Long Island Railroad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plan du réseau Long Island Railroad

Le Long Island Railroad (sigle de l'AAR : LI), ou LIRR est un système de train de banlieue qui dessert Long Island, dans l'État de New York. Le Long Island Rail Road est le train de banlieue le plus utilisé des États-Unis, avec 81 millions de passagers transportés par an[1], et le plus ancien à encore circuler sous son nom originel[2]. Les deux lignes du LIRR se divisent en huit branches et desservent 124 stations sur plus de 1 100 kilomètres de voies[3] sur les deux côtes de l'ile. Chaque jour de la semaine, il assure plus de 303 000 voyages à ses usagers[4]. Il appartient à la Metropolitan Transportation Authority, qui l'a baptisé MTA Long Island Rail Road.

Le Long Island Railroad fonctionne depuis 1834, et possède de nombreuses connexions avec le métro de New York.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Long Island Rail Road, créé en 1836, se consolida à partir de nombreuses compagnies au cours du XIXe siècle. Le Pennsylvania Railroad prit des participations dans le LIRR en 1900, afin d'avoir un accès direct vers Manhattan. Pendant la période du PRR, les problèmes financiers furent permanents de 1928 à 1949. Il fut racheté par l'organisme public Metropolitan Transportation Authority (MTA) en 1966. C'est le plus vieux chemin de fer ayant conservé son nom d'origine, mais c'est aussi celui dont le réseau est le plus chargé d'Amérique du Nord avec 81 millions de passagers par an. Composé de 2 lignes principales et de 8 embranchements majeurs, il comporte 124 stations pour 1 100 km de voie. En plus de son service de trains de banlieue, le LIRR assure des trains de voyageurs vers l'Est de Long Island, grâce au Cannonball, dont l'existence remonte aux années 1890.

Depuis 1997, le service marchandise est exploité par le New York & Atlantic Railway, incluant trois embranchements dédiés au fret et le dépôt de Bay Bridge Yard (Brooklyn).

Le logo actuel, figurant sur les côtés des trains, combine le marquage circulaire MTA et le texte "Long Island Rail Road[2]".

Les gares majeures[modifier | modifier le code]

Le LIRR possède deux grandes gares terminus dans Manhattan et Brooklyn, et 1 grande gare de correspondance dans le Queens.

  • Pennsylvania Station : située dans le centre de Manhattan, c'est la plus chargée des trois, avec 500 trains quotidiens au départ[3]. Elle est atteinte via les East River Tunnels de l'Amtrak. Des correspondances existent également avec le métro New York grâce à la proximité de deux stations : une de l'IRT, et l'autre de l'IND.
  • Atlantic Terminal (anciennement appelé Flatbush Avenue Station) : située dans le centre de Brooklyn, elle dessert la plupart des autres trains[3]. Une correspondance existe aussi avec le métro de New York.
  • Jamaica Station : située à Jamaica dans le Queens, où se trouve le quartier général du LIRR[5], elle comporte 8 voies, 6 quais et un dépôt. Des correspondances sont possibles avec toutes les lignes du LIRR excepté le Port Washington Branch. De plus des transferts existent avec 3 lignes de métro, de nombreuses lignes de bus et le train aérien électrifié automatisé reliant l'aéroport John-F.-Kennedy[6].
  • Hunterspoint Avenue and Long Island City : Quelques trains quotidiens desservent la station de Hunterspoint Avenue et le terminus de Long Island City sur l'East River à Long Island City[3]. De ces deux stations, des correspondances sont possibles avec le métro de l'IRT Flushing Line permettant d'atteindre le centre de Manhattan.
  • East Side Station : un accès à une quatrième grande gare est actuellement en construction. En 2016 le LIRR devrait ouvrir un accès à la Grand Central Terminal via l'East Side Station. La ligne traversera l'East River via le tunnel de la 63e rue (63rd Street Tunnel) en passant sous la ligne actuelle de l'IND 63rd Street Line. Ce nouvel accès devrait réduire la congestion en augmentant le nombre de trains durant les heures de pointe[7],[8]

Les lignes du service passagers[modifier | modifier le code]

Toutes les lignes sauf une passent par Jamaica. À l'ouest de cette gare, le réseau est connu sous le nom de City Terminal Zone. Il inclut des portions de la ligne principale et des embranchements de l'Atlantic and Montauk Branches, mais aussi les East River Tunnels de l'Amtrak conduisant à la gare de Penn Station.

