Ibn Hayyan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abu Marwán Hayyán Ibn Jalaf Ibn Hayyan (ابن حيان ) (Cordoue, 987 - id, 28 octobre 1076), est un célèbre historien andalou.

Fils d'un important bureaucrate d'Almanzor, il a été fonctionnaire au service de la dynastie Amirí. Il a rédigé diverses œuvres historiques, conservées de manière partielle et qui constituent une des principales sources pour l'étude de la fin de la dynastie Amirí (qui a conduit à la chute du Califat de Cordoue et a marqué le début des royaumes de taïfas).

Tout comme Ibn Hazm, il a été un défenseur de la dynastie des omeyyades, déplorant sa chute et la rupture conséquente avec le centralisme andalou.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses deux ouvrages les plus importants furent :

  • Kitab al-Muktabys (en 10 volumes)
  • Kitab al-Matyyn (en 60 volumes)

Ce furent deux sources très importantes pour les historiens; ils relatent des faits se déroulant principalement en Espagne aux Xe siècle et XIe siècle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Charles ROMEY, Histoire d'Espagne, t. 5,‎ 1841, chap. 18e (« Gouvernement d'Abd el Melek, fils d'El Mansour »), p. 10