Mathieu Madénian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mathieu Madénian

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mathieu Madénian en avril 2013.

Naissance 23 juillet 1976 (38 ans)
Perpignan (Pyrénées-Orientales)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Humoriste
Acteur
Chroniqueur
Site internet Site officiel

Mathieu Madénian, né le 23 juillet 1976 à Perpignan est un humoriste, comédien et chroniqueur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine arménienne par son père et d'origine allemande par sa mère, Mathieu Madénian a grandi à Saleilles, un village de la banlieue de Perpignan, où il obtient son bac scientifique mention très bien, puis un diplôme universitaire (DU) en criminologie avec les félicitations du jury. À 25 ans, après être devenu avocat, il quitte son métier pour se tourner vers la comédie[1],[2].

Il décroche son premier rôle dans la série Un gars, une fille où il joue diverses voix off[1]. Ensuite, il écrit plusieurs one-man shows mis en scène par Kader Aoun, où il se produit notamment au théâtre du Point-Virgule[3], puis au Théâtre Trévise jusqu'en mars 2012 et en tournée jusqu'en décembre 2014.

De 2010 à 2011, il intervient dans Le Grand Direct des Médias de Jean-Marc Morandini sur Europe 1[4]. À partir de septembre 2010 jusqu'en mai 2014, Mathieu Madénian intègre également l'émission présentée par Michel Drucker, Vivement dimanche prochain diffusée sur France 2. Il tient une chronique humoristique en alternance avec Anne Roumanoff, Nicolas Canteloup ou Éric Antoine[5],[2]. Il devient à la rentrée 2011 jusqu'en mai 2013 chroniqueur dans l'émission Faites entrer l'invité de Michel Drucker sur Europe 1[6].

Le 26 septembre 2011, lors d’une émission de J.-M. Morandini sur Direct 8, il traite les électeurs du Front National de « fils de pute ». N'ayant nullement soutenu que le propos litigieux aurait été humoristique, il a été condamné à verser 1 000 euros de dommages et intérêts au parti et 1 500 euros pour les frais de justice[7].

Télévision[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]