Porte des Lilas (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porte des Lilas (homonymie).
Porte des Lilas
Quais de la ligne 3 bis.
Quais de la ligne 3 bis.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 19e, 20e
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 38″ N 2° 24′ 24″ E / 48.877183, 2.40665548° 52′ 38″ Nord 2° 24′ 24″ Est / 48.877183, 2.406655  

Géolocalisation sur la carte : 19e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 19e arrondissement de Paris)
Porte des Lilas

Géolocalisation sur la carte : [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le:G%C3%A9olocalisation/20e_arrondissement_de_Paris 20e arrondissement de Paris]]

[[Fichier:https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le:G%C3%A9olocalisation/20e_arrondissement_de_Paris

20e Arrondissement, Paris, France - Open Street Map.png|280px|(Voir situation sur carte : [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le:G%C3%A9olocalisation/20e_arrondissement_de_Paris 20e arrondissement de Paris]])]]

Porte des Lilas

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Porte des Lilas
Caractéristiques
Transit annuel 3 724 568 (2013)
Historique
Mise en service 27 novembre 1921 (3)
28 avril 1935 (11)
27 mars 1971 (3)(3bis)
15 décembre 2012 (T)(3b)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 23-02
Ligne(s) (M)(3bis)(11) (T)(3b)
Correspondances
Tramway (T)(3b)
Bus (BUS) RATP 48 61 96 105 115 129 170 249
Noctilien (N) N12 N23
(3bis)
Précédent Terminus Saint-Fargeau Suivant
(11)
Précédent Télégraphe Mairie des Lilas Suivant

Porte des Lilas est une station des lignes 3 bis et 11 du métro de Paris. Située en limite des 19e et 20e arrondissements de Paris, elle dessert le quartier de la Porte des Lilas.

La station[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La station Porte des Lilas connait une histoire relativement complexe.

En 1921, la ligne 3 est prolongée depuis Gambetta. Il est envisagé d'exploiter des services reliés entre cette ligne et la branche Pré St-Gervais de la ligne 7. Deux stations sont donc construites : une pour le terminus de la ligne 3, avant une boucle de terminus ; l'autre sur les voies de jonction.

Les quais défraîchis de la ligne 11...
...abritent cependant une belle mosaïque.
Une rame au départ sur la ligne 3 bis.

Finalement, la jonction ne sera jamais exploitée en tant que telle. Seule existera jusqu'en 1939 une navette Pré St-Gervais - Porte des Lilas sur l'une des deux voies, l'autre ne sera jamais exploitée. La navette retrouvera ensuite une petite période de gloire avec les essais du métro sur pneus et la motrice prototype MP 51.

La station correspondante trouvera une nouvelle utilisation plus tard dans le cinéma (voir ci-dessous).

En 1971, la section Porte des Lilas – Gambetta est séparée du reste de la ligne 3 qui vient d'être prolongée depuis Gambetta, jusqu'à Galliéni, via Porte de Bagnolet. Le nouveau tronçon prend alors le nom de ligne 3 bis. La chanson de Serge Gainsbourg, Le Poinçonneur des Lilas, témoigne que l'on pouvait, avant ce découplage, voyager sans correspondance depuis la porte des Lilas jusqu'à Levallois-Perret[1].

Il s'agit de la seule station implantée aux portes de la capitale dont la desserte est assurée par deux lignes de métro distinctes, si l'on exclut celles offrant une correspondance avec le RER.

Le nombre quotidien de voyageurs entrants s'élevait à 1 140 000 en 2003[2]. En 2011, 3 899 020 voyageurs sont entrés à cette station[3]. Elle a vu entrer 3 724 568 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 141e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Descriptif[modifier | modifier le code]

Les quais de la ligne 3 bis proposent deux sorties : l'une donnant sur la voie publique, l'autre donnant accès à la correspondance avec la ligne 11.

Les murs de la ligne 11 sont très dégradés : de nombreux carreaux manquent. On peut cependant admirer une belle mosaïque de fleurs de lilas, ainsi qu'un portrait, en mosaïque lui aussi, de Georges Brassens.

Projets[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du projet de prolongement de la ligne 11, il est prévu de créer un nouvel accès rue des Glaïeuls afin de desservir la ZAC créée sur la couverture du boulevard périphérique et le pôle bus[5].

Il est prévu de rendre la station de la ligne 11 accessible aux personnes à mobilité réduite (PMR). Un ascenseur existe actuellement depuis la voirie jusqu’au niveau de correspondance entre les lignes 3 bis et 11. Deux ascenseurs souterrains seront ajoutés permettant l’accès des PMR jusqu’aux quais de la ligne 11.

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 48, 61, 96, 105, 115, 129, 170 et 249 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N12 et N23 du réseau de bus Noctilien. À proximité, se trouve la station Porte des Lilas de la ligne de tramway T3b.

Porte des Lilas - Cinéma[modifier | modifier le code]

Désaffectée depuis la fermeture au public de la voie navette, cette partie des voies de la station connaît désormais une « seconde vie » en servant de décor aux tournages de publicités et de films[6],[7].

La jonction est cependant une hypothèse toujours considérée par la RATP, dans le cadre d'une éventuelle fusion des lignes 3 bis et 7 bis. Cela impliquerait la réouverture au public de la station Porte des Lilas - Cinéma.

Descriptif[modifier | modifier le code]

Elle comprend une station à la décoration courante en carrelage blanc, et deux voies : une sur pneumatiques (la voie navette) et une sur fer (la voie des Fêtes), la voie sur pneumatiques se trouvant du côté de la station servant de terminus à la ligne 3 bis. Les quais sont accessibles par des escaliers situés côté nord (du même côté que ceux accédant à la station de la ligne 3 bis), escaliers dont l'accès est protégé par des portes métalliques ordinairement fermées.

Les décors, et notamment les panneaux comportant le nom de la station, sont adaptés au film concerné[8].

Tournages[modifier | modifier le code]

Porte des Lilas - Cinéma

Le prix de location de la station pour un tournage est en moyenne compris entre 15 000 et 18 000 € mais cela peut varier en fonction des demandes et du temps passé dans les souterrains[7],[9]. La RATP déclare un chiffre d'affaires annuel de location de la station de 200 000 €[7].

Films tournés dans cette station[modifier | modifier le code]

Publicités tournées dans la station[modifier | modifier le code]

Clips tournés dans la station[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait des paroles de la chanson :

    J'suis l'poinçonneur des Lilas,
    Arts-et-Métiers direct par Levallois

  2. [PDF] Extension du tramway T3 à Paris - Dossier du débat public, p. 64.
  3. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 21 juin 2013.
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  5. Schéma de principe du prolongement de la ligne 11 à l’est de Mairie des Lilas à Rosny-Bois-Perrier - Page 149 - Février 2013.
  6. 20 minutes - Dans les coulisses des stations fantômes, article du 8 novembre 2010
  7. a, b et c Dans la station fantôme de la RATP dans Libération du 13 juillet 2012.
  8. Les stations oubliées - Porte des Lilas-Cinéma
  9. 20 minutes - Dans les coulisses des stations fantômes, article du 8 novembre 2010. Consulté le 24 mai 2012.
  10. Visible en streaming sur le site de Microsoft (lien direct)
  11. Voir la vidéo sur YouTube

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]