Charlie Mensuel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charlie.

Le journal Charlie mensuel (ou tout simplement Charlie) « Journal plein d'humour et de bandes dessinées » est un mensuel de bande dessinée publié de février 1969 à février 1986.

Historique[modifier | modifier le code]

Charlie est fondé en 1969 par Delfeil de Ton qui est son premier rédacteur en chef. Son sous-titre est « Journal plein d'humour et de bandes dessinées ». Le journal est, à ses débuts, directement inspiré par le mensuel italien de bande dessinée Linus[1] : il tire son titre, comme son modèle italien, de l'un des personnages principaux des Peanuts, en l'occurrence Charlie Brown[2]. La revue publie des comic strips classiques (Krazy Kat, Andy Capp, les Peanuts) et contemporains (Mafalda, etc.) et des bandes dessinées européennes (Georges Pichard, Wolinski, Guido Crepax, Guido Buzzelli, Max Cabanes, etc.), notamment des séries italiennes traduites de Linus. Jacques Glénat y fait ses débuts en tant que chroniqueur. De 1977 à 1981, Jean-Patrick Manchette y tient des chroniques de romans policiers sous le pseudonyme de Shuto Headline. Il a plusieurs rédacteurs en chef, dont Wolinski de 1970 à 1981, et Willem pour les derniers numéros de 1981 (n°146 à 152), année de la fin de sa première parution.

Wolinski lui trouve un slogan qui accompagnera quelque temps les formulaires d'abonnement « Journal qu'on lit sur un divan en croquant du chocolat » ainsi que « Charlie. Le seul journal de bandes dessinées lu par des gens capables de lire autre chose que des bandes dessinées ».

En 1970, il est doublé de Charlie Hebdo, successeur de Hara-Kiri hebdo à la suite de l'interdiction de ce dernier.

Charlie Mensuel cesse sa parution une première fois en septembre 1981. Il reparaît en avril 1982, ayant été racheté par les éditions Dargaud : le rédacteur en chef est Mandryka (du n°1 au n°16), jusqu'en juillet 1983, avec Philippe Mellot secrétaire général de la rédaction. Ce dernier devient rédacteur en chef (du n°17 au n°45) jusqu'à la fin de la parution en février 1986[3].

En mars 1986, le magazine fusionne avec Pilote et devient Pilote et Charlie, dont Philippe Mellot reprendra la fonction de rédacteur en chef, jusqu'à la dernière parution du journal en 1988.

Liste des collaborateurs[modifier | modifier le code]

Rédacteurs en chef[modifier | modifier le code]

1969 - 1981
1982 - 1986

Dessinateurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]