Élection générale québécoise de 1904

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1900 Drapeau du Québec 1908 Suivant
Élection générale
québécoise de 1904
25 novembre 1904
Postes à élire  74 députés
Simon-Napoléon Parent.png
PLQ – Simon-Napoléon Parent
  
55,43 %
Sièges obtenus 67
Edmund James Flynn.jpg
CON – Edmund James Flynn
  
26,73 %
Sièges obtenus 7
Gouvernement
Diagramme
Premier ministre
Sortant
Élu

L'élection générale québécoise de 1904 s'est déroulée le 25 novembre 1904 afin d'élire à l'Assemblée législative de la province du Québec (Canada) les députés de la 11e législature. Il s'agit de la 11e élection générale au Québec depuis la confédération canadienne de 1867.

Contexte[modifier | modifier le code]

Détenteur d'une très large majorité à l'Assemblée législative, le premier ministre Simon-Napoléon Parent déclenche des élections à l'issue du terme traditionnel de quatre ans.

Le Parti libéral du Québec remporte une victoire aussi éclatante que celle survenue quatre ans auparavant, formant de nouveau un gouvernement majoritaire. Peu après l'élection, le chef du Parti conservateur Edmund James Flynn annonce sa démission et l'organisation d'un congrès d'investiture pour lui trouver un successeur.

C'est également la dernière élection pour Simon-Napoléon Parent. À cause de dissensions internes dans son parti, il démissionne en 1905. Lomer Gouin lui succède aux postes de chef du Parti libéral et de Premier ministre du Québec.

Dates importantes[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Libéral Conservateur
67 sièges 7 sièges
^
majorité

Résultats par parti politique[modifier | modifier le code]

élection précédente • Résultats de l'élection générale de 1904 • élection suivante
Partis Chef Candidats Sièges Voix
1900 diss. Élus +/- Nb  % +/-
     Libéral Simon-Napoléon Parent 74 67
-
67
-
62 889 55,43 % +2,28 %
     Conservateur Edmund James Flynn 21 7
-
7
-
30 331 26,73 % -15,12 %
     Libéral indépendant 18
-
-
-
-
14 236 12,55 % +9,74 %
     Ouvrier 3
-
-
-
-
4 796 4,23 %
-
     Ligue nationaliste[1] 1
-
-
-
-
1 201 1,06 %
-
Total 117 74 74   113 453 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 53,5 % et 1 018 bulletins ont été rejetés.
Il y avait 382 143 personnes inscrites sur la liste électorale pour l'élection,
toutefois seules 213 958 personnes avaient plus d'un candidat dans leur district.
Source : Pierre Drouilly, Statistiques électorales du Québec. 1867-1989. 3e édition., Québec,
Assemblée nationale du Québec,‎ 1990 (ISBN 2-551-12466-2)
.

Élus sans opposition : 38 libéraux

Résultats par circonscription[modifier | modifier le code]

