Alastaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alastaro
Ancienne municipalité de Finlande
Héraldique
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Finlande du Sud-Ouest
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 2 976 hab. (2006)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 57′ 00″ N 22° 51′ 43″ E / 60.95, 22.86260° 57′ 00″ Nord 22° 51′ 43″ Est / 60.95, 22.862  
Altitude Min. 70 m – Max. 143 m
Superficie 25 994 ha = 259,94 km2
· dont terre 258,96 km2 (99,62 %)
· dont eau 0,98 km2 (0,38 %)
Rang superficie (291e / 336)
Rang population (295e / 336)
Histoire
Province historique Finlande du Sud-Ouest
Province Finlande occidentale
Fondation Paroisse:1688 Commune:1869
Fusionnée dans Loimaa (1er janvier 2009)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Alastaro

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Alastaro

Alastaro est une ancienne municipalité du sud-ouest de la Finlande, dans la région de Finlande du Sud-Ouest. En 2009, elle a été intégrée à la commune de Loimaa[1].

C'était la commune la plus au nord de la région. Elle présente un paysage en continuité avec le Satakunta voisin, plutôt plat et agricole. Le petit centre administratif, de loin le plus important des 23 villages de la commune, est traversé par la rivière Loimijoki.

Le deuxième village par la taille était Virttaa, 12 km à l'ouest. On trouve à proximité un important circuit automobile de 3 000 mètres de long qui était la principale source de notoriété de la commune en Finlande.

L'agriculture et l'exploitation de la forêt dominent l'économie. L'élevage est très développé, avec notamment la plus grande porcherie et le plus grand élevage de poulets du pays. Même dynamique, l'agriculture peine à ralentir le déclin de la population[1].

La capitale provinciale Turku est à environ 75 km. Les municipalités voisines étaient Loimaa au sud-est, Oripää au sud, Yläne au sud-ouest, puis côté Satakunta Säkylä au nord-ouest, Vampula et Huittinen au nord, et enfin Punkalaidun au nord-est (dans le Pirkanmaa).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fi) « Données démographiques et économiques » (consulté le 22 septembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]