The Lion Sleeps Tonight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lion (homonymie).

The Lion Sleeps Tonight est une chanson populaire africaine, composée par Solomon Linda en 1939 . Elle a été reprise de nombreuses fois, et est devenue un succès mondial. Sa version française, connue sous le titre Le lion est mort ce soir, a été popularisée une première fois en 1962 par le chanteur Henri Salvador, puis par le groupe Pow woW en 1992.

L'origine[modifier | modifier le code]

La chanson fut d'abord enregistrée, contre 10 schillings (moins de 2 dollars) au studio sud-africain de l'époque par son auteur Solomon Linda et son groupe The Evening Birds en 1939, sous le titre Mbube (« lion » en zoulou), pour le producteur Eric Gallo. Les Studios Gallo ne lui versèrent pas de redevances, alors que la loi britannique alors en vigueur prévoyait de reverser les droits à son auteur, jusque 25 ans après sa mort. Mbube devint un succès au travers de l'Afrique du Sud et se vendit à environ cent mille exemplaires pendant les années 1940. La chanson devint tellement populaire qu'elle prêta son nom à un style de musique a cappella africaine. Solomon Linda est plus tard mort dans la pauvreté.

La chanson fut « découverte » aux États-Unis au début des années 50 par l'ethnomusicologue Alan Lomax, qui transmit un enregistrement à Pete Seeger, qui en fit une première adaptation sous le nom « Wimoweh ».

À travers le monde[modifier | modifier le code]

Les reprises[modifier | modifier le code]

En 1952, le groupe de folk américain The Weavers sortit la chanson en instrumental sous le titre Wimoweh, une déformation du refrain de la chanson originale uyimbube (signifiant tu es un lion), et à nouveau en 1959 par The Kingston Trio[1]. Le groupe The Tokens, en 1961, sortit sa version avec de nouvelles paroles sous le titre The Lion Sleeps Tonight. Les paroles furent écrites par le parolier américain George Weiss, basées de manière plus ou moins éloignée sur la signification de la chanson initiale. La version de The Tokens fut première au hit parade et est toujours passée fréquemment sur les radios américaines spécialisées dans les vieux titres. Depuis, Wimoweh/The Lion Sleeps Tonight est restée populaire et est souvent ressortie aux États-Unis.

D'autres versions de la chanson comprennent celles de Henri Salvador (1962), Jimmy Cliff, Brian Eno, R.E.M. (« The Sidewinder Sleeps Tonite »), Nanci Griffith, Miriam Makeba, Yma Sumac, The Nylons, NSYNC, Sandra Bernhard, Dave Newman, Tight Fit (1982), Olomana, les Pow woW et l'Echo Râleur (France) ou encore Eek A Mouse (Jamaïque) et sa "bidibong version" . Celles entendues dans le film et la pièce de théâtre de Broadway Le Roi lion, et — avec quelques altérations typiquement étranges — They Might Be Giants « The Guitar (The Lion Sleeps Tonight) ». Au total, on dénombre près de 160 interprétations différentes de ce succès mondial.

Walt Disney[modifier | modifier le code]

En juillet 2004, la chanson devint sujet d'un procès entre la famille de son auteur Solomon Linda et Disney. Il est reproché à Disney d'avoir gagné 1,6 million de dollars en redevance pour l'utilisation de cette chanson dans Le Roi lion (sous le titre Ce soir le lion s'endort). Un jugement accorde en 2006 des droits aux filles de Solomon Linda[2].

En France[modifier | modifier le code]

Cette chanson eut également droit à une version française intitulée Le lion est mort ce soir, chantée en particulier par Henri Salvador, L'Écho râleur et le groupe Pow wow. Elle est régulièrement chanté dans les stades où se rend l'Olympique lyonnais, et Michaël Youn l'a chantée sur la pelouse du stade de Gerland dans le film Les Onze Commandements.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Second Hand Songs
  2. Olivia Marsaud, La Vengeance du lion, 8 juillet 2004