Méaudre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Méaudre
Vue lointaine de la commune.
Vue lointaine de la commune.
Image illustrative de l'article Méaudre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Canton Villard-de-Lans
Intercommunalité Communauté de communes du massif du Vercors
Maire
Mandat
Pierre Buisson
2008-2014
Code postal 38112
Code commune 38225
Démographie
Gentilé Méaudrais
Population
municipale
1 378 hab. (2011)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 07′ 40″ N 5° 31′ 40″ E / 45.1277777778, 5.52777777778 ()45° 07′ 40″ Nord 5° 31′ 40″ Est / 45.1277777778, 5.52777777778 ()  
Altitude Min. 940 m – Max. 1 625 m
Superficie 33,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative d'Isère
City locator 14.svg
Méaudre

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique d'Isère
City locator 14.svg
Méaudre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Méaudre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Méaudre
Liens
Site web www.meaudre.com

Méaudre est une commune française, située dans le département de l'Isère, en région Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Méaudre est une commune de moyenne montagne du massif du Vercors, Son territoire fait partie du parc naturel régional du Vercors.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est parcourue par la rivière du Méaudret qui va rejoindre la Bourne aux Jarrands.

Hameaux de la commune[modifier | modifier le code]

  • Les Aguiards
  • Les Albans
  • Les AmbroIs
  • Les Arcelles
  • Les Arnauds
  • La Balme
  • La Bouillat
  • La Bourrière
  • Les Chaberts
  • Cochet
  • Le Coin
  • Les Colombets
  • La Combe du Furon
  • Cordey
  • Cottel
  • Les Dollys
  • Les Dorchus
  • Les Eymes
  • Les Farlaix
  • Les Gaillardes
  • Les Girauds
  • Les Gonnets
  • Le Grand moulin
  • Les Grangeons
  • Les Griats
  • Les Imbauds
  • Jalabet
  • Les Mateaux
  • Meilland
  • Les Morets
  • La Perrinière
  • Piaillon
  • Thorénas
  • La Tour
  • Les Tranchants
  • La Truite
  • La Verne

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Gervais Autrans Lans-en-Vercors Rose des vents
Rencurel N Lans-en-Vercors
O    Méaudre    E
S
Villard-de-Lans Villard-de-Lans Villard-de-Lans

Méaudre est situé[1] à environ 37 km de Grenoble.

Transports et voies de communications[modifier | modifier le code]

Réseau routier[modifier | modifier le code]

Vue depuis les hauteurs de la commune.
Vue depuis les hauteurs de la commune.

La commune est desservie par la route départementale 106m qui relie le centre ville de Méaudre au lieu dit Les Girauds (commune de Méaudre), ainsi que par la route départementale 106c qui relie Méaudre à Autrans et par la route départementale 106 qui relie Méaudre à Seyssins.

Desserte ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare ferroviaire la plus proche est la gare de Grenoble qui est située à environ 38 km de la commune.

Bus[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne 5120 du réseau Transisère.

Aéroport[modifier | modifier le code]

L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Grenoble-Isère situé à environ 37 km.

Sentiers de randonnées[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé par :

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Les maisons typiques Iséroises.
Les maisons typiques Iséroises.
  • 25 janvier 1944 : la réunion "Monaco"

L'histoire de la libération du département de l'Isère commence avec la rencontre des principaux responsables de la Résistance en Isère à l'hôtel de la Poste à Méaudre le 25 janvier 1944.

Administration[modifier | modifier le code]

Maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours Pierre Buisson[2] UMP  
Les données manquantes sont à compléter.

Services publics[modifier | modifier le code]

La commune dispose des services suivants :

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2008, Méaudre comptait 1 281 habitants (soit une augmentation de 23 % par rapport à 1999). La commune occupait le 7 581e rang au niveau national, alors qu'elle était au 8 341e en 1999, et le 204e au niveau départemental sur 533 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Méaudre depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[3], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[4]. Pour Méaudre, le premier recensement a été fait en 2004[5], les suivants étant en 2009, 2014, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Méaudre, est une évaluation intermédiaire[6].

Le maximum de la population a été atteint en 1851 avec 1 283 habitants.

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
906 846 948 869 1 008 1 071 1 063 1 200 1 283
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 107 1 130 1 075 978 945 980 1 010 927 881
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
838 798 784 672 646 659 612 606 602
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
549 572 588 667 840 1 040 1 199 1 281 -
(Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[7], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[8],[9])


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,6 % contre 48,4 % au niveau national et 49,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,8 %, 15 à 29 ans = 13,9 %, 30 à 44 ans = 25,4 %, 45 à 59 ans = 19,9 %, plus de 60 ans = 15,9 %) ;
  • 49,4 % de femmes (0 à 14 ans = 24,1 %, 15 à 29 ans = 14,4 %, 30 à 44 ans = 24,5 %, 45 à 59 ans = 21 %, plus de 60 ans = 16 %).
Pyramide des âges à Méaudre en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90  ans ou +
0,2 
4,9 
75 à 89 ans
5,4 
10,9 
60 à 74 ans
10,4 
19,9 
45 à 59 ans
21,0 
25,4 
30 à 44 ans
24,5 
13,9 
15 à 29 ans
14,4 
24,8 
0 à 14 ans
24,1 
Pyramide des âges du département de l'Isère en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
5,2 
75 à 89 ans
7,9 
12,0 
60 à 74 ans
12,7 
19,6 
45 à 59 ans
19,6 
21,8 
30 à 44 ans
21,0 
20,7 
15 à 29 ans
19,2 
20,4 
0 à 14 ans
18,6 

Économie[modifier | modifier le code]

Les vaches à Méaudre.
Les vaches à Méaudre.

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune possède[12] :

Sports[modifier | modifier le code]

Méaudre
Vue aérienne de la station.
Télésiège Gonçon (situé au bas de la station)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Site web www.meaudre.com
Géographie
Coordonnées 45° 07′ 40″ Nord 5° 31′ 40″ Est / 45.1277777778, 5.52777777778 ()  
Massif Vercors
Altitude maximum 1 600 m
Altitude minimum 1 000 m
Ski alpin
Remontées
Nombre de remontées 9
Télésièges 2
Téléskis 7
Pistes
Nombre de pistes 15
     Noires 1
     Rouges 4
     Bleues 5
     Vertes 5
Total des pistes 18 km
Installations
Nouvelles glisses
Une piste de luge
Ski de fond
Nombre de pistes 6
     Noires 1
     Rouges 1
     Bleues 2
     Vertes 2
Total des pistes 70 km
Neige artificielle
Canons 19

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le clocher de l'église.
Le clocher de l'église.
  • L'église de Méaudre.
  • Maisons traditionnelles aux toits en lauzes, avec les sauts de moineaux et la couve. Toits lauzés, vieux bassins de pierre, et clocher enneigé, Méaudre respire l'authenticité d'un village qui a su préserver son charme d'autrefois.
  • Grotte Colomb et Grotte de la Passagère :

Ces deux grottes semblent avoir abrité des trappeurs-chasseurs de marmottes au Paléolithique supérieur, il y a environ 11 000 ans. Des milliers d'ossements de marmottes ont été retrouvés lors des fouilles effectuées au début du siècle et à partir de 1970. Ces cavités ont livré de nombreux outils en silex et des fragments d'ocre utilisés pour le dépeçage et le traitement des peaux. Accès : la Grotte Colomb est au bord de la route menant de Méaudre à Autrans par La Perrinière.

Activités festives[modifier | modifier le code]

Méaudre l'hiver.
Méaudre l'hiver.
  • Foire aux Produits Bio (début juillet).
  • La Fête du Village : Chaque année, au mois d'août, la grande fête annuelle de Méaudre dont le thème, après la 3e année des gaulois, sera les pays du monde. Également au programme : son authentique tiercé de chèvres, stands, olympiades et repas.
  • Festival International de la voix Soliste en Vercors : Du chant au conte, du XVIe au XXIe siècle, du Brésil au Berry, pendant une semaine (autour de septembre - octobre).
  • Six courses[13] de caisse à savon sont organisées de mai à août sur le plateau du Vercors.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La distance entre la commune et : la préfecture, le chef-lieu d'arrondissement et le chef-lieu du canton, sur Mappy.fr.
  2. Résultats des élections municipales de mars 2008 sur le site officiel de la préfecture de l'Isère.
  3. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  4. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009.
  5. « Calendrier des recensements des communes du département de l'Isère », sur www.insee.fr, Insee (consulté le 23 juillet 2011).
  6. Par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 d’afficher dans le tableau des recensements : la population 2006, première population légale connue post-1999, les populations légales suivantes correspondant aux années réelles de recensement et enfin la dernière population légale publiée par l’INSEE. Dans le graphique sont par contre représentés l’ensemble des populations légales connues.
  7. « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui », sur site de l'École des hautes études en sciences sociales (consulté le 23 juillet 2011).
  8. « Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) », sur Insee (consulté le 23 juillet 2011).
  9. « Recensement de la population au 1er janvier 2008 », sur Insee (consulté le 23 juillet 2011).
  10. « Évolution et structure de la population à Méaudre en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 23 juillet 2011).
  11. « Résultats du recensement de la population de l'Isère en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 23 juillet 2011).
  12. Site officiel de l'académie de Grenoble.
  13. Trophée du Vercors de caisses à savon.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]