T-Pain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
T-Pain
Description de cette image, également commentée ci-après

T-Pain au Consumer Electronics Show de 2011.

Informations générales
Surnom Faheem Najm, Teddy Pain, Teddy Verseti, T-Pizzle, Pizzle, T-Pedalz, Pedalz
Nom de naissance Faheem Rasheed Najim
Naissance (31 ans)
Tallahassee, Floride, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, auteur-compositeur-interprète, producteur, acteur
Genre musical Hip-hop, Dirty South, RnB, pop-rock[1]
Instruments Voix, GarageBand, Logic Pro[2]
Années actives Depuis 2004
Labels Konvict Muzik, Cash Money, Jive Records, We The Best Music, Nappy Boy Entertainment, RCA Records, Young Money
Site officiel t-pain.com/

T-Pain, de son vrai nom Faheem Rasheed Najm, né le à Tallahassee, en Floride, est un rappeur, auteur-compositeur-interprète, producteur et acteur américain. Il se lance dans la musique inspiré par Roger Troutman (membre du groupe Zapp, qui utilisaient la talkbox), T-Pain fait plusieurs références au groupe notamment dans Tallahassee Love. Son premier album, Rappa Ternt Sanga, est publié en 2005. En 2007, T-Pain publie son deuxième album Epiphany, qui atteint la première place du Billboard 200. Son troisième album, Thr33 Ringz, est publié en 2008. T-Pain est récompensé de deux Grammy Awards aux côtés des artistes Kanye West et Jamie Foxx.

T-pain a aussi popularisé le logiciel Auto-Tune qui modifie sa voix, ce qui lance un effet de mode dans l'industrie de la musique. Il possède son label, Nappy Boy Entertainment, sur lequel sont signés plusieurs stars de la musique, notamment Travie McCoy. Son nom de scène est une abréviation pour « Tallahassee Pain », qu'il a choisi en raison des difficultés qu'il a vécu lorsqu'il vivait là-bas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts (1984–2006)[modifier | modifier le code]

Faheem est né le et a grandi à Tallahassee, en Floride[1],[3]. Son nom de scène est une abréviation pour « Tallahassee Pain », qu'il a choisi en raison des difficultés qu'il a vécu lorsqu'il vivait là-bas[4],[5]. Faheem, fils de Shasheem Najm et Aliyah Najm, tous deux restaurateurs Musulmans, grandit dans une famille de cinq enfants[6]. Il se lance très tôt dans la musique et transforme à 10 ans sa chambre en studio, où il écrit ses premières chansons[7],[8].

T-Pain intègre d'abord le groupe de hip-hop de sa région, Nappy Headz (avec qui il sortira deux albums), qui se taille une réputation au niveau local. De là, le chanteur part en solo et se fait connaître en faisant une nouvelle version d'un titre d'Akon, Locked Up, qui devient Fucked Up[1]. La star le remarque et le signe sur son label, Konvict Muzik. En août 2005, T-Pain livre le single I’m Sprung et publie son premier album, Rappa Ternt Sanga, le 6 décembre 2005[1],[9]. L'album atteint la 33e place du Billboard 200[10], et est depuis certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America (RIAA). L'album contient également le single I'm N Luv (Wit A Stripper), lui aussi classé[10]. En 2006, il crée son propre label, Nappy Boy Entertainment, sur lequel sont signés Tay Dizm, Young Ca$h, Travie McCoy, Shawnna, Sophia Fresh, One Chance et Young Fyre, entre autres.

Epiphany et Thr33 Ringz (2007–2008)[modifier | modifier le code]

T-Pain sur scène au concert Hot 97 Summer Jam 2007.

