Éditions Scribner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Scribner Building, construit en 1893 à Manhattan, fut le siège de Scribner. Il est inscrit depuis 1980 au National Register of Historic Places[1].

Charles Scribner’s Sons ou Scribner est une maison d’édition américaine fondée en 1846, connue notamment pour avoir été l'éditeur du Scribner's Magazine (1887-1939). Rachetée en 1984, elle fait désormais partie en tant que marque du groupe Cengage Learning.

Origines et développement[modifier | modifier le code]

Cette maison a été fondée par Charles Scribner (en), un New-Yorkais de 25 ans diplômé de l’Université de Princeton, et Isaac Baker.

De grands noms de la littérature anglo-saxonne firent leurs premières armes grâce au Scribner's Magazine, tels que Francis Scott Fitzgerald, Ernest Hemingway, Edith Wharton, Thomas Wolfe, Henry James, Marjorie Kinnan Rawlings et Ring Lardner.

Le Charles Scribner's Sons Building, terminé en 1913 à Manhattan, abritait la librairie Scribner. Il a été inscrit au National Register of Historic Places en 1981.

À l’époque, l’existence même d’une maison d’édition indépendante était exceptionnelle, car c’était d’habitude les imprimeurs ou les libraires qui se lançaient dans la production des livres[Quoi ?]. Cette indépendance a permis aux éditeurs de se concentrer sur la recherche de nouveaux auteurs. Dans leur catalogue d'origine, on trouvait un nombre important de traités de théologie et de livres d’histoire.

Isaac Baker mourut en 1850, et Charles Scribner reprit entièrement la direction de la maison. La compagnie grandissait, et elle a lancé en 1856 son premier magazine, Hours at Home. En 1870 son nom et son statut changèrent pour devenir Scribner & Company. Charles Scribner est mort peu après, en 1871 ; la direction a été transmise à son fils aîné John Blair Scribner.

Deux ans plus tard commença la publication d'un périodique pour enfants qui devint célèbre aux États-Unis, le St. Nicholas Magazine, édité par Mary Mapes Dodge.

Au cours des années suivantes, la publication d'auteurs à succès et de dictionnaires de littérature américaine faisant référence permit Scribner & Company (devenue Charles Scribner’s Sons) d'acquérir une position centrale sur le marché de la nouvelle littérature américaine.

La société fut ensuite dirigée par Charles Scribner II, Charles Scribner III, et, juste après la Seconde Guerre mondiale, par Charles Scribner IV.

En 1978, elle fusionne avec Atheneum et prend le nom de Scribner Book Companies. En 1984, le groupe est racheté par Macmillan et cesse d'être indépendant : les années qui suivent voient son morcellement. En 1994, Simon & Schuster rachète en effet une partie du catalogue, diffusé désormais sous la marque Scribner. En 1999, la partie référence du catalogue est acquise par le groupe Thomson Gale (Cengage Learning).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]