Haarlem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Harlem, quartier de New York
Haarlem
Héraldique
Héraldique
Drapeau
Drapeau
Image illustrative de l'article Haarlem
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Hollande-Septentrionale
Code postal 2000-2037, 2063
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Gentilé Haarlémois
Population 149 277 hab.
Densité 4 649 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 22′ 49″ N 4° 38′ 26″ E / 52.380278, 4.64055652° 22′ 49″ Nord 4° 38′ 26″ Est / 52.380278, 4.640556  
Superficie 3 211 ha = 32,11 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Haarlem

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Septentrionale

Voir sur la carte administrative de la zone Hollande-Septentrionale
City locator 14.svg
Haarlem

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Haarlem

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Haarlem
Liens
Site web www.haarlem.nl

Haarlem (prononcé [aʁ.ˈlɛm ] en français et [ˈɦaːr.lɛm ] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter en néerlandais) est une ville des Pays-Bas, la capitale de la province de Hollande-Septentrionale et le centre de la région de Zuid-Kennemerland. Elle compte 150 000 habitants.

La Grote Markt à Haarlem avec la Grote Kerk ou église Saint-Bavon, à gauche la statue de Laurens Jz Coster et à droite le Vleeshal

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de ville, écrit Haralem au IXe siècle, Harlhem et Harlem au XIIe siècle, puis Herlehem au XIIIe siècle, serait probablement un composé des termes Harl signifiant « relief », « monticule » et hem désignant une « demeure », mais il n'y a aucune certitude sur l'étymologie[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Haarlem se trouve à une vingtaine de kilomètres à l'ouest d'Amsterdam et à 6 km environ de la mer du Nord. Au cœur de la cité, la rivière Spaarne qui la traverse, est bordée de monuments historiques. Haarlem est d'ailleurs surnommée Spaarnestad.

Haarlem est entourée d’eau et plusieurs ports de plaisance dans les environs accueillent voiliers, planches à voile et bateaux à moteur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Haarlem qui fut fondé au IXe siècle sur les bords d'un cordon littoral d'un lac appelé Haarlemmermeer, est doté d’un riche passé et a obtenu les franchises communales depuis plus de sept cent cinquante ans. Les brasseries, la construction navale et l’industrie textile ont fait autrefois de Haarlem l’une des villes les plus prospères des Pays-Bas.
Quelques grandes dates de l’histoire haarlemoise :

Toutes ces histoires font part de l'histoire mythique de Haarlem.
Le fameux peintre Frans Hals (1581-1666) y passa toute sa carrière. De nombreux Flamands s’établirent à Haarlem vers 1700.

Démographie[modifier | modifier le code]

Une rue de Haarlem au XVIIe siècle : Janstraat, avec l'église Saint-Bavon en arrière-plan.

Historique de la population[modifier | modifier le code]

Evolution récente
Commune Agglomération Aire urbaine
1960 169 215 215 116 366 441
1970 172 235 217 995 406 848
1980 158 291 202 852 391 002
1990 149 269 192 972 378 206
2000 148 484 191 079 389 929
2009 148 191 190 755 409 447

Origines des habitants[modifier | modifier le code]

Nombre Pourcentage
Autochtones 111 752 75,41
Allochtones occidentaux 16 494 11,13
Union européenne 9 357 6,31
Autres 2 331 1,57
Allochtones non occidentaux 11 688 7,88
Turquie 6 334 4,27
Indonésie 4 806 3,24
Maroc 4 510 3,04
Suriname 1 977 1,33
Antilles néerlandaises et Aruba 911 0,61
Autres 6 223 4,20

Administration[modifier | modifier le code]

Haarlem est administrée par le Conseil municipal (39 membres élus au suffrage direct), le bourgmestre (nommé par la Reine) et six échevins (choisis par et parmi les membres du Conseil municipal). Le collège des bourgmestre et échevins assure la gestion courante de la commune.

Haarlem entretient des liens d’amitié avec :

Monuments[modifier | modifier le code]

De Adriaan

Centre-ville[modifier | modifier le code]

Le centre historique de Haarlem, très bien conservé, compte plus d’un millier de monuments protégés. Le cœur de la ville est constitué par le Grote Markt, autrefois lieu de joute des comtes de Hollande, avec l’hôtel de ville datant du Moyen Âge, la Grote Kerk ou Église Saint-Bavon et le Vleeshal (halle aux viandes). Haarlem compte un grand nombre de béguinages, dont le plus ancien remonte à 1395.

Églises de Haarlem[modifier | modifier le code]

Art et culture[modifier | modifier le code]

Le musée Frans Hals expose les œuvres de peintres illustres alors que le musée Teyler (sciences), qui est le plus ancien musée des Pays-Bas, est consacré au XVIIIe siècle. Haarlem est aussi la ville d’écrivains tels que Beets (« Camera Obscura »), Bomans et Mulisch (« L’Attentat »). Citons encore le Festival d’orgue international, l'orchestre Holland Symfonia et le Chœur de la Cathédrale Basilique St.Bavo, le théâtre Toneelschuur, le cinéma Filmhuis, des galeries et festivals culturels et musicaux.

Centre[modifier | modifier le code]

Pignons à redents sur Groot Heiligland

Haarlem possède un centre animé, où l’on trouve les boutiques, cafés et restaurants les plus divers. Toutes sortes d’événements y sont organisés toute l’année (Vaardagen, Stripdagen, festivals dans le bois Haarlemmerhout).

Fleurs[modifier | modifier le code]

Plan d'assèchement du lac de Haarlem à partir de 1840

Haarlem est renommé pour la culture des fleurs. Les champs de tulipes, de jacinthes véritables et de narcisses, au sud de la commune, attirent des millions de touristes. Chaque année en avril, les chars décorés du Corso fleuri traversent cette cité pendant deux jours. Haarlem doit son nom de « Ville des fleurs » à l’abondance de fleurs égayant partout la ville le reste de l’année et à son cadre de verdure formé par le Haarlemmerhout (bois municipal) et divers parcs du XIXe siècle.

Religion[modifier | modifier le code]

Activité économique[modifier | modifier le code]

Les secteurs importants sont le secteur (semi)-public, le secteur graphique (le plus grand éditeur de Pays-Bas est établi à Haarlem, de même que Joh. Enschedé & Zn., imprimeurs entre autres de billets de banque) et l’industrie pharmaceutique. Il n’y a pratiquement pas d’industrie lourde. Des nombreux Haarlemois travaillent hors de la commune.

Environnement[modifier | modifier le code]

Haarlem est à 30 minutes en voiture du centre d’Amsterdam et de l'aéroport Schiphol d'Amsterdam, et à quelques kilomètres seulement de la mer et des plages (station balnéaire de Zandvoort). Le Parc national de Kennemerduinen et la région de loisirs Spaarnwoude offrent de grandes étendues pour la promenade.

Quelques moulins accessibles en 15 minutes à vélo entourent la ville. Haarlem abrite aussi la petite portion restante du Haarlemmermeer, lac poldérisé en 1852.

Harlem, Manhattan[modifier | modifier le code]

En 1658, le hollandais Pieter Stuyvesant a fondé le campement de Nieuw Haarlem ("La nouvelle Haarlem") sur l'île de Manhattan en Amérique du nord. Ce campement est devenu plus tard le quartier de Harlem dans la ville de New York.

Personnalités liées à Haarlem[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des noms de lieux – Louis Deroy et Marianne Mulon (Le Robert, 1994) (ISBN 285036195X)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Note 1 : On doit seul à Johannes Gutenberg, l'invention des caractères métalliques mobiles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :