Ibn al-Adim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kamaleddin Ibn al-Adim est un chroniqueur arabe né à Alep en 1192 et mort au Caire en 1262.

Il enseigne dans les madrasas alépines à partir de 1219-1220, puis est nommé qadi, puis finalement vizir du sultan ayyoubide Al-Nasir Yusuf. Il doit fuir Alep pour l'Égypte avec ce dernier après la conquête mongole en 1260.

Il est connu pour son vaste travail biographique, Bughyat al-Talab (désir de l'élève), une mine de renseignements non seulement sur l'histoire de la Syrie musulmane du nord, mais encore sur celle de l'ensemble du monde musulman. Il est également l'auteur d'une histoire de sa ville natale Zubdat al-halab min tarikh Halab qui porte sur les évènements advenus avant 1243 et d'un manuel pour la fabrication des parfums, Kitab al-wuslat (ou wasilat) ila-l- habib fi wasf al-tayibat wal-tibb.

Sources[modifier | modifier le code]