     Argenteuil : William Alexander Weir (Parti libéral)
     Arthabaska : Paul Tourigny (Parti libéral)
     Bagot : Frederick Hector Daigneault (Parti libéral)
     Beauce : Arthur Godbout (Parti libéral)
     Beauharnois : Achille Bergevin (Parti libéral)
     Bellechasse : Adélard Turgeon (Parti libéral)
     Berthier : Joseph Lafontaine (Parti libéral)
     Bonaventure : John Hall Kelly (Parti libéral)
     Brome : John Charles James McCorkill (Parti libéral)
     Chambly : Maurice Perreault (Parti libéral)
     Champlain : Pierre-Calixte Neault (Parti libéral)
     Charlevoix : Pierre D'Auteuil (Parti conservateur)
     Châteauguay : François-Xavier Dupuis (Parti libéral)
     Chicoutimi-Saguenay : Honoré Petit (Parti libéral)
     Compton : Allen Wright Giard (Parti conservateur)
     Deux-Montagnes : Hector Champagne (Parti libéral)
     Dorchester : Alfred Morisset (Parti libéral)
     Drummond : Joseph Laferté (Parti libéral)
     Gaspé : Louis-Joseph Lemieux (Parti libéral)
     Hochelaga : Jérémie-Louis Décarie (Parti libéral)
     Huntingdon : William H. Walker (Parti libéral)
     Iberville : François Gosselin (Parti libéral)
     Iles-de-la-Madeleine : Robert Jamieson Leslie (Parti libéral)
     Jacques-Cartier : Joseph-Adolphe Chauret (Parti libéral)
     Joliette : Joseph-Mathias Tellier (Parti conservateur)
     Kamouraska : Louis-Rodolphe Roy (Parti libéral)
     Lac-Saint-Jean : Georges Tanguay (Parti libéral)
     La Prairie : Côme-Séraphin Cherrier (Parti libéral)
     L'Assomption : Joseph-Édouard Duhamel (Parti libéral)
     Laval : Pierre-Évariste Leblanc (Parti conservateur)
     Lévis : Jean-Cléophas Blouin (Parti libéral)
     L'Islet : Joseph-Édouard Caron (Parti libéral)
     Lotbinière : Napoléon Lemay (Parti libéral)
     Maskinongé : Georges Lafontaine (Parti conservateur)
     Matane : Donat Caron (Parti libéral)
     Mégantic : George Robert Smith (Parti libéral)
     Missisquoi : Jean-Baptiste Gosselin (Parti libéral)
     Montcalm : Pierre-Julien-Léonidas Bissonnette (Parti libéral)
     Montmagny : Ernest Roy (Parti libéral)
     Montmorency : Louis-Alexandre Taschereau (Parti libéral)
     Montréal no 1 : Georges-Albini Lacombe (Parti libéral)
     Montréal no 2 : Lomer Gouin (Parti libéral)
     Montréal no 3 : Godfroy Langlois (Parti libéral)
     Montréal no 4 : James Cochrane (Parti libéral)
     Montréal no 5 : Christopher Benfield Carter (Parti libéral)
     Montréal no 6 : Michael James Walsh (Parti libéral)
     Napierville : Dominique Monet (Parti libéral)
     Nicolet : Alfred Marchildon (Parti libéral)
     Ottawa : Ferdinand-Ambroise Gendron (Parti libéral)
     Pontiac : David Gillies (Parti libéral)
     Portneuf : Édouard-Antill Panet (Parti libéral)
     Québec-Centre : Amédée Robitaille (Parti libéral)
     Québec (comté) : Cyrille Fraser Delâge (Parti libéral)
     Québec-Est : Albert Jobin (Parti libéral)
     Québec-Ouest : John Charles Kaine (Parti libéral)
     Richelieu : Louis-Pierre-Paul Cardin (Parti libéral)
     Richmond : Peter Samuel George Mackenzie (Parti libéral)
     Rimouski : Auguste Tessier (Parti libéral)
     Rouville : Alfred Girard (Parti libéral)
     Saint-Hyacinthe : Joseph Morin (Parti libéral)
     Saint-Jean : Philippe-Honoré Roy (Parti libéral)
     Saint-Maurice : Louis-Philippe Fiset (Parti libéral)
     Saint-Sauveur : Simon-Napoléon Parent (Parti libéral)
     Shefford : Ludger-Pierre Bernard (Parti conservateur)
     Sherbrooke : Joseph-Pantaléon Pelletier (Parti libéral)
     Soulanges : Joseph-Octave Mousseau (Parti libéral)
     Stanstead : Prosper-Alfred Bissonnet (Parti libéral)
     Témiscouata : Napoléon Dion (Parti libéral)
     Terrebonne : Jean Prévost (Parti libéral)
     Trois-Rivières : Joseph-Adolphe Tessier (Parti libéral)
     Vaudreuil : Hormisdas Pilon (Parti libéral)
     Verchères : Étienne Blanchard (Parti libéral)
     Wolfe : Napoléon-Pierre Tanguay (Parti libéral)
     Yamaska : Jules Allard (Parti libéral)

Référence[modifier | modifier le code]

  1. L'Assemblée nationale du Québec indique que le candidat Olivar Asselin dans Terrebonne est conservateur, toutefois, Asselin s'identifiait comme un nationaliste. Nous avons donc mis ses résultats sous la rubrique Ligue nationaliste canadienne.

Sources[modifier | modifier le code]