Faux documentaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un faux documentaire (également désigné par le mot-valise documenteur, en anglais : Mockumentary) est un leurre qui tout en ayant l'apparence d'un documentaire se révèle être en fait être une fiction qui peut emprunter aux genres comédie, drame, reportage, émission de télévision, etc. Les historiens français du cinéma préfèrent parfois l'expression « documentaire fictif »[1].

La notion de faux documentaire ne doit pas être confondue avec le docufiction, un documentaire incluant des situations fictionnelles, ni même avec docudrama (selon le terme anglophone qui signifie : un « documentaire » basé sur des reconstitutions).

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Gilles Marsolais in Filmer le réel. Ressources sur le cinéma documentaires, Paris, BiFi, 2001, p. 52
  2. En 1924, les créations radiophoniques provoquèrent déjà quelques réactions de panique chez les auditeurs : ainsi, Maremoto de Gabriel Germinet racontait l'histoire d'un naufrage dans les conditions du direct.