Ibn Hawqal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte du Xe siècle dressée par Ibn Hawqal.

Mohammed Abul-Kassem ibn Hawqal (arabe محمد أبو القاسم بن حوقل), né à Nisibis[1] est un voyageur, chroniqueur et géographe arabe du Xe siècle. Il est l'auteur d'un ouvrage de géographie fameux, « La Configuration de la Terre » (977, Surat al-Ardh, صورة الارض; ). Ses voyages se sont déroulés entre 943 et 969.

On ne sait de la vie d’Ibn Hawqal que ce que nous en apprend son récit de voyage, qui se présente comme une mise à jour et un développement du Masalik ul-Mamalik d’Istakhri (951). Ce dernier ouvrage était lui-même déjà une édition révisée du Suwar al-aqalim d’Ahmed ibn Sahl al-Balkhi, qui écrivait en 921. Bien plus qu'un simple compilateur, Ibn Hawqal a beaucoup voyagé et a abondamment décrit les pays qu'il a visités et les événements dont il a pu être témoin. Pendant 30 ans, il a parcouru les confins de l’Asie et de l’Afrique. L'un de ses voyages l'a même amené jusqu'au 20e parallèle au sud de l’équateur, le long des côtes d'Afrique Orientale. Parmi ses principales observations, il releva que des régions que les Grecs, favorisant la spéculation à l'exploration, se figuraient inhabitables (parce que torrides) étaient en réalité fort peuplées.

Ses descriptions précises étaient appréciées des voyageurs. Sa Surat al-Ardh comportait aussi une description d’Al-Andalus, de l’Italie, de la Sicile, et des « pays des Romains », ainsi qu'on appelait l'Empire byzantin dans le monde musulman. On trouve déjà chez Ibn Hawqal la remarque que 360 langues sont parlées au Caucase, l’Azeri et le persan servant de lingua franca aux populations de ces régions. Il donne une description de Kiev, et il aurait indiqué la route de la Bulgarie de la Volga et du pays des Khazars, peut-être grâce aux indications de Sviatoslav de Kiev[2].

L'ouvrage d’Ibn Hawqal a été publié par M. J. de Goeie (Leyde, 1873). Un résumé anonyme de ce livre avait été compilé dès 1233.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. d'après Svat Soucek, A History of Inner Asia, Cambridge University Press,‎ 2000, p. 73.
  2. D'après Encyclopedia of Ukraine
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ibn Hawqal » (voir la liste des auteurs)
  • James, Preston Everett. All Possible Worlds: A History of Geography. New York: Wiley, 1981.

(en) « Ibn Hawqal », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]

Voir également[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :