Ford Capri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Ford Capri est un modèle de voiture coupé du constructeur automobile Ford fabriquée de 1962 à 1986.

Entre 1969 et 1986, la Capri fut produite à 1 886 647 exemplaires à travers le monde.

1962 Ford Capri

1962-1964 Ford Consul Capri[modifier | modifier le code]

Version coupé de la Consul Classic 1 340 cm3 modèle 109E. Existe aussi en GT 1 500 cm3 116E.

1969-1973 Ford Capri MK1[modifier | modifier le code]

Ford Capri MK1
Ford Capri
1970 : Ford Capri 1700 GT

Marque Ford
Moteur et transmission
Énergie Essence
Position du moteur Avant
1971 : Ford Capri 2600 RS
1972 : Ford Capri 2600 RS Gr2
1973 : Ford Capri 2.3 série 1½
Ford Capri MKI 2300 GT XLR
Ford Capri MKI 2300 GT XLR

Dès son lancement, il est possible de choisir entre plusieurs moteurs. En Allemagne le client s'en voit proposer cinq : trois V4 (1300, 1500, 1 700 cm3) et deux V6 (2000 ou 2 300 cm3). Au Royaume-Uni, l'éventail se limite, dans un premier temps, à deux 4 cylindres en ligne (1300 ou 1 600 cm3) et un V4 (2 000 cm3). À partir de l'automne 1969, une nouvelle version 3000, équipée du V6 de l'ancienne Ford Zodiac, vient compléter la gamme britannique.

Le catalogue Ford ne propose pas moins de sept degrés de finition. En combinant les options et les moteurs - les versions 1700, 2000 et 2300 bénéficient d'office d'un équipement "GT" plus complet, tout en bas la Capri standard, dotée d'une présentation simplifiée.

Apparition, à l'automne 1970, de la 2600 GT et surtout de la 2600 RS, une version plus sportive équipée d'un moteur 2 600 cm3 à injection développant 150 chevaux. À partir de cette base, Ford Cologne ainsi que plusieurs préparateurs français et allemands développent une voiture de course homologuée en groupe 2, se permettant de gagner deux fois le Championnat d’Europe des Groupe 2, deux fois les 24 Heures de Francorchamps et même remporter sa catégorie au Mans 1972.

En septembre 1972, la Ford Capri fait l'objet de plusieurs modifications de détail, les amateurs de Capri appellent les modèles sortis à partir de cette date les Capri "série I½", par opposition aux Capri II, qui seront lancées début 1974.

Les principaux changements par rapport aux premières Capri (1969-1972) consistent dans l'adoption de phares plus grands, de feux arrière doubles, d'un capot à bossage sur tous les modèles et dans l'intégration des clignotants au pare-chocs avant. Les ouïes latérales deviennent également plus discrètes.

Une nouvelle version 1600 GT - la même que celle qui existe déjà au Royaume-Uni - équipée d'un 4 cylindres à arbre à cames en tête apparaît et se substitue aux anciennes versions 1500 et 1700 moteur V4. Tous les modèles, à l'exception de la 1300, peuvent être dotés en option d'une boîte automatique.

L'année 1973 voit sortir (en août) la millionième Ford Capri. Un chiffre tout à fait inédit pour un coupé.

1974-1977 Ford Capri MK2[modifier | modifier le code]

Ford Capri MK2
Ford Capri
1974 : Ford Capri 2300 GT

Marque Ford
Moteur et transmission
Énergie Essence
Position du moteur Avant
1977 : Ford Capri 1600 GL

En février 1974, la Capri fait l'objet d'une première cure de jouvence, en Allemagne comme au Royaume-Uni. Ce rajeunissement consiste dans l'abandon de la nervure latérale qui ornait les flancs des anciens modèles, l'abandon des prises d'air latérales, un capot plus plat et un hayon arrière sur toutes les versions. La ligne générale est moins nerveuse, plus sage.

