Ford GT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ford GT
Ford GT

Marque Drapeau : États-Unis Ford
Années de production 2003 - 2006
Production 4 038 exemplaires
Classe Voiture de sport
Moteur et transmission
Moteur(s) V8 de 5,4 L
Puissance maximale 550 ch (404 kW)
Couple maximal 720 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 542 kg
Vitesse maximale 330 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 3,7 s
Consommation mixte 17 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2-portes
Suspensions Doubles triangles
Ressorts hélicoïdaux
Dimensions
Longueur 4 643 mm
Largeur 1 953 mm
Hauteur 1 125 mm
Empattement 2 710 mm
Chronologie des modèles
Précédent Ford GT40

La Ford GT est une voiture de sport construite par Ford Motor Company de 2003 à 2006. Elle a d'abord été introduite comme un « concept car » conçu pour célébrer le centenaire de Ford et mettre en valeur les modèles de légende de la marque tels que la Mustang et la Thunderbird. Camilo Pardo, à la tête du studio Living Legends de Ford, sera le chef de projet de cette création. Les designers s'inspireront de la GT40, célèbre voiture de course des années 1960 et quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans, avec laquelle elle est souvent confondue aujourd'hui.

Le prototype reçoit un accueil très positif dans les salons automobile en 2002 et Ford décide d'en produire une serie limitée. La première production verra le jour en 2004, il s'agit d'un véhicule de haute performance, à deux places, dont le design ressemble à son ancêtre, avec un niveau de performance équivalent. Le moteur, en position centrale, est un V8 de 5,4 litres suralimenté produisant 550 chevaux et 680 Nm de couple. Sa vitesse maximale est limitée électroniquement à 320 km/h (200 mph)[1].

Développement[modifier | modifier le code]

Ford GT90

Le concept Ford GT90 est dévoilé au Salon automobile de Detroit de 1995, et c'est en 2002 que le nouveau concept, alors appelé GT40, est présenté au public.

Au premier regard, la GT est très similaire au modèle original GT40, mais elle est plus grande, plus large, et pouces (76 mm) plus haute que l'original qui faisait 40 pouces (soit 1,02 m), ce qui lui avait donné son nom. On a donc pensé appeler la nouvelle voiture GT43. Trois prototypes sont présentés en 2003 à l'occasion du centenaire de Ford et la livraison des premières GT de production commence à l'automne 2004.

Une entreprise anglaise, Safir Engineering, qui construisait des GT40 dans les années 1980, était devenue propriétaire de la marque. Quand celle-ci cessa la production, elle vendit les pièces restantes, l'outillage, les plans, de même que la marque à une petite société établie dans l'Ohio, Safir GT40 Spares. Safir GT40 Spares cédera les droits d'utilisation de la marque « GT40 » à Ford pour le concept car original destiné aux salons, mais quand Ford décide de produire la voiture les négociations portant sur l'aspect financier échoueront. De ce fait la nouvelle Ford GT ne porte pas le logo « GT40 ».

Production et ventes[modifier | modifier le code]

La Ford GT est assemblée à Norwalk (Ohio), par Mayflower Vehicle Systems, une société indépendante de Ford, et peinte par Saleen dans son atelier Saleen Special Vehicles à Troy (Michigan). Son moteur est fabriqué dans l'usine de moteurs de Ford à Romeo, dans le Michigan. Le montage du moteur et de la boite de vitesses sur la voiture, ainsi que les finitions intérieures se font dans les ateliers Ford de Wixom, toujours dans le Michigan.

Les premiers exemplaires de la Ford GT, très attendus, se vendent à des prix élevés. La première vente privée se concrétise le 4 août 2004 avec la livraison à Jon Shirley, un ancien dirigeant de Microsoft, de sa Ford GT 2005 de couleur Midnight Blue et bandes blanches[2]. Shirley avait remporté l'honneur d'acheter la première GT (châssis no 10, les neuf premières étant réservées à des usages internes, en offrant la somme de 557 000 dollars à une enchère de charité menée par Christie's durant le concours d'élégance de Pebble Beach en Californie. Jay Leno, un présentateur de télévision très connu aux USA pour son émission d'alors, The Tonight Show, prend possession de sa GT rouge (châssis no 12) une semaine plus tard[3].

Certaines des premières voitures se sont vendues avec une majoration de 100 000 $ par rapport au prix catalogue qui était alors de 139 995 $[4]. Dès juin 2005, le prix de vente pratiqué présente une majoration qui n'est plus que de 10 000 à 20 000 $ au-dessus du prix catalogue et en août 2005, plusieurs GT neuves étaient vendues sur eBay au prix constructeur.

Les options disponibles comprenaient un système audio McIntosh, les bandes « racing », des jantes en alliage forgées[5].

Des 4 500 Ford GT prévues initialement, environ 100 sont exportées vers l'Europe à partir de fin 2005 et 200 sont destinées à la vente au Canada. Approximativement 550 véhicules sont construits en 2004, environ 1 900 en 2005, et pour finir 1 600 en 2006. La production prend fin le 21 septembre 2006 sans avoir atteint le nombre initialement prévu de 4 500 unités, 4 038 GT au total ayant été produites[6]. Les onze derniers véhicules assemblés par Mayflower Vehicle Systems sont démontés et les châssis, pièces et éléments de carrosserie vendus comme pièces de rechange. Les ventes de la GT se poursuivent en 2007, avec les voitures en stock à l'usine et celles déjà chez des concessionnaires.

