Pennsylvania Station (New York)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pennsylvania Station.
Pennsylvania Station
Image illustrative de l'article Pennsylvania Station (New York)
Entrée, avec Madison Square Garden
et Penn Plaza en arrière-plan.
Localisation
Pays États-Unis
Ville New York
Quartier Midtown, Manhattan
Adresse 7e Avenue et 8e Avenue
entre 31e Street & 33e Street
New York, NY 10001
Coordonnées géographiques 40° 45′ 02″ N 73° 59′ 38″ O / 40.750638, -73.993899 ()40° 45′ 02″ Nord 73° 59′ 38″ Ouest / 40.750638, -73.993899 ()  
Gestion et exploitation
Services Amtrak[1]:

  Acela Express

  Adirondack

  Cardinal

  Carolinian

  Crescent

  Empire Service

  Ethan Allen Express

  Keystone Service

  Lake Shore Limited

  Maple Leaf

  Pennsylvanian

  Northeast Regional

  Palmetto

  Silver Meteor

  Silver Star

  Vermonter

Long Island Rail Road:

 Main Line (City Terminal Zone)

 Port Washington Branch

 Montauk Branch

 Port Jefferson Branch

 Central Branch

 Hempstead Branch

 West Hempstead Branch

 Oyster Bay Branch

 Far Rockaway Branch

 Long Beach Branch

New Jersey Transit:

 ACES

 Northeast Corrider Line

 North Jersey Coast Line

 Montclair-Boonton Line

 Morristown Line

 Gladstone Branch

Caractéristiques
Voies 21
Quais 11
Historique
Mise en service 1910 / reconstruite en 1964
Correspondances
Métro de New York
Ligne 1 Ligne 2 Ligne 3
Ligne A Ligne C Ligne E

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Pennsylvania Station

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Pennsylvania Station

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Pennsylvania Station

Pennsylvania Station (Penn Station) est une des principales gares de New York, située dans les étages souterrains du Pennsylvania Plaza, un complexe urbain construit sur la 32e rue, entre les 7e et 8e avenues du borough de Manhattan. Le Madison Square Garden est bâti au-dessus de la gare. Penn Station est la plus importante gare du Corridor Nord Est, la ligne de chemin de fer électrifiée qui relie Washington DC à Boston. La gare est desservie par plusieurs compagnies ferroviaires assurant le trafic voyageur, en premier lieu Amtrak (le propriétaire), et également des dessertes locales ou régionales : Long Island Rail Road, MTA New York City Transit (le New York City Subway System ou le Métro de New York), et New Jersey Transit.

Desserte voyageurs[modifier | modifier le code]

Amtrak[modifier | modifier le code]

Liste des grandes lignes au départ de New York (Penn Station).

  • Acela Express vers Boston, Philadelphie, et Washington
  • Adirondack (train) vers Montréal
  • Cardinal vers Philadelphie, Washington, Cincinnati, et Chicago
  • Carolinian vers Philadelphie, Washington, Richmond, Raleigh, et Charlotte
  • Crescent vers Philadelphie, Washington, Greensboro, Atlanta, et New Orleans
  • Empire Service vers Albany, Syracuse, Buffalo, et Niagara Falls
  • Ethan Allen Express vers Albany et Rutland
  • Keystone Express vers Philadelphie et Harrisburg
  • Lake Shore Limited vers Albany, Syracuse, Rochester, Buffalo, Cleveland, Toledo, et Chicago
  • Maple Leaf vers Albany, Syracuse, Rochester, Buffalo, et Toronto
  • Northeast Regional vers Boston, Philadelphie, Washington, Richmond, et Newport News
  • Silver Service vers Philadelphie, Washington, Savannah, Jacksonville, et Miami
  • Vermonter vers New Haven, Springfield, et St. Albans

MTA[modifier | modifier le code]

New Jersey Transit[modifier | modifier le code]

Lignes régionales.

PATH[modifier | modifier le code]

Port Authority Trans-Hudson (PATH) service vers Hoboken et Jersey City

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

Penn Station tire son nom du Pennsylvania RailRoad. Cette compagnie ferroviaire, au XIXe siècle, avait son terminus dans le New Jersey, de l’autre côté de la rivière Hudson. Son concurrent, le New York Central Railroad, exploitait déjà à Manhattan le Grand Central Terminal. Les dirigeants du Pennsylvania Railroad cherchèrent alors une solution pour rejoindre le cœur de New York. La construction d’un pont s’avérait trop coûteuse et le percement d’un tunnel n’était pas envisageable (trop long pour être utilisé par des locomotives à vapeur, car difficile à ventiler). Il fallut attendre le début du XXe siècle et l’apparition de la traction électrique pour que l’on puisse utiliser la voie souterraine. Fin 1901, la PRR dévoila ses plans, après avoir acheté secrètement les terrains nécessaires à Manhattan et dans le New Jersey. Deux tunnels à simple voie furent percés sous l’Hudson et quatre autres sous l’East River, afin de relier le réseau de la PRR à celui du Long Island Rail Road.

