Sulfate de plomb(II)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sulfate de plomb(II)
Sulfate de plomb(II)
Identification
Nom IUPAC sulfate de plomb(II)
No CAS 7446-14-2
No EINECS 231-198-9
No RTECS OG4375000
SMILES
InChI
Apparence poudre blanche
Propriétés chimiques
Formule brute PbSO4
Masse molaire 303,3 g·mol-1
Propriétés physiques
fusion 1 087 °C[1]
Solubilité 42,5 mg·l-1 (eau, 25 °C)[2]
Masse volumique 6,29 g·cm-3[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC[2],[3]
Toxique
T
Dangereux pour l’environnement
N



Transport[2]
90
   3077   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

 
SGH[2]
SGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
H302, H332, H360Df, H373, H410, P201, P273, P308+P313, P501,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le sulfate de plomb(II) (PbSO4), couramment appelé sulfate de plomb, est un sel de plomb qui se présente sous la forme d'un cristal ou d'une poudre blanche. Le sulfate de plomb est peu soluble dans l'eau.

Il est notamment visible sur les électrodes des batteries automobile déchargée : en charge, le sulfate de plomb se transforme en plomb métallique et acide sulfurique sur l'électrode négative et en dioxyde de plomb et acide sulfurique sur l'électrode positive.

Minéral[modifier | modifier le code]

Le minéral naturel anglésite, PbSO4, est un produit d'oxydation du sulfure de plomb, la galène.

Sulfates de plomb basiques et hydrogénosulfate[modifier | modifier le code]

Plusieurs sulfates de plomb basiques sont connus : PbSO4·PbO ; PbSO4·2PbO ; PbSO4·3PbO ; PbSO4·4PbO. Ils sont utilisés dans la fabrication de la pâte active des batteries au plomb. Un minéral apparenté est la leadhillite, 2PbCO3·PbSO4·Pb(OH)2.

Dans l'acide sulfurique concentré (>80 %), il se forme de l'hydrogénosulfate de plomb, Pb(HSO4)2[4].

Toxicologie[modifier | modifier le code]

Le sulfate de plomb est toxique par inhalation, ingestion et contact avec la peau. C'est un poison chronique, et une exposition répétée peut conduite à l'anémie, endommager les reins, causer des troubles de la vue ou du système nerveux central (spécialement chez les enfants). Certains sels de plomb peuvent perturber la reproduction et entraîner des désordres cardiovasculaires. Il est également corrosif : un contact avec les yeux peut donner des irritations sévères ou des brûlures. La valeur seuil (au-dessus de laquelle le produit est dangereux) est d'environ 0,15 mg·m-3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b "CRC Handbook of Chemistry and Physics", 83rd Edition, CRC Press, 2002.
  2. a, b, c et d Entrée de « Lead(II) sulfate » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 8 février 2012 (JavaScript nécessaire)
  3. Fiche Sigma-Aldrich du composé Lead(II) sulfate, consultée le 8 février 2012.
  4. Министерство образования и науки РФ, Реферат "Свинец и его свойства", 2007, http://revolution.allbest.ru/chemistry/00011389_0.html

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :