Ahmed Ibn Majid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ahmad Ibn Mâdjid (ar أحمد ابن ماجد) est un poète, un navigateur et un cartographe arabe, né en 1432 (ou en 1418 selon d'autres sources) dans la région de Julphar connu aujourd'hui sous le nom de Ras el Khaïmah. Il a été élevé dans une illustre famille de marin et avait la réputation d'être un expert de l'océan Indien. Il était si célèbre qu'il était considéré comme le premier marin arabe. Il serait mort en 1500.

Travaux[modifier | modifier le code]

Écrivain célèbre, il a laissé plus de trente traités en prose et en vers. Il y synthétisa les connaissances anciennes et apporta des informations nouvelles sur les problèmes de navigation et d'astronomie nautiques. Son livre le plus important est Kitab al-Fawâ’id fî usûl ‘Ilm al-Bahr wa ’l-Qawâ’id (Livre d'informations utiles sur les principes et les règles de la navigation) qu'il écrivit en 1490. C'est une encyclopédie de navigation décrivant l'histoire et les principes de bases de la navigation, des phases lunaires. Il rédigea également un traité sur la navigation dans l'océan Indien, la mer Rouge, le golfe Persique et la mer de Chine méridionale.

Il écrivit plusieurs livres sur la science marine et le comportement des bateaux en pleine mer, qui aidèrent des marins du golfe Persique à atteindre les côtes indiennes et l'Afrique de l'est. Son livre sur l'océanographie, Fawâid fi usûl Ilm al-Bahr wa qawâidha est généralement considéré comme l'un des meilleurs livres de navigation.

Route vers l'Inde[modifier | modifier le code]

Au XV e siècle, Vasco de Gama, qui cherchait un marin expérimenté pour atteindre l'Inde, demanda à Mâdjid de prendre la barre de son bateau pour les conduire dans ce pays. Grâce à lui, la traversée fut effectuée en moins d'un mois et les Portugais se servirent de ses travaux pour atteindre les côtes indiennes et revenir vers les côtes africaines.

Film retraçant la navigation arabe dans l'océan indien

La Mémoire maritime des Arabes, film de 52 minutes, tourné à Oman, en Inde, en Chine... et montrant Ahmad Ibn Mâdjid, de Khal Torabully, Chamarel Films/Productions La Lanterne, 2000. Ghâzî Abd Ar Rahmân al Qusaibî cite Ibn Mâdjid dans son livre intitulé "Al Awda sâihan ilâ Kalîfûrniyâ" paru en 2007.