Parti conservateur du Québec (2009)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Parti conservateur du Québec

Parti provincial actif
Logo du Parti conservateur du Québec
Présentation
Chef Adrien D. Pouliot
Permanence CP 81 Suc. Bureau-chef,
Ville Sainte Catherine, Québec
Caractéristiques
Idéologie Conservatisme
Social-libéralisme
Libéralisme économique
Fédéralisme
Couleurs Bleu
Représentation actuelle
Assemblée nationale
0 / 125
(41e législature)
Historique
Fondation 25 mars 2009
Dissolution -
Candidat
Élu
Opp.
Gouv.
Oui Non Non Non

Site Web http://www.particonservateurquebec.org/

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) est un parti politique québécois, œuvrant sur la scène provinciale au Québec. Sur le plan économique, il est le parti le plus à droite de l'échiquier politique du Québec[1], préconisant une baisse d'impôts des particuliers et une réduction de la taille de l'État, éléments qui représentent une grande partie de sa plateforme électorale. Ses orientations sociales sont caractérisées par la mise en valeur des libertés individuelles et de la responsabilité individuelle[2]. Après être devenu chef du parti le 23 février 2013, Adrien D. Pouliot a modifié la charte du parti pour en retirer les éléments de « droite morale », plaçant le parti au centre sur ce plan.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été autorisé en mars 2009 par le directeur général des élections[3], à ne pas confondre avec le parti du même nom fondé en 1867 et dissout après l'élection générale de 1939. Selon le registre d'inscription auprès du DGE, on constate que deux anciens députés unionistes (Bertrand Goulet et Serge Fontaine)[4] participent à sa création.

En novembre 2009, Serge Fontaine propose à Éric Caire - qui rompt alors avec l'ADQ - de rejoindre les rangs de son parti, quitte à lui laisser sa place de chef[5]. Le député ne donne cependant pas suite et siège en tant qu'indépendant.

En novembre 2011, le chef du parti, Serge Fontaine, quitte le parti pour joindre la Coalition Avenir Québec de François Legault[6].

En janvier 2012, le parti, qui existait toujours sur papier, est redémarré et l'ancien député conservateur fédéral de Louis-Hébert Luc Harvey, en devient le chef intérimaire. Le 26 et 27 mai 2012 a Drummondville a eu lieu le congrès de fondation du parti. À la suite de l'élection provinciale de septembre 2012 où le parti a obtenu 0,18 % des suffrages exprimés, Luc Harvey démissionne de son poste de chef[7]. Par la suite, l’ex-député adéquiste du comté de Huntingdon, Albert De Martin, est nommé chef intérimaire du parti[8].

En janvier 2013, se déroule une course à la chefferie entre deux candidats : Daniel Brisson et Adrien D. Pouliot[9]. Adrien D. Pouliot était alors bien connu dans le milieu du conservatisme fiscal de par sa participation à la fondation de l'Institut économique de Montréal[10]. Il était vice-président de la commission politique de l'Action Démocratique du Québec alors que celle-ci a fusionné avec la Coalition Avenir Québec de François Legault. Adrien Pouliot s'était d'ailleurs prononcé contre la fusion en public et a participé à une tournée du Québec dans le but de convaincre les membres de l'ADQ de rejeter la fusion avec le président de la commission politique de l'ADQ, Claude Garcia[11]. Adrien Pouliot argumentait que, après une rencontre avec François Legault, que la CAQ n'était en fait pas un parti à droite mais un parti faisant la promotion de ce qu'il appelait la gauche efficace, et que notamment François Legault était opposé à plusieurs des politiques revendiquées par l'ADQ de l'époque[12]. Déçu de la fusion, Adrien Pouliot ne se joindra pas à la CAQ et se déclarera publiquement comme étant "un orphelin politique"[13]. Après plusieurs mois de réflexion, et après avoir considéré se présenter à la chefferie du Parti Libéral du Québec dans le but d'amener ce parti plus à droite dans les dossiers économiques, il décide en janvier 2013 de se présenter comme chef du Parti Conservateur du Québec[14]. Le 14 février 2013, Daniel Brisson retire sa candidature[15] et le 23 février, Adrien D. Pouliot devient chef du Parti lors du Conseil Général[16]. Les 19 et 20 octobre 2013, les membres adoptent la nouvelle plateforme officielle du Parti lors du congrès national 2013 [17].


Bureau exécutif national[modifier | modifier le code]

Haute direction[modifier | modifier le code]

  • Chef : Adrien D. Pouliot
  • Présidente : Monique Roy-Verville
  • Vice-président (Régions de l'Est du Québec) : Marie-Claude Labrosse
  • Secrétaire général : Mikey Colangelo Lauzon
  • Représentent officiel (DGEQ) : Louis Bernard

Commissions[modifier | modifier le code]

  • Politique: Claude Garcia
  • Communication : Louis-Charles Fortier
  • Organisation : Éric Tapps
  • Juridique : Jean-François Nadeau
  • Financement : Daniel Nicol
  • Jeunesse : Erik Scanlon
  • Aînés : Jacques Auger

Politiques[modifier | modifier le code]

Depuis l'entrée en poste du nouveau chef, Adrien Pouliot, le Parti conservateur du Québec a annoncé que toutes ses politiques seraient basées selon les principes de la liberté individuelle et de la responsabilité individuelle[18]. En termes économiques, il préconise l'utilisation des mécanismes de marché dans l'élaboration et la mise en oeuvre des politiques publiques[18].

Programme électoral[modifier | modifier le code]

Participations aux élections[modifier | modifier le code]

Avant les élections générales de 2012, le parti n'a pas encore pu présenter de candidats à une élection générale. Il a cependant présenté deux candidats aux élections partielles d'Argenteuil et de LaFontaine en 2012, allant récolter 1,12 % des votes[19].

Le parti présente 27 candidats à l'élection générale québécoise de 2012[20].

Le parti présente 59 candidats à l'élection générale québécoise de 2014[21].

Le parti présente son chef, Adrien D. Pouliot à l'Élection partielle de Lévis 2014

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux du Parti conservateur du Québec
Élection Sièges Voix
Candidats /
Circonscriptions
en élection
Sièges
obtenus
Nombre Pourcentage
Septembre 2012 27 / 125 0 7 654 0,18 %
Avril 2014 59 / 125 0 16 525 0,39 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/politique/201204/20/01-4517547-le-parti-conservateur-du-quebec-dit-etre-la-veritable-droite-provinciale.php
  2. http://www.contrepoids.com/tag/adrien-pouliot/
  3. http://www.electionsquebec.qc.ca/francais/provincial/repaq/partis-politiques-details.php?p=79
  4. http://www.radio-canada.ca/regions/mauricie/2009/04/08/002-parti-conservateur-quebec_n.shtml
  5. http://www.radio-canada.ca/regions/mauricie/2009/11/13/001-parti-conservateur-quebec-adq.shtml
  6. http://www.lanouvelle.net/Actualites/Politique/2012-01-17/article-2866678/La-CAQ-veut-s%26rsquoancrer-dans-Arthabaska/1
  7. http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/politique/201209/09/01-4572464-le-parti-conservateur-du-quebec-na-plus-de-chef.php
  8. http://www.hebdosregionaux.ca/monteregie/2012/10/02/albert-de-martin-devient-chef-interimaire
  9. http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2013/02/20130210-190229.html
  10. http://montrealcampus.ca/2013/04/virage-a-droite/
  11. http://www.lapresse.ca/actualites/politique-quebecoise/201111/15/01-4468177-fusion-avec-la-caq-ladq-divisee.php
  12. http://argent.canoe.ca/nouvelles/affaires/adrien-pouliot-devient-chef-parti-conservateur-quebec-25022013
  13. http://www.youtube.com/watch?v=J1EJKQV5fBY
  14. http://www.lapresse.ca/actualites/politique-quebecoise/201301/14/01-4611199-adrien-pouliot-souhaite-diriger-le-parti-conservateur-du-quebec.php
  15. http://www.newswire.ca/en/story/1114849/retrait-de-la-candidature-de-m-daniel-brisson
  16. http://www.journaldemontreal.com/2013/02/23/adrien-pouliot-devient-chef-premier-congres-a-trois-rivieres
  17. http://www.radio-canada.ca/regions/quebec/2013/10/19/005-parti-conservateur-quebec-congres-samedi.shtml
  18. a et b http://www.youtube.com/watch?v=9qemjuvVu84
  19. http://electionsquebec.qc.ca/francais/provincial/resultats-electoraux/elections-partielles.php?e=71&s=2#s
  20. http://www.monvote.qc.ca/fr/candidat_liste_pp.asp?order_Recordset1=CIRCONSCRIPTION&parti=31&circ=0&=Rechercher
  21. http://www.monvote.qc.ca/fr/candidat_liste_pp.asp?parti=00079&circ=&bntSubmit=Rechercher