T-Pain publie son deuxième album, Epiphany, le [11], où figure le tube qui fera exploser sa carrière, Buy U a Drank, certifié triple disque de platine par la RIAA. L'album compte 171 000 albums écoulés, et atteint la première place du Billboard 200[12]. En 2008, il compte 819 000 exemplaires vendus aux États-Unis[13]. T-Pain gagne une notoriété internationale en apparaissant auprès d'une dizaines d'artistes dont Kanye West[14] (Good Life), Mariah Carey (Migrate), Chris Brown (Kiss Kiss), Flo Rida (Low), Ludacris (One More Drink), Lil Wayne (Got Money), Rick Ross (The Boss).

En novembre 2008, il publie un nouvel album intitulé Thr33 Ringz, sur lequel figurent bon nombre de stars de la musique comme Puff Daddy, Mary J. Blige, Lil Wayne, Ciara, Chris Brown. L'amitié qu'il lie avec le rappeur Lil Wayne et DJ Khaled va lui apporter une facilité à passer à la radio et à figurer sur de nombreux titres[15]. Pr33 Ringz est la mixtape d'introduction de l'album. En 2008, T-Pain continue de participer à bon nombre de singles de rap comme She Got It de 2 Pistols, Go Girl de Ciara, The Boss de Rick Ross, Cash Flow de Ace Hood, Shawty Get Loose de Lil Mama, One More Drink de Ludacris, et Go Hard de DJ Khaled et Kanye West. T-Pain et Ludacris collaborent pour jouer Chopped 'N' Skrewed et One More Drink à l'émission américaine Jimmy Kimmel Live! sur ABC en novembre 2008, et au Saturday Night Live le même mois. T-Pain lance aussi une tournée en promotion de l'album en 2009, Thr33 Ringz Tour, dans toute l'Amérique du Nord.

Avant la sortie de Thr33 Ringz, T-Pain enregistre un disque nommé Silver et Gold dans lequel il fait l'apologie des boissons alcoolisées sur le remix d'une chanson de gospel très connue. Plusieurs chanteurs lui demandèrent de chanter sur une autre instrumentation, à cause de cela il dut repousser la sortie de son album de début septembre à mi-octobre. Dans l'album, on y trouve une chanson Karaoke (avec DJ Khaled) où il répond assez violemment aux chanteurs de gospel[réf. nécessaire].

T-Pain et le rappeur Lil Wayne forment le duo T-Wayne en 2008[16]. Le duo publie une mixtape homonyme en fin 2008, qui se classe au Billboard 200 en janvier 2009[17]. Leur premier album est prévu pour 2009, mais il ne sera jamais publié[18].

RevolveR (2009–2012)[modifier | modifier le code]

T-Pain à l'E3 de Los Angeles, en 2011.

T-Pain collabore avec la chanteuse de country pop Taylor Swift aux CMT Music Awards, et chantent ensemble Thug Story, une parodie du single à succès de Swift, Love Story[19]. Lors d'un entretien avec MTV, T-Pain annonce un quatrième album en novembre 2009 sous le titre de UBER[20]. Une application sur iPhone appelée I Am T-Pain présente l'auto-tune, permettant aux fans de modifier leur voix et de chanter sur des chansons instrumentales de T-Pain. L'application est publiée en septembre 2009[21].

En novembre 2009, T-Pain publie le premier single de son futur quatrième album, Take Your Shirt Off[22]. Le single n'atteint que la 80e place du Hot 100. Plus tard, en février 2010, il publie le single principal intutlé Reverse Cowgirl, en featuring avec Young Jeezy[23]. Le single atteint la 75e place du Hot 100 et la 64e place des Hot RnB/Hip-Hop Songs. Toujours en 2009, T-Pain se lance dans une collaboration avec Adult Swim de la chaîne Cartoon Network afin de produire et présenter une série d'animation inspirée de Freaknik. Freaknik: The Musical est diffusé aux États-Unis le 7 mars 2010[24].

En juin 2010, T-Pain confirme avoir terminé RevolveR mais explique ne pas vouloir le publier avant que l'industrie musicale ne s'améliore en matière de ventes[25]. En 2011, T-Pain collabore avec le rappeur cubano-américain Pitbull sur le titre Hey Baby (Drop It to the Floor) qui rencontrera un succès mondial. Il quitte le label Konvict Muzik pour rejoindre le label Young Money. Le 22 mars 2011, il publie un single issu de RevolveR, Best Love Song[26]. Le 7 octobre, RCA Music Group annonce se séparation avec Jive Records, Arista Records et J Records. Avec cet arrêt, T-Pain, et d'autres artistes, verront leurs albums (incluant RevolveЯ) publiés chez RCA Records[27],[28]. RevolveЯ est finalement publié en décembre 2011, après une longue préparation et une multitude de reports de sortie. Il comprend des featurings de Lily Allen et Wiz Khalifa[29], entre autres.

Stoicville: The Phoenix (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le 1er avril 2013, T-Pain annonce un cinquième album intitulé Stoicville: The Phoenix expliquant : « pour moi, le phoenix représente un nouveau commencement. Une nouvelle ère, une nouvelle vie. Je renaîs de mes cendres[30]. » Avant la publication de son cinquième album, il publie un best-of intitulé T-Pain Presents Happy Hour. Son premier single, Up Down (Do This All Day), produit par DJ Mustard et avec B.o.B, est officiellement publié le [31]. Le second single Drankin Patna est publié un an plus tard le 21 juillet 2014[32]. Le 7 novembre 2014, T-Pain publie l'intro/titre de Stoicville[33]. Le 21 novembre 2014, T-Pain publie Coming Home comme premier single promotionnel de Stoicville[34].

Le 8 juin 2015, T-Pain publie le single principal de Stoicville,, Make That Shit Work en featuring avec Juicy J[35].

Style musical[modifier | modifier le code]

T-Pain considère sa musique comme du « Hard & B »[36]. T-Pain utilise l'Auto-Tune, un correcteur vocal dans ses chansons. Le critique musical Andy Kellman compare le style de chant de T-Pain à celui de Cher dans sa chanson Believe publiée en 1998[37]. En réponse au single D.O.A de Jay-Z, T-Pain explique qu'il continuera à utiliser cette méthode[20]. Auto-Tune est popularisé grâce à T-Pain, notamment chez d'autres artistes comme Snoop Dogg (Sexual Eruption)[38], Lil Wayne (Lollipop)[39], et Kanye West (album 808s and Heartbreak)[40]. En novembre 2008, T-Pain demande aux autres artistes ayant fait usage de l'Auto-Tune de le spécifier[41].

T-Pain utilise &galement GarageBand et Logic Pro pour produire ses propres beats[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis 2003, T-Pain est marié à Amber devenue Najm. Ils sont parents de trois enfants : leur fille Lyriq, et leurs fils Muziq et Kaydnz Kodah (né en mai 2009)[42],[43].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes officielles[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Pr33 Ringz
  • 2009 : T-Pain : The Instrumentals
  • 2010 : Freaknik Is Back : The Soundtrack
  • 2010 : Nappy Boy All Stars Vol. 1
  • 2011 : RevolveЯ
  • 2012 : #STOIC
  • 2015 : The Iron Way

Autres mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Dirty RnB (avec DJ Smallz)
  • 2006 : Back At It
  • 2007 : Konvicted 2 (avec Akon)
  • 2007 : Here Comes the Pain
  • 2007 : Here Comes the Pain Pt. 2
  • 2007 : A Thin Line Between Love et Pain (Up avec DJ Spinz)
  • 2008 : A Thin Line Between Love et Pain Pt. 2 (avec DJ Spinz)
  • 2008 : Stay In The Game
  • 2008 : The Midas Touch
  • 2008 : Nappy Boy Or Die (avec DJ Trigga)
  • 2008 : Silver et Gold
  • 2008 : T-Wayne Show (avec Lil' Wayne)
  • 2009 : Sun Come Up
  • 2009 : Follow Me : Hosted By T-Pain (avec DJ Smallz)
  • 2010 : Lil' Pain (avec Lil' Wayne)
  • 2010 : Boss Of Both World (avec Akon)
  • 2010 : T-Mix

