Magdalena Maleeva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Katerina Maleeva et Manuela Maleeva, ses sœurs également joueuses de tennis.
Magdalena Maleeva
Magdalena Maleeva
Carrière professionnelle
1989 – 2005[1]
Pays Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Naissance 1er avril 1975 (39 ans)
Drapeau : République populaire de Bulgarie Sofia
Taille / poids 1,68 m (5 6) / 59 kg (130 lb)
Prise de raquette Droitière
Revers à deux mains
Gains en tournois 4 398 582 $
Palmarès
En simple
Titres 10
Finales perdues 11
Meilleur classement 4e (29/01/1996)
En double
Titres 5
Finales perdues 5
Meilleur classement 13e (02/02/2004)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/8 1/8 1/4
Double 1/8 1/8 1/8 1/4
Mixte 1/16 1/32

Magdalena Maleeva (née le 1er avril 1975 à Sofia) est une joueuse de tennis bulgare, professionnelle de 1989 à 2005.

Carrière tennistique[modifier | modifier le code]

Née à Sofia, Magdalena Maleeva est la benjamine d'une famille dont les ancêtres maternels (d'éminents Arméniens) se sont réfugiés en Bulgarie à la suite des massacres hamidiens de 1894-1896 dans l'Empire ottoman. Sa mère, Yulia Berberian, excellente joueuse de tennis dans les années 1960[2], décide au milieu des années 1970 de devenir entraîneur et prend successivement en charge ses trois filles, Manuela, Katerina et Magdalena : elle les conduira toutes au sommet de l'élite internationale[3].

Numéro un bulgare à seulement treize ans, Magdalena Maleeva devient professionnelle dès 1989 et progresse rapidement dans la hiérarchie. En 1992, elle remporte son premier tournoi sur le circuit WTA, à Saint-Marin, puis atteint les quarts de finale à l'US Open (où elle est battue par sa sœur aînée Manuela), ce qui restera sa meilleure performance en Grand Chelem.

Elle réalise sa plus belle saison en 1995, année qui la voit remporter trois titres, perdre trois finales, et terminer 5e mondiale en novembre.

Plus inconstante à partir de 1996, elle se maintient néanmoins le plus souvent dans le top 20 jusqu'à sa retraite sportive, en dépit d'une grave blessure à l'épaule qui la tient éloignée des courts pendant onze mois, de juin 1998 à mai 1999.

En 2002, elle décroche à Moscou son plus prestigieux trophée en éliminant les trois favorites sur sa route (Venus Williams, Amélie Mauresmo et Lindsay Davenport).

Au cours de sa carrière, conclue en octobre 2005 à Zurich[4], Magdalena Maleeva a remporté quelque quinze tournois sur le circuit WTA, dont dix en simple, faisant d'elle l'une des joueuses les plus récompensées depuis le début des années 1970.

À noter : c'est à l'occasion de son quart de finale à Hambourg en 1993 face à la numéro un mondiale Monica Seles que cette dernière a été poignardée lors d'un changement de côtés[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe de la Fédération[modifier | modifier le code]

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dernier match officiel
  2. Sélectionnée dans l'équipe bulgare de Coupe de la Fédération en 1968 : fedcup.com
  3. Le 14 juin 1993, les trois sœurs se classent 11e (Magdalena), 12e (Manuela) et 13e (Katerina) – meilleure performance simultanée de la fratrie.
  4. Défaite au 2e tour contre Patty Schnyder
  5. Pour plus de détails, voir l'article : Agression de Monica Seles
  6. a, b, c et d Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]