Halikko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Halikko
Ancienne municipalité de Finlande
Héraldique
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Finlande du Sud-Ouest
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 9 681 hab. (2006)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 23′ 50″ N 23° 04′ 40″ E / 60.397222, 23.07777860° 23′ 50″ Nord 23° 04′ 40″ Est / 60.397222, 23.077778  
Altitude Min. 0 m – Max. 80 m
Superficie 35 731 ha = 357,31 km2
· dont terre 349,2 km2 (97,73 %)
· dont eau 8,11 km2 (2,27 %)
Rang superficie (250e / 336)
Rang population (108e / 336)
Histoire
Province historique Finlande du Sud-Ouest
Province Finlande occidentale
Fondation paroisse 1313, commune 1866
Fusionnée dans Salo (2009)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Halikko

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Halikko
Liens
Site web http://www.halikko.fi

Halikko est une ancienne municipalité du sud-ouest de la Finlande, dans la région de Finlande du Sud-Ouest.

Elle a fusionné avec la commune de Salo au 1er janvier 2009

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention du lieu et la fondation de la première paroisse datent de 1313. Auparavant, le site était déjà connu et fréquenté par les Vikings. Plusieurs manoirs y sont fondés entre le XIVe siècle et le XVIIIe siècle.

La commune reste encore largement rurale, mais a connu depuis 35 ans et l'annexion en 1967 de la commune rurale d'Angelniemi une progression continue de sa population, qui va désormais en s'accélérant. La ville de Salo déborde en effet de plus en plus nettement sur sa voisine occidentale Halikko.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est coincée entre les villes de Paimio et de Salo. La population est répartie sur 52 villages, allant du groupe de quelques fermes à une importante banlieue résidentielle de Salo.

La municipalité est traversée à la fois par l'autoroute n°1 (E18) Helsinki - Turku et par la voie ferrée parallèle. Elle a un petit débouché maritime et comprend une petite partie de la grande île de Kimito.

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Anciennes municipalités de Finlande

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :