Abū Muhammad al-Hasan al-Hamdānī

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abū Muḥammad al-Ḥasan ibn Aḥmad ibn YaʿQūb al-Hamdānī (~ 893- 945 à San‘a’, Yémen) était un géographe, poète, grammairien, historien et astronome arabe. Il fut l'un des meilleurs représentants de la culture islamique des dernières années du Califat abbasside.

Sa vie est très peu connue, on sait qu'il compila de l'information astronomique et écrivit des manuscrits poétiques ou sur la grammaire arabe et qu’il décéda en prison.

Sa Géographie de la Péninsule Arabe (Sifat Jazirat ul-Arab) est l'un des textes les plus importants sur la matière, utilisé par A. Sprenger dans Post- und Reiserouten des Orients (Leipzig, 1864) et Alte Geographic Arabiens (Berne, 1875) de D.H. Müller (Leiden, 1884; cf. Sprenger's criticism in Zeitschrift der der Usehen morgenlandischen Gesellschaft, vol. 45, pp. 361-394).

Une autre grande publication Iklil (Couronne), établissait les généalogies des himyarites. Plusieurs livres contiennent une partie de ses textes comme Die Burgen und Schlösser Sudarabiens (Vienne, 1879-1881) de Müller ou Die grammatischen Schulen der Araber de G Flügel (Leipzig, 1862), pp. 220-221.

Références[modifier | modifier le code]