étaient[12]:

Employeur[12] Personnel
Ville d'Oulu 9 709
Hôpital universitaire d'Oulu 6 144
Université d'Oulu 3 045
Nokia Siemens Networks 2 100
Nokia Group 2 000
Direction de la formation
professionnelle de la région d'Oulu
1 955
Kesko 1 426
Osuuskauppa Arina 1 107
Stora Enso 830
Itella 780
ISS Palvelut Oy 730
ODL Group 653


Monuments et lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Oulu en avril 2004

Transports[modifier | modifier le code]

L'Aéroport d'Oulu est le deuxième de Finlande par le trafic tant fret que passagers (810 000 passagers en 2005). La ligne Helsinki-Oulu, desservie par Finnair et Blue1, est la plus importante ligne intérieure du pays.

En train, la compagnie nationale finlandaise (VR) dessert Helsinki en moins de 6 heures.

Oulu est accessible par la route nationale 4 et par la nationale 22.

Distances[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Oulu est enneigée près de cinq mois par an. Pendant tout ce temps, le ski de fond est un des sports qui se pratique le plus. On peut y faire du ski partout, mais le ski est principalement pratiqué sur des pistes balisées, éclairées et entretenues. L'accès aux pistes est gratuit. Le ski peut être pratiqué en dehors des pistes par exemple sur les lacs comme les lacs Kuivasjärvi et Pyykösjärvi au nord de la ville et les lacs Niilesjärvi et Valkiaisjärvi, plus sauvages, situés à l'Est de l'agglomération. À Oulu est organisé en mars chaque année la plus ancienne course de longue distance de ski de fond du Monde, la course du goudron (Tervahiihto en finnois). Cet évènement rassemble chaque année près de 2 000 participants, du simple skieur du dimanche au sportif de haut niveau.

Le hockey sur glace est aussi un sport très apprécié, d’autant plus que l’équipe d’Oulu, le Kärpät Oulu, est souvent très bien classée dans le championnat national (champions 1981, 2004, 2005, 2007 et 2008). Il y a aussi le Kiekko-Laser qui évolue en deuxième division.

Oulu offre de nombreux gymnases où l’on peut pratiquer toutes sortes de sports et en particulier le salibandy, une sorte de hockey sans patins.

Pour la natation, Oulu offre plusieurs piscines, et les courageux peuvent tenter de nager dans le fleuve Oulujoki à Tuira où, pendant l’hiver, des trous sont aménagés dans la glace.

Natifs célèbres[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Oulu est jumelée avec [15]:

Les villes partenaires sont[16]:

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fi) « OULUN KAUPUNGIN IKÄLUOKKATILASTO SUURALUEITTAIN 1.1.2013 », Ville d'Oulu,‎ 1 janvier 2013 (consulté le 26 janvier 2013)
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le 29 décembre 2012)
  3. (fi) « Kunnallisvaalit 28.10.2012 – Oulu », Oikeusministeriö,‎ 6.11.2012 (consulté le 18 janvier 2013)
  4. (fi) « Oulun kaupunki. Kaupunginvaltuusto. Kokoonpano », Ville d'Oulu (consulté le 18 janvier 2013)
  5. (fi) « Oulun kaupunki. Kaupunginjohtaja ja apulaiskaupunginjohtajat », Ville d'Oulu (consulté le 18 janvier 2013)
  6. (fi) « Oulun suuaalue- ja Kaupunginosajako 1.1.2013 alkaen », Oulu, Ville d'Oulu,‎ 19.10.2010 (consulté le 26 janvier 2013)
  7. (fi) « Yhdistymishallituksen kokoustiedote 19.9.2012 », Oulu, Ville d'Oulu,‎ 19.9.2012 (consulté le 26 janvier 2013)
  8. (fi) « Oulun suuralue- ja kaupunginosajako 1.1.2013 lukien, Liite Oulun yhdistysmishallituksen pöytäkirjan 19.9.2012 kohtaan 71 », Oulu, Ville d'Oulu,‎ 25.9.2012 (consulté le 26 janvier 2013)
  9. (fi) « KUNTIEN ASUKASLUVUT AAKKOSJÄRJESTYKSESSÄ », VÄESTÖTIETOJÄRJESTELMÄ,‎ 31 août 2013 (consulté le 20 juin 2014)
  10. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2012 », Väestökeskus (consulté le 20 juin 2014)
  11. (fi) « TYÖPAIKAT TOIMIALOITTAIN OULUSSA 31.12.2009 », Ville d'Oulu,‎ 31 décembre 2009 (consulté le 26 janvier 2013)
  12. a et b (en) « information about oulu p. 12 », Ville d'Oulu 2011 (consulté le 28 janvier 2013)
  13. il accueille chaque année the Children's and Young People's Theatre festival
  14. l'orchestre symphonique le plus au Nord qui soit.
  15. « Ystävyyskaupungit », Ville d'Oulu (consulté le 20 juin 2014)
  16. « Oulun kaupunki. Partneri- ja kummikaupungit », Ville d'Oulu (consulté le 20 juin 2014)