Collaborations[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Man and Wife, Love Is Beautiful
  • 2009 : Brothers (série télévisée)
  • 2010 : Freaknik : The Musical (série télévisée) : Freaknik
  • 2010 : Lottery Ticket : Junior
  • 2015 : Fast and furious 7 : lui-même

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

T-Pain lors des MTV Video Music Awards 2008.
  • Grammy Awards :
    • 2008 : Meilleure chanson Hip Hop (Good Life avec Kanye West) : Remporté
    • 2008 : Meilleure performance R'n'B pour un duo ou un groupe (Bartender avec Akon)
    • 2008 : Meilleure collaboration Rap (Kiss Kiss avec Chris Brown)
    • 2009 : Meilleure collaboration Rap (Got Money avec Lil Wayne)
    • 2009 : Meilleure chanson Hip Hop (Low avec Flo Rida)
    • 2010 : Meilleure collaboration Rap (I'm on a Boat avec The Lonely Island)
    • 2010 : Meilleure performance R'n'B pour un duo ou un groupe (Blame It avec Jamie Foxx) : Remporté
    • 2010 : Meilleure chanson R'n'B (Blame It avec Jamie Foxx)
    • 2010 : Meilleur album R'n'B contemporain (Thr33 Ringz)
  • Vibe Awards :
    • 2007 : Chanson de l'année (Buy U a Drank (Shawty Snappin') avec Yung Joc)
  • BMI Urban Awards :
    • 2009 : Producteur de l'année : Remporté

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Andy Kellman, « T-Pain Biography », sur AllMusic (consulté le 15 février 2015).
  2. a et b (en) Dustin Driver, « T-Pain: Sprung », Apple Canada (consulté le 3 mai 2014).
  3. (en) « T-Pain Plays 'Wikipedia: Fact or Fiction', Reveals Stage Name Origins, Real Birth Year, And More [WATCH] », sur Music Times,‎ (consulté le 18 janvier 2016).
  4. (en) Darnella Dunham, « T-Pain On Being A Muslim Married To A Christian [EXCLUSIVE VIDEO] », Elev8,‎ (consulté le 13 juillet 2012).
  5. (en) Nui Te Koha, « Escaping Tallahassee », Herald Sun,‎ (consulté le 10 décembre 2008).
  6. (en) Malcolm Venable, « T-Pain’s Talent Puts Him on the Path to the Top », BMI,‎ (consulté le 6 février 2011)
  7. (en) Rashmi Shastri, « T-Pain Interview », The Situation (consulté le 29 décembre 2010).
  8. (en) Dale Kawashima, « R&B Singer/Writer T-Pain Debuts With Two Smash Hits: "I’m Sprung" and "I'm N Luv (Wit A Stripper)" », Singer Universe (consulté le 29 décembre 2010).
  9. (en) Andy Kellman, « T-Pain - Rappa Ternt Sanga Overview », sur AllMusic (consulté le 2 février 2016).
  10. a et b (en) « T-Pain - Rappa Ternt Sanga Awards », sur AllMusic (consulté le 15 février 2015).
  11. (en) David Jeffries, « T-Pain - Epiphany Overview », sur AllMusic (consulté le 2 février 2016).
  12. (en) Katie Hasty, « T-Pain Soars To No. 1 Ahead Of Rihanna, McCartney », Billboard,‎ (consulté le 11 août 2008).
  13. (en) Hillary Crosley, « New T-Pain Album Due In Late September », Billboard,‎ (consulté le 11 août 2008).
  14. (en) « T-Pain Recaps His Crazy Year: Kanye West, R. Kelly Among His Fave '07 Collaborators », MTV (consulté le 15 février 2013).
  15. (en) « Thr33 Ringz Is Coming... », T-Pain.net,‎ .
  16. (en) Shaheem Reid, « Lil Wayne Forming Supergroup With T-Pain, Announces Carter III Tour Plans »,‎ .
  17. (en) Gil Kaufman, « Taylor Swift Tops Billboard Chart For Fifth Week In A Row », MTV News,‎ (consulté le 28 mars 2009).
  18. (en) Jonathan Cohen, « Lil Wayne Already Recording 'Tha Carter IV' », Billboard,‎ .
  19. (en) « Videos : Taylor Swift and T-Pain : Thug Story », CMT,‎ (consulté le 4 avril 2012).
  20. a et b (en) Shaheem Reid, « T-Pain Will Still Use Auto-Tune On New Album Despite Backlash », MTV,‎ (consulté le 15 septembre 2009).
  21. (en) Justin Yu, « T-Pain's Auto-Tune iPhone app: You can do it all by yourse-el-el-el-elf », CNET News,‎ .
  22. (en) T-Pain, « Take Your Shirt Off Music Video », Nappyboyonline,‎ (consulté le 2 novembre 2011).
  23. (en) « "Reverse Cowgirl" The New T-Pain Single Featuring Young Jeezy », Nappy Boy Online,‎ (consulté le 5 juin 2010).
  24. (en) « Teaser: The Return of Freaknik (T-Pain’s cartoon series) », Daleak,‎ (consulté le 2 novembre 2011).
  25. (en) Mawuse Ziegbe et James "FLX" Smith, « T-Pain Says He Won't Release His New Album Until Music Sales Pick Up », MTV News, MTV,‎ (consulté le 21 juin 2010).
  26. (en) « Radio Industry News, Music Industry Updates, Arbitron Ratings, Music News and more! », FMQB (consulté le 2 novembre 2011).
  27. (en) « RCA's New Executive Team Named Under CEO Peter Edge Amid Layoffs (Update) », Billboard.biz,‎ (consulté le 1er novembre 2011)
  28. (en) « Radio Industry News, Music Industry Updates, Arbitron Ratings, Music News and more! », FMQB (consulté le 2 novembre 2011).
  29. (en) « T-Pain:The Pleasure Principle », bluesandsoul.com (consulté le 15 février 2013).
  30. (en) S. Samuel, « T-Pain Credits Ditching Dreads as Sign of Growing Up », SOHH,‎ (consulté le 6 février 2015).
  31. (en) « Up Down (Do This All Day) », iTunes.com.
  32. (en) « Drankin Patna », iTunes.
  33. (en) "Stoicville", stereogum.com
  34. (en) Rose Lilah, « T-Pain - Coming Home », sur HotNewHipHop,‎ (consulté le 6 février 2015).
  35. (en) « T-Pain - Make That Shit Work », sur iTunes (consulté le 2 février 2016).
  36. (en) Shaheem Reid, « T-Pain's Akon-Approved 'Hard R&B' Calms His Fear Of Sounding Soft », MTV News,‎ (consulté le 26 septembre 2009).
  37. (en) « Rappa Ternt Sanga > Overview », AllMusic (consulté le 26 septembre 2009).
  38. (en) Jim Farber, « Singers do better with T-Pain relief », New York Daily News,‎ (consulté le 26 septembre 2009).
  39. (en) Hattie Collins, « How the Auto-Tune conquered the charts », The Guardian,‎ (consulté en 26septembre 2009).
  40. (en) Shaheem Reid, « Kanye West Inspires The Question: Should Rappers Sing? », MTV News,‎ (consulté le 26 septembre 2009).
  41. (en) Shaheem Reid, « T-Pain Says It's Time 'For Everybody Else' To Stop Using Auto-Tune », MTV News,‎ (consulté le 26 septembre 2009).
  42. (en) « 8 More Lbs. of Pain », BumpWorthy.com,‎ (consulté le 15 septembre 2009).
  43. (en) « T-Pain Welcomes Third Newborn », Contactmusic.com (consulté le 15 septembre 2009).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :