Champlain (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Champlain

Champlain

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1867
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 937,36 km2
Représentation politique
Député Pierre-Michel Auger
Parti politique Parti libéral du Québec
Démographie
Population 58 069 hab. (2001)
Électeurs 46 741 électeurs (2007)
Densité 62 hab./km2 (2001)

Champlain est une circonscription électorale provinciale située dans la région de la Mauricie (Québec). Le député actuel est Pierre-Michel Auger du Parti libéral du Québec, élu lors de l'élection générale québécoise de 2014.

Histoire[modifier | modifier le code]

Champlain est une des plus anciennes circonscriptions du Québec puisqu'elle a été créée en 1829 sous le régime du Bas-Canada. Elle faisait auparavant partie de Saint-Maurice. Elle fait donc partie de 65 premières circonscriptions de la province de Québec lors de la fondation du Canada. Elle est conservée lors de la réforme de la carte électorale de 1972 et est restée inchangée depuis[1].

La circonscription est nommée en l'honneur de Samuel de Champlain, fondateur de la ville de Québec.

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

La circonscription de Champlain s'étend sur un territoire de 937,36 km2. Elle couvre la municipalité régionale de comté des Chenaux, soit les neuf municipalités suivantes :

Elle comprend aussi une partie de Trois-Rivières, soit les secteurs du Cap-de-la-Madeleine, de Sainte-Marthe-du-Cap et de Saint-Louis-de-France.

Rose des vents Laviolette Portneuf Rose des vents
Saint-Maurice N
O    Champlain    E
S
Trois-Rivières Nicolet Yamaska Lotbinière

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Liste des députés dans Champlain
Années Député Parti
     1867 John Jones Ross Conservateur
     1867 - 1871 Jean-Charles Chapais
     1871 - 1875 François-Xavier-Anselme Trudel
     1875 - 1878 Dominique Napoléon St-Cyr
     1878 - 1881
     1881 - 1886 Robert Trudel
     1886 - 1890 Ferdinand Trudel National
     1890 - 1892 Pierre Grenier Conservateur
     1892 - 1897
     1897 - 1900
     1900 - 1904 Pierre-Calixte Nault Libéral
     1904 - 1908
     1908 - 1912
     1912 - 1916 Joseph-Arthur Labissonnière Conservateur
     1916 - 1919 Bruno Bordeleau Libéral
     1919 - 1923
     1923 - 1925
     1925 - 1927 William-Pierre Grant
     1927 - 1931
     1931 - 1935
     1935 - 1936 Ulphée-Wilbrod Rousseau ALN
     1936 - 1939 Union nationale
     1939 - 1944 Joseph-Philias Morin
     1944 - 1948 Maurice Bellemare
     1948 - 1952
     1952 - 1956
     1956 - 1960
     1960 - 1962
     1962 - 1966
     1966 - 1970
     1970 - 1973 Normand Toupin Libéral
     1973 - 1976
     1976 - 1981 Marcel Gagnon Parti québécois
     1981 - 1985
     1985 - 1989 Pierre A. Brouillette Libéral
     1989 - 1994
     1994 - 1998 Yves Beaumier Parti québécois
     1998 - 2003
     2003 - 2007 Noëlla Champagne
2007 - 2008 Pierre-Michel Auger ADQ, puis Libéral[2]
     2008 - 2012 Noëlla Champagne Parti québécois
     2012 - 2014
     2014 - ... Pierre-Michel Auger Parti libéral du Québec

Légende: Les années en italiques indiquent les élections partielles, tandis que le nom en gras signifie que la personne a été chef d'un parti politique.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection générale québécoise de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Pierre-Michel Auger Libéral 11 615 33,44 % 1 046
     Andrew D'Amours Coalition Avenir 10 569 30,43 % -
     Noëlla Champagne (sortant) Parti québécois 10 481 30,17 % -
     Lucie Favreau Québec solidaire 1 848 5,32 % -
     Nicolas Lavigne-Lefebvre Option nationale 222 0,64 % -
Total 34 735 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 72,23 % et 642 bulletins ont été rejetés.

Élection générale québécoise de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Noëlla Champagne (sortant) Parti québécois 13 624 36,73 % 1 404
     Pierre Jackson Coalition Avenir 12 220 32,95 % -
     Marc-Antoine Trudel Libéral 8 188 22,08 % -
     Yves Sansregret Québec solidaire 1 541 4,15 % -
     Émilie Joly Option nationale 1 084 2,92 % -
     Éric L'Abbée Indépendant 319 0,86 % -
     Jessy Trottier Équipe autonomiste 113 0,3 % -
Total 37 089 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 77,14 % et 556 bulletins ont été rejetés.
Champlain
Élection générale québécoise de 2008
Candidat Parti # de voix  % des voix
Noëlla Champagne Parti québécois 12 317 40.91%
Pierre-Michel Auger Libéral 10 286 34.16%
Luc Arvisais ADQ 6 582 21.86%
Myriam Fauteux Québec solidaire 714 2.37%
Jean-Pierre Grenier Indépendant 211 0.70%
Total 30 110
Champlain
Élection générale québécoise de 2007
Candidat Parti # de voix  % des voix
Pierre-Michel Auger ADQ 15 872 44.81%
Noëlla Champagne Parti québécois 10 871 30.69%
Christian Fortin Libéral 7 635 21.56%
Alex Noël Québec solidaire 1 039 2.93%
Total 35 417
Taux de participation 76.54%
Champlain
Élection générale québécoise de 2003[3]
Candidat Parti # de voix  % des voix
Noëlla Champagne Parti québécois 10 073 38.35%
Pierre A. Brouillette Libéral 9 431 35.91%
Rock Laviolette ADQ 6 459 24.59%
Richard Lahaie Vert 126 0.48%
Lucie Favreau UFP 103 0.39%
Gilles Noël Démocrate chrétien 73 0.28%
Total 26 365
Taux de participation 57.70%

Référendums[modifier | modifier le code]

Résultats référendaires dans Champlain
Année Référendum  % du OUI  % du NON Total de votes Taux de participation
     1980 Référendum de 1980 43,96 % 56,04 % 33 093 86,64 %
     1992 Accord de Charlottetown[4] 39,02 % 60,98 % 38 993 88,42 %
     1995 Référendum de 1995 60,58 % 39,42 % 40 501 93,66 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pour la réforme de 2011, voir : Commission de la représentation électorale du Québec, La population bouge. La carte électorale change : La carte électorale du Québec 2011. Rapport final., Commission de la représentation électorale du Québec,‎ janvier 2012, 60 p. (lire en ligne), p. 51.
  2. Pierre-Michel Auger a changé de parti politique durant la 38e législature.
  3. En raison d'une égalité des voix dans cette circonscription lors de l'élection générale de 2003, les résultats affichés dans le tableau sont ceux du 20 mai 2003, date de la reprise de l'élection générale afin de départager les candidats.
  4. Dans ce cas, contrairement aux deux autres référendums, le OUI est représenté par le rouge et le camp du NON est représenté par le bleu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]