Syndicat national de l'édition phonographique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SNEP
Nom complet Syndicat national de l'édition phonographique
Nom natif Chambre syndicale de l’industrie et du commerce français des machines parlantes
Fondation 1922
Pays Drapeau de la France France
Affiliation MEDEF
IFPI
Site web www.snepmusique.com/

Le Syndicat national de l'édition phonographique (abrégé en SNEP) est une association interprofessionnelle qui défend les intérêts de l'industrie française du disque phonographique depuis 1922. Son siège se situe 14 boulevard du Général Leclerc à Neuilly-sur-Seine.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée en 1922, la Chambre syndicale de l’industrie et du commerce français des machines parlantes devient Chambre syndicale de l'édition, de la production, de l'industrie et du commerce phonographiques (1941) Syndicat général de la machine parlante (1945) Syndicat national de l’industrie et du commerce phonographiques (1958) Syndicat national des industries et des commerces de publications sonores et audiovisuelles (1970) Syndicat national de l’édition phonographique et audiovisuelle (1974) puis Syndicat national de l’édition phonographique (1982).

Fonctionnement et conseil syndical (2014)[modifier | modifier le code]

Le SNEP est affilié au MEDEF et membre de la Fédération internationale de l'industrie du disque phonographique (IFPI). Le fonctionnement du SNEP est assuré par Guillaume Leblanc, directeur général, entouré d'une équipe de 8 permanents.

En 2014, le SNEP comprend cinq commissions de travail principales :

  • Affaires juridiques.
  • Affaires économiques.
  • Communication.
  • Médias.
  • Répertoire classique & jazz.

La direction du SNEP est assurée par un conseil syndical composé de 6 membres, élus pour deux ans lors de l'assemblée générale :

Objectifs[modifier | modifier le code]

Les activités du SNEP recouvrent toutes les questions d'ordre juridique, fiscal, social ou économique. Ses objectifs sont :

  • La négociation des protocoles d'accord, la défense et la reconnaissance des droits de producteurs de phonogrammes et de vidéomusiques.
  • L'information de la profession à travers des études économiques et statistiques,
  • La promotion de l'image de marque de l'industrie phonographique.

Membres[modifier | modifier le code]

En mai 2014, le SNEP regroupe 48 membres dont les trois majors Sony Music, Universal Music Group / EMI et Warner Music (inclus leurs labels respectifs)[1]. Ces membres, qui réalisent environ 80 % du chiffre d'affaires du marché du disque en France sont les :

  • Fabricants (presseurs, duplicateurs, studios d'enregistrement).
  • Producteurs et éditeurs de phonogrammes.
  • Distributeurs exclusifs de phonogrammes, producteurs distributeurs et éditeurs exclusifs de vidéomusiques.

Classement et certification (2014)[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Le SNEP établit un classement annuel qui couvre l'ensemble des supports et canaux de diffusion existants : singles, albums, compilations, radios, vidéos, mid prices, singles téléchargés, albums téléchargés.

Le SNEP est également responsable du classement des meilleures ventes de disques en France. Le classement porte sur les périodes de vente (du dimanche au samedi inclus) de la semaine précédant la publication. Ce classement hebdomadaire, établi sur la base d'un nombre d'exemplaires vendus par semaine, concerne les :

Ventes physiques
  • Albums nouveautés : 200 exemplaires
  • Back catalogue : 100 exemplaires
  • Compilations : 50 exemplaires
Ventes en téléchargement (numériques)
  • Albums nouveautés : 200 exemplaires
  • Singles : 200 exemplaires
Ventes fusionnées (physiques & numériques)
  • Albums nouveautés : 200 exemplaires
  • Singles : 200 exemplaires

Certification[modifier | modifier le code]

Le SNEP assure la certification or, platine ou diamant des ventes physiques de disques singles, des albums et des clips musicaux en France. Le seuil de certification attribué à un disque (single, album) ou à une vidéo est détaillé ci-dessous :

Singles
  • Disque d'or Or : 75 000 exemplaires
  • Disque de platine Platine : 150 000 exemplaires
  • Disque de diamant Diamant : 250 000 exemplaires
Albums
Vidéos

Historique des seuils de certification[modifier | modifier le code]

Singles
Avant le 1er nov. 1988 Avant le 1er mars 1991 Avant le 1er mai 2005 Avant le 1er juillet 2009 Avant mars 2013 Depuis mars 2013
Disque d'argent Argent 250 000 200 000 125 000 100 000 Supprimé
Disque d'or Or 500 000 400 000 250 000 200 000 150 000 75 000
Disque de platine Platine 1 000 000 800 000 500 000 300 000 250 000 150 000
Disque de diamant Diamant Inexistant 750 000 500 000 400 000 250 000
Albums
Avant le 1er nov. 1988 Avant juillet 2006 Avant le 1er juil. 2009 Depuis le 1er juil. 2009
Disque d'argent Argent 50 000 35 000 Supprimé
Disque d'or Or 100 000 100 000 75 000 50 000
Disque d'or 2 × Or Inexistant 200 000 Supprimé
Disque de platine Platine 400 000 300 000 200 000 100 000
Disque de platine 2 × Platine Inexistant 600 000 400 000 200 000
Disque de platine 3 × Platine 900 000 600 000 300 000
Disque de diamant Diamant 1 000 000 750 000 500 000
Vidéos
Avant le 1er juil. 2009 Depuis le 1er juil. 2009
Disque d'or Or 10 000 7 500
Disque de platine Platine 20 000 15 000
Disque de platine 2 × Platine 40 000 30 000
Disque de platine 3 × Platine 60 000 45 000
Disque de diamant Diamant 100 000 60 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À noter pour éviter toute confusion : Universal et Emi sont en 2013 deux adhérents du SNEP strictement indépendants.

Lien externe[modifier | modifier le code]