Musée scientifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Expérience d'éclair artificiel au Science Museum de Boston.

Les musées scientifiques sont des musées consacrés principalement aux sciences et aux techniques, à distinguer des muséums plus particulièrement consacrés à l'histoire naturelle. Historiquement, ils présentent des collections fixes d'œuvres ou d'objets liés à la géologie ou encore à l'industrie. La tendance actuelle des musées modernes est d'élargir les sujets et de proposer de nombreuses expériences didactiques ou interactives. La plupart de ces centres modernes sont des lieux de découvertes dans lesquels la technologie prend une place de plus en plus grande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès le début de la Renaissance, beaucoup d'aristocrates collectionnaient les curiosités pour distraire leurs amis. Les Universités et particulièrement les facultés de médecine entretenaient également des collections de spécimens pour leurs étudiants. Ces collections sont les prédécesseurs des musées d'histoire naturelle modernes. Le musée de l'université d'Utrecht, entre autres, continue de présenter une importante collection de raretés animales et humaines du XVIIIe siècle dans leur arrangement d'origine.

Une autre étape importante dans la genèse des musées scientifiques fut la révolution industrielle, avec ses grandes expositions nationales destinées à prouver le succès commun de la science et de l'industrie. On peut citer par exemple l'exposition universelle du Crystal Palace (1851) qui donna finalement naissance au Science Museum de Londres.

Aux États-Unis de nombreuses sociétés d'histoire naturelle ont créé au début du XIXe siècle leurs collections qui depuis sont devenues des musées. On peut citer par exemple le musée de la Science de Boston, ouvert en 1864.

Le pionnier des musées scientifiques interactifs modernes semble avoir été le Deutsches Museum de Munich au début du XXe siècle. Ce musée possédait des objets en mouvements et encourageait les visiteurs à actionner les leviers et appuyer sur les boutons. Le concept a été ramené aux États-Unis par Julius Rosenwald, dirigeant de Sears, Roebuck and Company, qui a visité le Deutsches Museum en 1911. L'expérience l'a tellement intéressé qu'il a construit un musée similaire à Chicago, le Museum of Science and Industry, ouvert graduellement entre 1933 et 1940.

Exemples de musées modernes[modifier | modifier le code]

Quelques-uns des plus importants musées des sciences dans le monde sont :

Europe[modifier | modifier le code]

Amérique latine[modifier | modifier le code]

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

Asie et Océanie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]