Main Line :

La ligne principale relie Long Island City à Greenport via Jamaica.

Montauk Branch :

Cet embranchement relie Long Island City à Montauk via Jamaica.

Atlantic Branch :

L'embranchement électrifié de l'Atlantic Branch, relie le centre-ville de Brooklyn vers Jamaica à l'est, puis à Valley Stream.

Port Washington Branch :

L'embranchement électrifié de Port Washington, le seul à ne pas desservir Jamaica, relie Woodside à Port Washington.

Port Jefferson Branch:

L'embranchement de Port Jefferson, relie Jamaica à Hicksville puis se détache vers Huntington par une ligne électrifiée. La suite du trajet de Huntington à Port Jefferson s'effectue sur une ligne non électrifiée grâce à des machines diesel[9].

Hempstead Branch:

L'embranchement électrifié de Hempstead, relie Jamaica à Floral Park, puis se sépare vers Hempstead.

West Hempstead Branch :

L'embranchement électrifié de West Hempstead, relie Jamaica à Valley Stream puis se sépare vers West Hempstead.

Oyster Bay Branch :

L'embranchement d'Oyster Bay, relie Jamaica à Mineola puis se détache vers Oyster Bay. Seule la portion située entre Mineola et East Williston est électrifiée.

Central Branch :

L'embranchement Central, pour machines diesel uniquement, relie Bethpage à Babylon, permettant une route alternative vers l'embranchement de Montauk.

Far Rockaway Branch :

L'embranchement électrifié de Far Rockaway, relie Jamaica à Valley Stream puis se détache vers Far Rockaway.

Long Beach Branch :

L'embranchement électrifié de Long Beach, relie Jamaica à Valley Stream et Lynbrook avant de se détacher vers Long Beach.

En plus de son service de banlieue, le LIRR exploite des trains de vacanciers. Le plus ancien est le Cannon Ball qui depuis 1895 relie Long Island City aux Hamptons (Southampton et East Hampton) et Montauk. Le Sunrise Special, train de première classe, fut rajouté en 1926 pour relier Montauk. Durant un temps, il avait des voitures Pullman avec parloirs et des wagons-lits pour recevoir des voyageurs en provenance de Pittsburgh et Washington via la gare de Penn Station.

Un autre train local le "Scoot", reliait Greenport à Amagansett sur la presqu'île sud-est de Long Island. Il fut éliminé en février 1931 suite aux conséquences de la Grande Dépression et de la concurrence de l'automobile.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Long Island Railroad exploite actuellement une flotte de voitures électriques fonctionnant en unités multiples composées de 836 M7 et de 170 M3. Une rame typique comporte un minimum de 6 voitures et un maximum de 12.

En complément, 134 voitures C3 à 2 niveaux sont utilisées et remorquées par des locomotives diesel-électriques composées de 134 DE30AC et 23 DM30AC[10].

Le service marchandise[modifier | modifier le code]

Ces dernières années, il parut évident d'améliorer le service marchandise dans New York et Long Island. Il était paradoxal de continuer à livrer ces agglomérations principalement par camions, alors que le trafic routier était congestionné et que le réseau ferré était le plus développé du pays.