Le choix des Capri est simplifié : autour d'une gamme ramenée à quatre versions (1300, 1600 GT, 2300 GT et 3000 GT), on ne trouve plus que deux finitions : L ou XL pour la 1300, standard ou « Ghia » pour les trois versions GT. Dans ce dernier cas, la présentation intérieure et extérieure a été améliorée par le carrossier turinois : toit en vinyle, roues en alliage léger, intérieur en velours, etc.

À l'automne 1975, la gamme disponible en France se résume à trois modèles, la 3000 GT n'étant plus disponible qu'en Allemagne. La gamme germanique, elle s'enrichit au printemps 1976 d'une Capri 2000, animée par un V6 emprunté à la Taunus 2000.

Parallèlement, de nouvelles finitions sont proposées : « L » ou « GL » pour la Capri 1300, « S » pour la 1600, « S » ou Ghia pour les 2000 et 2300. Reconnaissables à la bande adhésive marquée d'un S stylisé qui orne leur flancs, les Capri S se substituent aux anciennes GT. Elles adoptent un carénage sous le pare-chocs avant et un becquet arrière.

L'année 1976 voit aussi l'arrêt de production de la Ford Capri anglaise, 337 500 exemplaires ont été assemblés à Halewood depuis 1969. Désormais, toutes les Capri commercialisées proviennent des chaînes de Cologne.

Un an plus tard, c'est la production des modèles spécifiquement destinés au marché américain qui est interrompue. Entre avril 1970 et août 1977, plus d'un demi-million de Ford Capri ont été écoulées en Amérique du Nord.

1978-1986 Ford Capri MK3[modifier | modifier le code]

Ford Capri MK3
Marque Drapeau : États-Unis Ford
Années de production 1978 - 1986
Usine(s) d’assemblage Cologne
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres en ligne et V6
Position du moteur Avant
Cylindrée 4 cylindres :
1300, 1600, 2000
V6 :
2000 2300 2800 et 3000 cm3
Puissance maximale de 70 à 160 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses manuelle ou automatique
Poids et performances
Poids à vide 880 à 1 130 kg
Accélération 0 à 100 km/h en (Moteur 3000 cm³ 138 ch) 8,6 s
Consommation mixte (Moteur 3000 cm³ 138 ch) entre 8,9 l et 14,1 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Chronologie des modèles
Précédent Ford Capri Mk2 Ford Probe Suivant
1978 : Ford Capri 2300 S
1985 : Ford Capri 2.8 Injection Special

Les modèles commercialisés à partir du mois de février diffèrent des précédents par leur capot débordant légèrement sur la calandre, par leurs doubles phares en série, leur carénage avant et aussi par leurs pare-chocs peints en noir mat. L'habitacle est lui aussi remanié dans le sens d'une grande sobriété. On notera aussi que l'ovale Ford (logo de la marque abandonné depuis les années 1950) orne désormais les calandres des Capri.

L'acheteur français a maintenant le choix entre les motorisations suivantes : 1300, 1600, 2000, 2300 et 3 000 cm3, avec des puissances variant pratiquement du simple (70 ch DIN pour la version 1,3 litre) au double (138 ch DIN pour la Capri 3000 S), cette dernière pouvant prétendre à une vitesse maximale de 200 km/h.

À l'occasion du Salon de Genève, en mars 1981 apparaît la nouvelle Capri 2,8 litres Injection. Équipée du moteur de la Ford Granada [1], cette version dispose de 160 ch DIN et de disques de freins avant ventilés. Fin 1982, les Capri « S » et la 2.8 Injection reçoivent une boîte à cinq rapports, avec overdrive dans le cas de la 2,8 litres.

En avril 1984, la Ford Capri cesse d'être commercialisée en France. En novembre de la même année, seule la production des Capri à direction à gauche, réservées au marché britannique, se poursuit à Cologne. La dernière Ford Capri tombe de chaîne deux ans plus tard, en décembre 1986. Il s'agit d'une série spéciale "280", dernier avatar de la version 2.8 Injection.

Près de deux millions de Ford Capri ont été vendues depuis le lancement du modèle dix-sept ans plus tôt.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :