Singani (boisson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Singani.
Singani

Le Singani est une boisson alcoolisée produite en Bolivie de la famille des aguardiente de raisin. Cette boisson est élaborée à partir de la distillation du vin de muscat d'Alexandrie bien que d'autres variétés sont aussi utilisées comme le raisin noir.

Le Singani, liqueur nationale de Bolivie, est origiaire de Tarija, Potosí et Chuquisaca, et est le principal ingrédient de beaucoup de cocktails boliviens, comme le Chuflay, le Poncho Negro, le Yungueñito et au niveau cocktail international le Singani Sour.

Origines[modifier | modifier le code]

Durant l'époque coloniale, à la suite de l'expansion de l'exploitation minière du Cerro Rico, à Potosi, les espagnols ont commencé à cultiver la vigne dans le sud des vallées de Potosi.

Le processus d'élaboration du vin était compliqué du fait de l'altitude et des conditions climatiques et géographiques. C'est pourquoi la distillation a été privilégiée, ce qui a permis de mettre au point le spiritueux connu plus tard sous le nom de Singani

Élaboration[modifier | modifier le code]

Le Singani est élaboré à partir de muscat d'Alexandrie. Les raisins sont broyés après la récolte puis mis dans des cuves pour fermenter ; cette opération prend sept jours. Le vin ainsi produit va être ensuite distillé dans des alambiques. On obtient finalement après la distillation un produit titrant à environ 70 degrés. Comme pour le Pisco chilien, l'adjonction d'eau permet d'ajuster la teneur finale en alcool.

Appellation d'origine contrôlée[modifier | modifier le code]

Singani est une Appellation d'origine contrôlée qui désigne l'aguardiente de muscat d'Alexandrie élaboré dans certaine régions boliviennes.

La loi bolivienne n°1334 du 4 mai 1992 sur les appellations contrôlées définile Singani comme un aguardiente obtenu par la distillation de vins naturels de raisins frais, distillés et mis en bouteille dans les zones de production d'origine (aguardiente obtenido por la destilación de vinos naturales de uva fresca producida, destilados y embotellados en las zonas de producción de origen, article10).

Cette même loi établi à l'article 9 que l'appellation Singani est réservée aux aguardiente mis en bouteille et produits dans la vallée centrale du département de Tarija, les vallées des provinces nord et sud Cinti et Tomina du département de Chuquisaca, Sahapaqui, Luribay et les provinces Loayza et Murillo du département de La Paz, les vallées de Turuchipa, Cotagaita, Vicchoca, Tumusla, Poco Poco, Tirquibuco et Oroncota des provinces nord et sud Chichas, Gornelio Saavedra et Linares du département de Potosí et d'autres zones de production en Bolivie à établir dans le futur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Austral Spectator, Apuntes sobre Grapas, Piscos y Singanis, Ediciones Granica S.A., coll. Viñas, Bodegas & Vinos de América del Sur 2004 (ISBN 987-20914-1-2)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]