Production totale de la Ford GT entre 2004 et 2007
Année Ventes Production
jan. fév. mars avr. mai juin jul. août sep. oct. nov. déc. Total
2004 22 63 59 144 547
2005 7 4 44 70 117 150 91 113 176 165 157 208 1 302 1 890
2006 157 194 204 157 178 185 147 143 133 102 261 58 1 919 1 601
2007 62 169 - 231 0
soit 3 596 4 038

Ford GTX1[modifier | modifier le code]

Prototype GTX1 no 001

En novembre 2005, la Ford GTX1, version roadster de la Ford GT est dévoilée à Las Vegas. La conversion, réalisée par Genaddi Design Group et approuvée par Ford, coûte 48 000 dollars. Celle-ci comprend des améliorations de la suspension (la voiture est plus basse), du freinage, de l'aérodynamisme, et de nouvelles suralimentation et ligne d'échappement portent la puissance du moteur à 700 ch.

Une centaine de GTX1 sont sorties des ateliers et Genaddi Design Group a cessé de prendre des commandes après août 2008. Diverses options pour la GT y sont toujours disponibles.

Performances et motorisation[modifier | modifier le code]

La Ford GT utilise de nombreuses technologies innovantes, notamment dans le formage (SPF à haute température), le collage et le soudage par friction malaxage de ses éléments de carrosserie en aluminium, ses portes en une pièce et son capot moteur en aluminium doublé d'un panneau en fibre de carbone, ou son réservoir d'essence moulé en matière plastique.. Les freins, de marque Brembo, utilisent des étriers en aluminium à quatre pistons et des disques ventilés de 355 mm. Les suspensions sont à triangles superposés.

Le moteur V8 Ford Modular de 5,4 L est « tout aluminium ». Alimenté par un supercharger Lysholm de type « twin-screw », il developpe 550 ch. Il est couplé à une boîte de vitesses Ricardo manuelle à six rapports.

L'estimation de consommation en essence mesurée par l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis (EPA) pour la GT est de 20 litres/100 km en ville, 12 litres/100 km à vitesse constante (et bien sûr réduite) sur autoroutes, avec une moyenne établie à 17 litres/100 km[7].

Performances :

  • 0–100 km/h : 3,3 s[8] selon Car and Driver, 3,6 s[9], ou 3,7 s[10] selon Motor Trend
  • 402 mètres départ arrêté : 11,2 s (passage de la ligne à 131,2 mph, soit 212 km/h)[10]
  • Vitesse maxi : 330 km/h (bride électronique)[1]

Compétition[modifier | modifier le code]

Une Ford GT courant en ALMS (2008)

Ford a décidé dès le départ de ne participer à aucune compétition avec la GT et même de décourager d'éventuelles équipes privées de le faire.

  • En 2006 et 2007, une GT très modifiée, renommée GT300 du nom de sa catégorie a couru au Japon en Super GT[11]. Elle était équipée d'un moteur V8 Ford Zetec-R de 3,5 litres, un type de moteur produit par Cosworth et utilisé en Formule 1 dans les années 1990.
  • Les équipes Matech GT Racing[12] (Suisse) et Marc VDS Racing Team[13] (Belgique) courent actuellement en catégorie GT1 dans le championnat FIA GT.
  • Doran Racing participe actuellement au championnat nord-américain American Le Mans Series (ALMS) avec une Ford GT-R dans la catégorie GT2[14].
  • Fin 2010, l'équipe suisse Matech Compétition devrait construire dix Ford LMGT pour la nouvelle catégorie GT créée par l’ACO pour 2011. Elles sont basées sur la GT1 actuelle[15].
  • En juin 2011, la Ford GT de l'équipe Robertson Racing, pilotée par David et Andrea Robertson et David Murry remporte la troisième place de la catégorie GTE Am aux 24 Heures du Mans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) World's Fastest Cars - Forbes, 29 août 2005
  2. (en) Living legend comes to life as Ford delivers first production 2005 Ford - Ford Motor Company, communiqué de presse, 4 août 2004
  3. (en) Jay Leno Receives His 2005 Ford GT
  4. (en) 2005 Ford GT will deliver 550 horsepower in production trim - Ford Motor Company, communiqué de presse, 1er mars 2004
  5. (en) 2005 Ford GT Options - Consumer Guide Automotive
  6. (en) Shelby GT500 claims Ford performance torch – with new TV commercial - as Ford GT ends its run - Ford Motor Company, communiqué de presse, 8 septembre 2006
  7. (en) Gas Mileage of 2005 Ford GT - U.S. Department of Energy
  8. (en) 2005 Ford GT - Comparison Tests - Car and Driver, juin 2005
  9. (en) Exclusive Comparison Test: Ferrari F430 F1 vs. Ford GT - Motor Trend, octobre 2004
  10. a et b (en) A Twist of Le Mans - Article du magazine Motor Trend d'octobre 2004
  11. (en) Ford GT300 - Racecar engineering, 11 décembre 2007
  12. (mul) Site de Matech GT Racing
  13. (mul) Site du Marc VDS Racing Team
  14. (en) Doran Ford GT-R - Racecar engineering, 9 mai 2008
  15. Martin Bartek parle de la Ford LMGT au Mans 2011 - Endurance Magazine, 3 septembre 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :