Verchères (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Verchères (homonymie).

Verchères

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1867
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 820,49 km2
Représentation politique
Député Stéphane Bergeron
Parti politique Parti québécois
Démographie
Électeurs 44 537 électeurs (2008)

Verchères est une circonscription électorale provinciale du Québec. Elle est située dans la région administrative de la Montérégie et son député est Stéphane Bergeron, du Parti québécois, élu lors de l'élection générale québécoise de 2007. La circonscription est nommée en l'honneur de Madeleine de Verchères.

Historique[modifier | modifier le code]

Verchères a été créé en 1829 comme district électoral du Bas-Canada. En 1867 il est conservé comme district électoral provincial.

Limites[modifier | modifier le code]

La circonscription comprend les municipalités suivantes:

Historique[modifier | modifier le code]

La circonscription de Verchères a été créée en 1829. De 1994 à 2005, elle fut représentée par Bernard Landry (Premier ministre du Québec de 2001 à 2003).

Liste des députés de la circonscription de Verchères[modifier | modifier le code]

Verchères
Années Candidat Parti
     1867 - 1871 André-Boniface Craig Conservateur
     1871 - 1875 Joseph Daigle Libéral
     1875 - 1878
     1878 - 1879 Jean-Baptiste Brousseau
     1879 - 1881 Achille Larose
     1881 - 1886 Abraham Bernard
     1886 - 1890 Albert-Alexandre Lussier
     1890 - 1892
     1892 - 1897
     1897 - 1898 Étienne Blanchard
     1898 - 1900
     1900 - 1904
     1904 - 1908 Amédée Geoffrion
     1908 - 1912
     1912 - 1916 Joseph-Léonide Perron
     1916 - 1919 Adrien Beaudry
     1919 - 1921
     1921 - 1923 Jean-Marie Richard
     1923 - 1927
     1927 - 1931 Félix Messier
     1931 - 1935
     1935 - 1936
     1936 - 1939
Richelieu-Verchères (1939 - 1944)
     1944 - 1948 Arthur Dupré Libéral
     1948 - 1952
     1952 - 1956
     1956 - 1960 Clodimir Ladouceur Union nationale
     1960 - 1962 Guy Lechasseur Libéral
     1962 - 1966
     1966 - 1970
     1970 - 1973 Guy Saint-Pierre
     1973 - 1976 Marcel Ostiguy
     1976 - 1981 Jean-Pierre Charbonneau Parti québécois
     1981 - 1985
     1985 - 1989
     1989 - 1994 Luce Dupuis
     1994 - 1998 Bernard Landry
     1998 - 2003
     2003 - 2005
     2005 - 2007 Stéphane Bergeron
     2007 - 2008
     2008 - 2012
     2012 - 2014
     2014 - ...

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection générale québécoise de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Stéphane Bergeron (sortant) Parti québécois 18 467 42,59 % 5 307
     Mathieu Coulombe Option nationale 450 1,04 % -
     Céline Jarrousse Québec solidaire 3 074 7,09 % -
     Yves Renaud Coalition Avenir 13 160 30,35 % -
     Simon Rocheleau Libéral 8 213 18,94 % -
Total 43 364 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 76,96 % et 850 bulletins ont été rejetés.

Élection générale québécoise de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Stéphane Bergeron (sortant) Parti québécois 22 052 47,27 % 7 370
     Chantal Soucy Coalition Avenir 14 682 31,47 % -
     Maxime St-Onge Libéral 6 419 13,76 % -
     Marie-Thérèse Toutant Québec solidaire 1 900 4,07 % -
     Diane Massicotte Option nationale 1 035 2,22 % -
     Steven Terranova Indépendant 297 0,64 % -
     Mario Geoffrion Coalition constituante 269 0,58 % -
Total 46 654 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 84,14 % et 608 bulletins ont été rejetés.

Référendums[modifier | modifier le code]

Verchères
Année Référendum  % du OUI  % du NON # total de votes Taux de participation
     1980 Référendum de 1980 48,22 % 51,78 % 40 957 88,76 %
     1992 Accord de Charlottetown[1] 32,91 % 67,09 % 40 279 86,50 %
     1995 Référendum de 1995 66,87 % 33,13 % 32 621 94,82 %

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans ce cas, contrairement aux 2 autres référendums, le OUI est représenté par le rouge, ce référendum étant fédéral, le camp du NON est représenté par le bleu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]