La construction[modifier | modifier le code]

Les équipements ferroviaires actuels, en souterrain, ne sont que les restes d’une grande gare qui a été bâtie entre 1905 et 1910. Conçue par le cabinet McKim, Mead, and White, Pennsylvania Station était un chef-d’œuvre architectural de style Beaux-Arts. Lors de sa mise en service, le 27 novembre 1910, elle était la plus grande gare du monde. Ce bâtiment a été démoli dans les années 1960 pour libérer l’espace nécessaire à la construction du complexe Pennsylvania Plaza/Madison Square Garden.

La structure originale était bordée de colonnades de granit rose de style dorique. On accédait aux quais, recouverts d’une verrière à structure en acier, par une entrée monumentale donnant sur un immense hall. La salle des pas perdus, d’une taille comparable à la nef de la Basilique Saint-Pierre de Rome, était abritée par une structure d’acier recouverte de travertin. Pour sa conception, les architectes s’étaient inspirés des Thermes de Caracalla. De nombreuses sculptures et bas-reliefs ornaient le bâtiment : anges, caryatides, aigles, créés par Adolph Weinman. La plupart ont été détruits, mais on en trouve quelques vestiges dans des musées américains. L’Union Station à Ottawa, également inspirée des Thermes de Caracalla, donne - en deux fois plus petite - une idée de l’architecture intérieure de l’ancienne Penn Station.

La démolition[modifier | modifier le code]

Entrée souterraine des voies de la nouvelle Penn Station

Lors de la conception des plans de Penn Station, Charles McKim s’était opposé à l’idée d’y incorporer des bureaux sur plusieurs étages. Cela allait contre ses convictions architecturales. Pourtant, dès le début du XXe siècle, la raréfaction de l’espace disponible à Manhattan incitait à bâtir des immeubles de plus en plus élevés, tendance qui s’accentuera nettement par la suite. Dans les années 1960, les pressions immobilières devinrent trop fortes pour que la PRR, alors déficitaire, puisse sauvegarder son édifice majeur. En 1964, le bâtiment principal fut démoli, sans que le trafic soit interrompu, les voies ferrées et les quais se trouvant en dessous du niveau de la rue. Il fut remplacé par le Madison Square Garden et deux tours à usage commercial.

La destruction d’un site aussi renommé déclencha des protestations. Cet événement malheureux, irréparable, fut à l’origine d’une prise de conscience new-yorkaise pour la sauvegarde de son patrimoine architectural. Aussitôt après la démolition de l’ancienne Penn Station, l’autre grande gare de Manhattan, Grand Central Terminal, fut déclarée monument historique et protégée par la loi. Un grand projet autoroutier, le Lower Manhattan Expressway, fut également stoppé suite à l’émotion suscitée par la démolition de Penn Station. La construction de cette voie expresse à huit voies, voulue par Robert Moses, aurait entraîné la démolition des vieux quartiers du sud de Manhattan et le déplacement de 10 000 habitants. En revanche, au moment de l'aménagement du World Trade Center à la fin des années soixante, un autre bâtiment emblématique de New York, l'immense et remarquable Singer Building, de plus de 200 mètres de hauteur, de style Beaux Arts lui aussi, n'échappera pas à la démolition.

Il existe un plan pour reconstruire un nouveau hall vitré à Pennsylvania Station, en la reliant à un bâtiment des postes, le James Farley Post Office, également conçu par l’équipe d’architectes McKim, Mead, and White. Cette opération permettrait de restaurer en partie le prestige de l’ancienne gare. L’aboutissement de ce projet, commencé en 1999 par le sénateur Daniel Patrick Moynihan, est incertain.


Gare précédente Lignes Amtrak Gare suivante
Stamford   Acela Express (Boston-Washington)   Newark
terminus   Adirondack
New YorkMontréal
  Yonkers
terminus   Cardinal (New York-Chicago)   Newark
terminus   Carolinian (New York-Charlotte)   Newark
terminus   Crescent (New York-La Nouvelle Orléans)   Newark
terminus   Empire Service (New York-Niagara Falls)   Yonkers
terminus   Ethan Allen Express (Rutland-New York)   Yonkers
terminus   Keystone (New York-Harrisburg)   Newark
terminus   Lake Shore Limited (New York/Boston-Chicago)   Croton-on-Hudson
terminus   Maple Leaf (New York-Toronto)   Yonkers
terminus   Pennsylvanian (New York-Pittsburgh)   Newark
New Rochelle   Northeast Regional (Boston-Newport News)   Newark
terminus   Silver Service / Palmetto (New York-Tampa Bay/Miami)   Newark
Stamford   Vermonter (St. Albans-Washington)   Newark


Station précédente Long Island Railroad Station suivante
West Side Yards (aucun passagers)   City Terminal Zone   Woodside

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. http://www.amtrak.com/servlet/ContentServer?c=am2Station&pagename=am%2Fam2Station%2FStation_Page&p=1237405732508&cid=1229726269504

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lorraine B.Diehl, The Late, Great Pennsylvania Station. Lexington (Massachusetts), Stephen Greene Press, 1985 ISBN 0-8289-0603-3