Dioxyde de plomb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dioxyde de plomb
Dioxyde de plomb
Identification
Nom IUPAC Dioxyde de plomb
Synonymes

Bioxyde de plomb
Oxyde de plomb(IV)

No CAS 1309-60-0
No EINECS 215-174-5
PubChem 14793
SMILES
InChI
Apparence cristaux bruns ou poudre brune[1].
Propriétés chimiques
Formule brute O2PbPbO2
Masse molaire[2] 239,2 ± 0,1 g/mol
O 13,38 %, Pb 86,63 %,
Propriétés physiques
fusion 290 °C (décomposition en Pb3O4, puis PbO)[3]
Solubilité dans l'eau : nulle[1]
Masse volumique 9,38 g·cm-3[1]
Cristallographie
Structure type TiO2 tétragonal[4]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Dangereux pour l’environnement
N



Transport[5]
56
   1872   
SIMDUT[6]
C : Matière comburanteD2A : Matière très toxique ayant d'autres effets toxiques
C, D2A,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le dioxyde de plomb ou oxyde de plomb(IV) est un oxyde du plomb de formule brute PbO2 avec un état d'oxydation +4. Ce composé chimique est un ampholyte. Il est notamment utilisé dans les batteries au plomb pour ses propriétés d'oxydant fort.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c DIOXYDE DE PLOMB, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « LEAD DIOXIDE » dans la base de données Hazardous Substances Data Bank, consulté le 5 octobre 2009
  4. (en) Bodie E. Douglas, Shih-Ming Ho, Structure and Chemistry of Crystalline Solids, Pittsburgh, PA, USA, Springer Science + Business Media, Inc.,‎ 2006, 346 p. (ISBN 0-387-26147-8), p. 64
  5. Entrée de « Lead(IV) oxide » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 5 octobre 2009 (JavaScript nécessaire)
  6. « Dioxyde de plomb » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009