En mai 1997, le service fret fut franchisé au New York and Atlantic Railway, filiale de l'Anacostia and Pacific Company[11]. Le New York & Atlantic dispose de son propre matériel et de son propre personnel, mais utilise les rails du LIRR. À l'est, il dessert les embranchements de West Hempstead, Port Jefferson et Montauk, ainsi que Southold sur la ligne principale. À l'ouest, il circule sur des lignes uniquement consacrées au fret, et constituées par les embranchements de Bay Ridge et Bushwick, ainsi que la ligne presque exclusivement dédiée au fret de "Lower Montauk"; à Fresh Pond Junction dans le Queens, une interconnexion est réalisée avec le CSX Transportation, le Canadien Pacific et le Providence & Worcester Railroad.

les lignes du service fret[modifier | modifier le code]

Quatre lignes non électrifiées sont utilisées uniquement pour le fret, par le New York & Atlantic Railway.

Long Island City – Southold :

Cette ligne principale de 145 km dessert les stations suivantes : Long Island City, Jamaica, Queens Village, New Hyde Park, Westbury, Hicksville, Bethpage, Farmingdale, Wyandanch, Deer Park, Brentwood, Central Islip, Holtsville Medford Yaphank Upton Calverton Riverhead, Mattituck, et Southold

Montauk Branch :

Cet embranchement de 151 km dessert les stations suivantes : Long Island City, Blissville, Nichols Siding, Fresh Pond, Glendale, Richmond Hill, Jamaica, Valley Stream, Freeport, Babylon, Bay Shore, Islip, Sayville, Patchogue, Eastport, Speonk, Southhampton, Bridgehampton

Bay Ridge Branch :

Cet embranchement de 17,5 km dessert les stations suivantes : Fresh Pond, Bedford, Bush Junction (Bay Ridge/65th Street). À Fresh Pond, il rencontre la ligne Fremont Secondary du CSX Transportation, laquelle remonte vers le Hell Gate Bridge pour gagner le Bronx et la Nouvelle-Angleterre. Un service passager exista sur cette ligne jusqu'en 1924.

Bushwick Branch :

Cet embranchement de 5,5 km se détache du Montauk Branch au niveau de la station de Maspeth pour arriver à Bushwick Terminal. Un service passager exista sur cette ligne jusqu'en 1924.

Port Jefferson Branch :

Cet embranchement de 52 km dessert les stations suivantes : Hicksville, Syosset, Huntington, Greenlawn, Kings Park, St. James, Setauket, et Port Jefferson

West Hempstead Branch :

Cet embranchement de 7,4 km dessert les stations suivantes : Valley Stream et West Hempstead

Garden City-Mitchel Field Secondary :

Cette ligne est un petit vestige du Central Branch; elle se détache de l'Hempstead Branch à partir de la station de Garden City, et dessert Uniondale près de l'université Hofstra, et le Nassau Veterans Memorial Coliseum. Cette ligne n'accueille aucun train du NYAR.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le 17 mai 2007, le LIRR reçu le trophée EH Harriman Award de bronze pour sa performance en matière de sécurité en 2006.

Le service d'ordre[modifier | modifier le code]

L'ancien service de police du LIRR, fondée en 1863, a été absorbé par celui du Metro-North Railroad pour constituer le Metropolitan Transportation Authority Police en 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pinciaro, Joseph (23 mars 2010). "MTA Officials Derided Over Proposed Greenport Rail Cuts; Bishop Plays Funding Card". North Fork Vue. Retrieved 2010-07-27.
  2. a et b « MTA »consulté le 20 octobre 2009
  3. a, b, c et d « About the MTA Long Island Rail Road »
  4. « Long Island Rail Road statistics »
  5. « MTA LIRR - Employment Opportunities » (includes mailing address)
  6. « LIRR: Jamaica »
  7. « MTA Capital Construction » - « East Side Access »
  8. Département des Transports des États-Unis, « U.S. Transportation Secretary Signs Record $2.6 Billion Agreement to Fund New Tunnel Network To Give Long Island Commuters Direct Access to Grand Central Station », 18 décembre 2006
  9. Ron Ziel et George H. Foster, Steel Rails to the Sunrise, ©1965
  10. « Consultant's assessment of the LIRR, » Page 21
  11. Steinberg, Carol (31 janvier 1999). "Bygone Era's Revival: Hauling Goods by Rail". New York Times. Retrieved September 15, 2009.

Traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]